Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 14 avril 2016

Vingtième anniversaire de sa disparition: Hommage à Jacques GRIFFE, l'un des plus grands couturiers français de l'après-guerre

Jacques Griffe1.jpg
Essayage chez Jacques Griffe, Paris octobre 1947.
Photo: Lipnitzki / Roger-Viollet
----------
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
Robe de mariée (1953)
-----------
Jacques Griffe
(1909-1996)
de son vrai nom
Théodore, Antoine, Emile Griffe
 l'un des grands noms de la haute-couture française
de l'après guerre est né à
Conques sur Orbiel prés de Carcassonne.
Jacques Griffe2.jpg
Jacques Griffe
 
débute chez le tailleur Lemoine, rue de la République à
 Carcassonne
 avant de poursuivre son apprentissage à 16 ans chez la couturière Mirra à
Toulouse.
En 1935 il est employé à Paris par
Madeleine Vionnet
(1876-1975),
 il dirige un premier salon de haute couture à son nom en 1941, rue Gaillon,
 pour ensuite créer sa propre maison de prêt-à-porter
 "Jacques Griffe Evolution
en 1947 rue du Faubourg Saint-Honoré.chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
 Il reprendra en 1950, rue Royale, en face de Maxim's, la marque du couturier
 Edward Molyneux
(1891-1974).
IWS_2407.jpgchroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
L'actrice et modéle
Suzy Parker
(1932-2003)
dans une robe signée Jacques Griffe en 1957, photographié par
Richard Avedon
(1923-2004).
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
A la une de Vogue en 1963.
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
Le mannequin américain 
Dorian Leigh
(1917-2008)
pose en Jacques Griffe, photographié pour ELLE en 1957 par
Georges Dambier
(1925-2011)
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
Robe créée pour la collection printemps-été 1951.
-------------
Plusieurs parfums à son nom furent commercialisés:
 Griffonnage, Enthousiasme, Mistigri et Grilou...

chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
griffonage-jacques-griffe-2000.jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
Jacques Griffe4.jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
Jacques Griffe
(collection: www.coutureallure.blogspot.fr )

-------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
En 1973, il tire sa révérence à la mode et prend sa retraite à
Villesiscle dans l'Aude.
chroniques de carcassonne,carcassonne,jacques griffe
griffe2.jpg
-----------
Le Musée de la Mode et du Costume au Palais Galliéra à Paris
 lui rendra hommage en 1977 lors de l'exposition
 "Elégance et Création, 1945-1977".
------------
A lire pour en savoir plus:
"Quand j'habillais Ingrid Bergman"
reportage publié dans L'INDEPENDANT du 12/11/1995
signé
Jean-Paul Charlut
------------

Cet article réactualisé a été publié une 1ére fois le 12/12/2009

Commentaires

Merci Alain, grace à ton blog nombre de Carcassonnais découvrent l'histoire de notre ville et des personnages malheureusement peu connus.
Bravo pour ton travail intense de recherche et merci pour la tonalité positive de tes ecrits qui mettent en valeur notre belle ville
Bonne continuation!

Écrit par : Gilles Icher | samedi, 12 décembre 2009

Je suis en train de lire le livre de Madeleine Chapsal sur Madeleine Vionnet. Dans cet ouvrage, elle consacre un chapitre à Jacques Griffe que je viens de découvrir. Merci pour vos infos.

Écrit par : Cathy Jeanjean | mercredi, 23 décembre 2009

Ravie de retrouver enfin des renseignement sur mon patron etant sa premiere apprentie en 1972 rue des moulins à Paris, ayant passé mon C.A.P en 1973.
La maison depuis avait fermée.
Je deplore que parmis les autres couturiers on en parle jamais et se serait juste de lui rendre hommage!!!!!
Quel dommage!!!!!!
Catherine

Écrit par : Catherine Lopez | vendredi, 12 mars 2010

Quelques rectifications à apporter concernant le couturier Jacques Griffe, il n'est pas né à Carcassonne mais dans un village à coté à Conques sur Orbiel où il a passé toute son enfance. Il n'est pas né en 1917 comme il est écrit plus haut mais le 29 novembre 1909 de son vrai nom Théodore, Antoine, Emile Griffe. Jacques étant un pseudonyme.

Écrit par : Claude Gironis | jeudi, 01 mars 2012

Merci pour ses précisions. Savez vous où repose "Jacques" Griffe ?

Écrit par : Alain | jeudi, 01 mars 2012

J'ai travaillée chez Griffe de 1953 a 1956 rue Royale a Paris...

Écrit par : Josette née Langlois | vendredi, 19 octobre 2012

J'ai eu le plaisir d'interviewer Jacques Griffe pour l'Indépendant; j'en garde le souvenir d'un homme discret et affable qui ne reconnaissait qu'à mi-mots sa place dans l'histoire de la couture en France; superbe souvenir.

