Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 08 novembre 2014

En attendant son renouveau, retour sur l'histoire du square GAMBETTA

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le projet dévoilé par la presse du square Gambetta qui sera inauguré en 2015,
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
...dont les travaux ont commencé hier.
Photos: Julien Roche / Ville de Carcassonne

-------------
Avant
-------------

Ancien Cours Louis-Philippe,
Place au bois et au charbon,
puis Cours Sainte-Cécile,

le Square pris le nom le 7 juillet 1883 de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Léon Gambetta
(1838-1882).

Il a été dessiné par les architectes
Eugène et Denis Bulher
en 1860  sous la mandature de
Paul-Auguste Roques Salvaza
(1855-1867).

Il sera transformé en jardin anglais en 1873
sous la première mandature de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Théophile Marcou
(1870-1874).

-----------------------
Le kiosque à musique

---------------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le square et son kiosque à musique.
Photo: Bernon / Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le kiosque à musique est l'oeuvre de l'architecte toulousain
Léopold Petit
(1837-1911).
Il fut construit en 1882.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Maquette du kiosque à musique.
Collection: Christian Xappella

-------------------------------------------------
La bonbonnerie et le cyclone de 1912
-------------------------------------------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le cyclone du 19 août 1912 qui frappa le square détruisit
la petite bonbonnerie sans faire de victimes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne

--------------------
Les Statues
--------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue dédiée à la poésie
oeuvre de
Théophile Barrau
(1848-1913)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc dédiée à Mercure de
Ludovic-Eugène Durand
(1832-1905)
est depuis 2013 visible dans le patio du

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Musée des beaux arts avec un pied et deux mains en moins.

---------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le félibre Achille Mir posant pour Paul Ducoing.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument en pierre bronze et fonte, dédié au félibre
Achille Mir
(1822-1901)
inauguré en 1908,
était une oeuvre du sculpteur
Paul Ducoing
(1867-1949)
dessinée par
Paul-Narcisse Salières
(1818-1908).
Il était situé sur une pelouse près d'un petit lac,
entre la cascade et le pont, côté faubourg du palais.
Il fut détruit pendant la guerre, fondu par les allemands.
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument sculpté en 1930 par
Henry Parayre
(1879-1970)
dédié au compositeur
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Paul Lacombe
(1837-1927)
(qui résidait en bordure du square)
est aujourd'hui visible dans un coin du jardin de l'auditorium, rue des Etudes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Provenant également du square, se trouve au même endroit
celui en hommage au compositeur
Marie-Joseph Alexandre Déodat de Séverac
(1872-1921)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne
-------------
Le monument dédié à la résistance et à
Jean Bringer

(1916-1944),
est une oeuvre de
René Iché
(1897-1954)
inauguré en 1948.
Il se trouve de nos jours Porte de Toulouse face au monument aux morts.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument inauguré en 1957 à la gloire du prix Nobel de chimie 1922,
Paul Sabatier
(1854-1941)
est une oeuvre du sculpteur
Paul Manaut
(1882-1959).
Il est aujourd'hui installé dans l'entrée du lycée Sabatier.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc qui était installée sur l'ïle du square, intitulée
"Y penser toujours" ou " La France blessée" de
Jacques Villeneuve
(1865-1933),
se trouve dans le carré militaire du cimetière Saint-Michel.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts à côté de l'ancien "Café du Musée".
  Sa façade date de 1901.
Elle devait recevoir dans ses huit niches des statues de célébrités locales.
-------------

Le square Gambetta fut détruit le 27 mars 1944
par les troupes d'occupation
.

Restructuré à partir de 1946,
le nouveau jardin à la française réouvrira le 10 juin 1948.
Il sera embelli en 1972

par un grand bassin avec une fontaine lumineuse.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Trait d'union avec le passé cette ancienne plaque de rue est toujours en place.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Jean-Luc Bibal / La Dépêche du Midi
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2008, après la construction d'un parking souterrain de 402 places,
le square est devenu
l'esplanade Gambetta.
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
En 2009 a eu lieu l'unique concert donné à ce jour sur l'esplanade.
Celui du groupe pop britannique
Depeche Mode.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Festival de Carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2010, la grande roue était présente pour Noël sur l'esplanade.
Photo: Christophe Barreau / L'INDEPENDANT
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts, aujourd'hui.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée, la nuit.
Photo: Ticoel
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue "Héléna" oeuvre du sculpteur
Raymond Sudre
(1870-1962)
primitivement installée square André Chénier
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
(ancien jardin des plantes) a retrouvé
une place en 2010 après sa restauration, sur l'esplanade.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Ces immeubles datent de la fin du XIXe siècle.
Ils restent parmi les plus beaux de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Celui de droite fut construit en 1872 pour
Paul-Xavier (1827-1873) et Jean Fafeur (1831-1894).
descendants d'une famille de fondeurs, par l'architecte
Marius Ersparseil
(1841-1900)
qui se rendra célèbre 25 ans plus tard en (re)découvrant l'or de
la Montagne Noire.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La "Trésorerie générale" inaugurée en 1953 qui pris la place du "Café du Musée"
à côté du Musée des Beaux-arts.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
L'école Jean-Jaurès inaugurée en 1928 par le président
Gaston Doumergue
(1863-1937)
a remplacé l'ancienne prison.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les rédactions de L'INDEPENDANT et Midi Libre sont désormais installées ici.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La maison de Paul Lacombe, vient d'être entièrement rénovée et transformée
en bureaux. Au fronton de la grille d'entrée figurent toujours les initiales de
 son grand-père
Ladislas Levavaseur,
(1781-1864)
chirurgien de l'empereur Napoléon 1er.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La pharmacie Cartou a remplacé l'ancien garage Choy,
installé ici dans les années 30.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les "Invités de coeur" de Marc Walter sur l'esplanade Gambetta en 2013.
Le Land Art recycle les platanes pour le "Parcours d'art contemporain".
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne sauf mention contraire.
----------
A lire pour en savoir plus:

