Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 10 mars 2012

Le crépuscule de l'hôtel particulier "Franc de Cahuzac" dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne...

Hôtel Franc Cahuzac 3 002.jpg
L'hôtel particulier
Franc de Cahuzac à Carcassonne.
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------
Construit au XVIIéme siécle par
Charles de Franc de Cahuzac
cet hôtel couvre 450 m2 au sol en trois corps de logis
séparés par deux cours.
Il fut racheté en 1737 par
Jean-François Boyer
(1694-1768)
marchand-fabricant et consul de
Carcassonne
qui le transforma pour y associer,
fabrique, richesse foncière et résidence urbaine.
Hôtel Franc Cahuzac 017.jpg
Cet immeuble qui abrita par la suite un
laboratoire d'analyses médicales
est en attente depuis son rachat par un promoteur
d'une restauration dans le cadre de
la loi Malraux
qui s'applique aux secteurs sauvegardés comme
la Bastide Saint-Louis.
Hôtel Franc Cahuzac 3 006.jpg
Aprés avoir effectué des travaux de sondages, il y a quelques années
qui firent disparaitre, une partie du crépis et les huisseries,
c'est aujourd'hui une coquille vide abandonnée,
ouverte aux "quatres vents",
située à deux pas de l'hôtel de ville,
qui attend désespérement un sauveur.
Hôtel Franc Cahuzac 006.jpg
Un paradis pour les pigeons.
Hôtel Franc Cahuzac 004.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 005.jpg
Des plafonds à la française victimes d'infiltrations.
Hôtel Franc Cahuzac 009.jpg
Grandeur et décadence des parties communes,
avec sa rampe d'escalier de style Louis XIII.
Hôtel Franc Cahuzac 2 009.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 010.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 012.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 015.jpg
L'autorisation de travaux de 2006 est toujours affichée.
Elle a expiré en 2008.
--------
A lire pour en savoir plus:
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,hôtel franc de cahuzac
Claude Marquié
"Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution"
"L'hôtel de Franc de Cahuzac"
p.18 et 19
Edité par l'Amicale Laïque de Carcassonne en 1998.
--------

Commentaires

Ou peut-on trouver, pour l'acquérir, l'ouvrage de Claude Marquié, "Carcassonne - Hôtels et Maisons du Moyen Age à la Révolution" édite en 1998 par l'Amicale Laïque de Carcassonne , dont vous faites mention dans votre très intéressant article.
Merci par avance de votre réponse.

Écrit par : Pierre-Baptiste | samedi, 10 mars 2012

S'il n'est pas épuisé, à la librairie "Breithaupt",37 rue Courtejaire (04.68.47.12.24) où au siège de "L'Amicale Laïque" 87 rue de Verdun (04.68.25.24.74) à Carcassonne.

Écrit par : Alain | samedi, 10 mars 2012

Triste sort pour un bel immeuble dans lequel est inscrite une page d'histoire de Carcassonne.

Écrit par : Ulysse | samedi, 10 mars 2012

C'est une honte de laisser tomber en ruines de tels bâtiments.

Écrit par : J-M Pailhe | samedi, 10 mars 2012

Un scandale de laisser un tel bâtiment à l'abandon.... un vrai crève coeur !
Ne peut on obliger ce monsieur à faire les travaux pour les quels il s'était engagé ???,

Écrit par : Chantal | samedi, 10 mars 2012

Dans les années 50-60, six ou sept familles vivaient dans de bonnes conditions pour l'époque, sur l'ensemble des bâtiments,avant l'arrivée du laboratoire Jourdan.

Écrit par : Jacques Blanco | dimanche, 11 mars 2012

Ce n'est pas hélas le seul car par exemple, l'immeuble Cotte dans la rue de Verdun (face au Crédit Lyonnais) est une coquille vide qui abrite aussi les pigeons. Il appartient à la famille Terki (paraît-il)

Écrit par : Martial Andrieu | dimanche, 11 mars 2012

Les commentaires sont fermés.