Écrit par : Jean-Paul Charlut | dimanche, 03 mars 2013

Bonjour Monsieur,

Je viens de découvrir le travail sublime de Monsieur Griffe dans le cadre de mes etudes sur l'histoire de la mode. Est-il possible de consulter votre interview de M. Griffe?
Bien Cordialement
Catherine Goyon

Écrit par : Catherine | mercredi, 19 février 2014

Je suis bien heureux de trouver votre chronique consacré à Jacques Griffe. Ma mère, Edmonde Braune, me parlait souvent de ce grand couturier chez qui elle a travaillé quelques temps après-guerre comme apprentie. Elle m'a raconté aussi qu'on l'envoyait repasser des robes à l'ambassade d'Angleterre rue du Faubourg Saint-Honoré. Elle y avait d’ailleurs rencontré la Princesse Margaret. Je pense qu'elle avait eu cet emploi par sa tante qui était modiste.

Écrit par : Philippe Marrec | lundi, 04 novembre 2013

Bonjour,
j'ai bien connu Monsieur Jacques GRIFFE, couturier célèbre à l'époque.
De 1955 à 1977, mes parents étaient Aubergistes à Cély-en-Bière, petite commune du Sud de la Seine et Marne, proche de Barbizon et Milly la forêt, Monsieur Jacques GRIFFE, avait une maison de campagne dans le village vers le château, je confirme c'était un homme discret, affable et courtois, qui venait quelques fois avec des amis dans l'établissement de mes parents (je suis né en 1945)Je garde un excellent souvenir de cet homme de qualité !!!!

Écrit par : Michel Desbordes | samedi, 30 novembre 2013

L'entretien avec Jacques GRIFFE signé Jean-Paul CHARLUT est consultable à la bibliothèque de L'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne,le mercredi,de 14 heures à 18 heures au 89 rue de Verdun.
Renseignements:04.68.72.54.45 (répondeur)

Écrit par : Alain | mercredi, 19 février 2014

Bonjour,
Nous préparons un ouvrage dédié aux Années 50 qui partira très prochainement à l'impression et nous souhaitons y reproduire des visuels de vêtements de Jacques Griffe. Nous aimerions obtenir l'autorisation de la succession Griffe mais ne trouvons rien. Auriez-vous des informations sur une éventuelle succession ?
Merci par avance,
Bien cordialement,
Etablissement public Paris Musées
Service Editions-Iconographie
27, rue des Petites Ecuries
75010 Paris
Tel : 01 80 05 41 09

Écrit par : Aurélie Fouré | mardi, 03 juin 2014

*Je suis intéressée par votre projet sur la mode des années 50. J'ai personnellement travaillé chez Jacques Griffe de 1953 à 1956 après mon CAP couture "flou". C'est avec plaisir que je lirai votre étude. Je suis accro. à toute cette littérature et les célèbres revues... gazette du bon ton, journal des dames et des modes, Art Gout Beauté. etc..
Je vous souhaite un bon accueil.

*Merci Claude de ces péremptoires précisions qui vont me permettre de rectifier la mini biographie de J. Griffe page 366 de l'édition SOMURGY "Histoire de la Mode au XXème siècle" Y Deslandres et F. Mùller 1986.

*Josette, avez vous connu Jeanne Orth et son amie Mercédes Cardo? J'ai fait leur rencontre au Coliséum à la Sainte Catherine en 53 puis en 54.
Nous nous sommes mariés, Janne et moi, à Montreuil en 1955.
Avez vous participé à la confection de sa robe de mariée un modèle cocktail de Jacques Griffe en dentelle et si oui nous pouvons vous restituer votre cheveu qui doit toujours se trouver dans l'ourlet selon la tradition des ateliers de couture à cette époque du moins le monde à tellement changé .

Amicalement vôtre Jane B.

Écrit par : Jeannette Boschat née Orth | jeudi, 12 juin 2014

Je n'ai pas ouvert ce site depuis 4 ans, date à laquelle j'apportais des précisions concernant le couturier Jacques Griffe. Vous me demandez où repose Jacques Griffe.il repose dans le cimetière de Conques sur Orbiel avec ses parents.

Écrit par : Claude Gironis | jeudi, 14 avril 2016

Merci Claude pour cette précision.
Cordialement

Écrit par : Alain | jeudi, 14 avril 2016

Passionnant tout cela, cher Alain, c'est notamment par de tels échanges que l'on peut saisir l'intérêt d'un tel blog.
Bon weekend !
JD

Écrit par : Jacques Devèze | samedi, 16 avril 2016

Bonjour,
Je recherche des photos de Madame Sirkku Taljal Larrivoire qui a défilé pour Mr Jacques Griffe. Merci

Écrit par : Dominique | lundi, 23 mai 2016

Les commentaires sont fermés.