Betty Robion et Caroline Delerue
"Carcassonne métamorphoses"
p.40 à 41
Editions Equinoxe 1990
---------
Michel Wiémin
"Le patrimoine industriel de l'Aude"
P.23
Editions Images du Patrimoine 1998
---------
Jean-Louis Bonnet
en collaboration avec
Luce et Francis Teisseire et Alfred Raucoules
"Carcassonne d'hier à aujourd'hui"
p.355 à 361
Editions La Tour Gile 2007
----------
Cet article actualisé et largement remanié a été publié
une première fois sur ce blog le 27/10/2012.

Commentaires

...souks le samedi, désert le reste du temps, pauvre "jardin", poumon de la ville basse! Réchauffement de la planète ou dérive des continents?

Écrit par : Michel Marsenach | samedi, 27 octobre 2012

Désolé mais je ne puis ouvrir ni les photos du square en 1901, ni celle du sous marin. Pour le reste c'est bon .

Je regrette surtout celles du square mais suis intéressé par votre commentaire indiquant que ce square a été la place de vente du charbon et du bois .

En effet cela peut expliquer la présence en ce lieu de deux fonderies : la fonderie Fafeur et la fonderie Marsal, Durand-Roger

Écrit par : Michel Durand-Roger | samedi, 27 octobre 2012

Magnifique travail !!!!

Écrit par : Stéphane | samedi, 27 octobre 2012

Merci pour ce travail de recherche si bien documenté qui nous aide tous les jours à mieux comprendre cette ville que nous aimons.
Merci Alain.

Écrit par : Jean-Christophe | samedi, 27 octobre 2012

Merci et félicitations Alain pour ce beau travail et sa diffusion. Avant le café du musée, il y avait une école (l'école du musée) fréquentée par mon grand-père qui venait à pied tous les jours depuis Villegailhenc ...

Écrit par : Pierre | samedi, 08 novembre 2014

Merci pour ce texte si documenté ! je verrais l'emplacement avec d'autres yeux maintenant. Il me restait uniquement le souvenir du jardin tel qu'il était quant je me suis installée dans l'Aude en 1975.

Écrit par : Jacqueline Esteves de Cooman | samedi, 08 novembre 2014

Merci Alain pour tout ce rappel de beauté de notre ville je souhaite que le square retrouve son charme et qu'il fasse bon s'y promener évidemment ce ne sera jamais celui de mon enfance mais un jardin dont Carcassonne et les touristes seront fiers de traverser pour se diriger vers notre célèbre Cité ....nous avons partagé des merveilles ....grâce a vous et a Martial ....

Écrit par : Constance Pressoirs | dimanche, 09 novembre 2014

Magnifique travail de recherche et de présentation ! Bravo!!
MAIS, quel gâchis ....éventrer à nouveau tout ce que l'on avait peiné à terminer il y a à peine 6 ou 7 ans??
Ce que j'ai toujours appelé, depuis lors, notre Tiennamen Square - vaste étendue déserte sans intérêt ou utilité - est de nouveau un chantier ! Sera-t-il interminable comme le précédent ? Nos lourds impôts suffiront-ils?? Il avait le mérite pour moi, piétonne, de me servir de raccourcir pour atteindre la ville, de son angle Sud Est (hôtel)à son angle Nord Ouest (musée), sauf les samedis, de Bab-el-Oued.....Faudra-t-il dorénavant contourner fontaines et statues, bancs publics et kiosques ou terrasses ? Les chiens le respecteront-ils ? Les bancs seront-ils plus confortables? (Je n'ai JAMAIS vu personne assis sur les précédents ) Quel suspense !!!

Écrit par : Nicole Salvat | vendredi, 14 novembre 2014

Chère Madame,
n'oubliez pas les centaines de victimes des manifestations de la place Tien'anmen. Votre "bon mot" n'est pas vraiment en rapport avec les dégâts qui ont été portés au square Gambetta. En aucun cas, il ne peut prêter ni à rire, ni à sourire, en respect à ces victimes. Mais peut-être s'agit-il d'une autre place "Tiennamen" ?
Pour qualifier ce square Gambetta, je vous propose plutôt "Square Dance" en homophonie malicieuse (mais respectueuse) avec les gambettes que lèvent les danseuses et pour illustrer les chorégraphies des successifs cabinets d'architectes et municipalités qui ont réussi à faire disparaître un espace calme et quasi confidentiel et le transformer en lieu idéal pour les flashdances, diffusées aux quatre points cardinaux de la toile.
Avec toute ma cordialité. !o))
PS : "Bab el Oued", ce n'était pas bien nécessaire !o(

Écrit par : Jean-Marie Detrey | samedi, 15 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.