Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 15 novembre 2011

La disparition de l'imprimerie Bonnafous, signe-t-elle la fin du "Courrier de la Cité", le plus ancien hebdomadaire de l'Aude ?

GEORGES2.jpg
Georges Bonnafous
(1951-2010)
le dernier directeur du
Courrier de la Cité.
.Photo: Nathalie Amen-Vals / Midi Libre
-------
  La mise en liquidation judiciaire récente de l'imprimerie
Bonnafous
(fondée en 1776)
 signe-t-elle la fin du
 Courrier de la Cité ?
Sa première parution remonte à 1834, ce qui en faisait
le plus vieil hebdomadaire du département.
Courrier de l'Aude.jpg
A l'origine édité sous le titre du
 Courrier de l'Aude
il devint à la suite de plusieurs fusions :
 Le Courrier de la Cité et le Cri de Castelnaudary et
du Narbonnais.
Habilité par la préfecture de l'Aude comme
journal d'annonces légales,
(publication trés lucrative et dont les titres sont restreints),
il a longtemps abrité les chroniques sur
Carcassonne
et sa région de
 Marcel-Yves Toulzet
 très appréciées des lecteurs.
Il offrait toujours ces derniers temps des articles sur l'histoire locale
 ainsi que des conseils juridiques.
Le titre qui est aujourd'hui en vente chez un mandataire judiciaire
sera t-il de nouveau habilité à recevoir des annonces légales
 par la préfecture malgré l'interruption de sa publication ?
--------

Les commentaires sont fermés.