Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 25 octobre 2012

Un sous-main fait par Hans Bellmer à Carcassonne est en vente à l'hôtel Drouot...

Sous- Main Bellmer.jpg
Photo: Hôtel Drouot
---------
Actuellement en vente à Drouot, ce sous-main est une oeuvre
du peintre et photographe surréaliste
Hans Bellmer
(1902-1975).
Bellmer Bousquet.jpg
Joë Bousquet par Hans Bellmer.
--------
Ce sous main encadré estimé entre 2000 et 3000 € a eté realisé à
Carcassonne
de 1945 à 1947.
Hans Bellmer était un proche de l'écrivain et poéte
Joë Bousquet
(1897-1950)
--------
Voici l'annonce intégrale de la vente émise par Drouot:
--------
LOT n°76

Sous-main signé de Carcassonne, 1945, 46, 47. 28 x 21 cm, sous encadrement. Sous- main de Hans Bellmer à Carcassonne de 1945 à 1947, véritable oeuvre surréaliste datée et portant diverses inscriptions dont cette note de la main de Bellmer "Objet pour celui qui l'a retrouvé (on perçoit le nom de Jacques de Caso?)", ainsi que le prénom de Nora Mitrani, amie proche de Bellmer, et un portrait en filigrane. Au verso de l'emboîtage figure une étiquette de la main de Bellmer: "Sous-main de Bellmer Carcassonne 1945, 46, 47" et note autographe de la main de d'Orgeix: "signé en bas à gauche autoportrait NORA 4ème quartier à l'envers". Tampon de Christian d'Orgeix également contrecollé au verso. DOCUMENT ETONNANT. Hans BELLMER Comment ne pas être ensorcelé par le graphisme sublime et magistral du tortionnaire de la Poupée qu'il créée en Allemagne, à partir de 1933-34, dans une première version qui disparaîtra? Il est l'incomparable et merveilleux héritier du dessin ou de la gravure allemande selon Dürer. Homme moderne, il y ajoutera la magie de la photo. Fuyant l'Allemagne en 1938, il se retrouve à Montpellier, Toulouse puis à Paris où C. d'Orgeix lui cède sa chambre de la rue Mouffetard. Après la seconde édition, française cette fois, des Jeux de la poupée, en 1949, Bellmer abandonnera petit à petit sa créature fétiche pour rendre, grâce à son dessin, le corps de la femme plus hallucinant et dévoyé qu'il ne l'avait représenté auparavant. L'obsession des jeux érotiques va jusqu'à l'épuisement de l'imagination. Le souci de perfection d'un dessin toujours plus aiguisé, pour supporter et explorer ses perversions d'illuminé, le possède divinement. Bellmer et d'Orgeix partagent en frères la misère physique et morale de leurs débuts de carrière, la douleur du souvenir de pères aux autorités abusives et le culte secret d'une rédemption éventuelle aussi douce que furent tyranniques leurs souffrances humaines, leurs dilemnes d'esthètes et leur quête inassouvie des secrets de l'art
--------
http://catalogue.drouot.com/html/d/fiche.jsp?id=2616684&a...=

Les commentaires sont fermés.