Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 15 décembre 2011

"Maudit blues" près de Carcassonne...

Yves Carchon 1.jpg
L'écrivain et auteur de théâtre
Yves Carchon
Photo: Chroniques de Carcassonne
---------
Dès le début du récit,
Déborah Worse,
ancienne gloire du cinéma, mélange de
Martine Carol et Marilyn,
est brutalement kidnappée dans le parking André Chénier,
face à la gare de
Carcassonne.
Son agresseur la sequestre dans une maison isolée de
Picarel le haut sur les hauteurs de Saissac.
Picarel%20.jpg
Dans la forêt de Picarel le haut.
Photo: Aspra Rando
-------
Le détective
Fragoni,
chargé de l'enquête, plonge dans le passé pour comprendre
les raisons de cet acte et retrouver la trace du ravisseur,
caché dans la Montagne Noire recouverte de neige.
Yves Carchon
a brillament construit une intrigue qui ne laisse guère de répit
au lecteur jusqu'à un surprenant dénouement.
chroniques de carcassonne,yves carchon,saissac
Yves Carchon
Maudit blues
Editions Les Presses Littéraires 2011
327.p / 13 €
-----------
www.theatre-yvescarchon.e-monsite.com

Commentaires

Bravo pour ce site aéré, très concis, agréable à lire et qui sait dénicher des trésors restés souvent inaperçus ou inconnus du grand public. Un site qui devrait être cher à tout carcassonnais. Comme je suis fan d'Olivia Ruiz, ne pourrait-on trouver un inédit sur elle ?
Bravo encore à Alain Pignon et merci à lui d'avoir parlé de Maudit blues.

Cordialement,

Yves Carchon

Écrit par : Yves Carchon | jeudi, 15 décembre 2011

Je n'ai pas encore lu ce livre mais "Les Presses littéraires" qui le publient ont certainement du mal avec leur correcteur orthographique ! J'ai lu certains des livres publiés par cette maison d'édition et parfois c'est un vrai ramassis de fautes d'orthographe et de grammaire ! J'espère que ce ne sont pas les auteurs qui les saisissent ! Cependant on pourrait les inviter à les relire avant le "bon à tirer" ; encore une fois, je ne parle pas du livre que vous citez !
Passez de bonnes fêtes...

Écrit par : Mirelha | samedi, 17 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.