Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 24 novembre 2012

Sur la piste des "dernières demeures" des anciens maires de Carcassonne: Gaston JOURDANNE

Gaston Jourdanne (1).jpg
Gaston Jourdanne
(1858-1905)
par Frédéric Astruc
Musée des beaux-arts de Carcassonne
-------

Fils d'un marchand de draps, il poursuit des études de droit et devient avocat.
Nommé substitut du procureur à Castelnaudary, il devint
Maire de Carcassonne
 suite au décès d'Omer Sarraut (1844-1887),
(d'octobre 1887 à mars 1888 et de mai 1888 à janvier 1889), 
de façon éphémère et rocambolesque.

 Révoqué après avoir fait un mois de détention due à d'obscures querelles politiques, il se retire dans son domaine de Poulharies situé aux portes de la ville.
Carcassonne 15-11-12 024.jpg
Carcassonne 15-11-12 020.jpg
Le domaine de Poulharies, aujourd'hui.

Gaston Jourdanne (3).jpg
Collectionneur, érudit, historien, écrivain et félibre, il
se consacre particulièrement à la littérature d'Occitanie
en signant un livre qui fera date:
chroniques de carcassonne,maires de carcassonne,gaston jourdanne
"Contribution au folk-lore de l'Aude".
-----------
chroniques de carcassonne,maires de carcassonne,gaston jourdanne
Avec Achille Rouquet (1851-1928), il lance la
"Société de lecture de Carcassonne"
et participe en 1898 à l'organisation
de la fête en l'honneur des Cadets de Gascogne.
Il collabore également avec lui, activement à
" La revue méridionale".
chroniques de carcassonne,maires de carcassonne,gaston jourdanne
Il est aussi l'auteur de cet ouvrage sur
Carcassonne
qui reste une référence pour tous les historiens.
------------
chroniques de carcassonne,maires de carcassonne,gaston jourdanne
chroniques de carcassonne,maires de carcassonne,gaston jourdanne
 Disparu à l'âge de 47 ans, il repose au cimetière Saint-Vincent, allée 00, tombe 87.
Une place lui est dédiée à Carcassonne au pied de la Cité depuis 1973,
(même si aucune plaque ne l'indique).
----------
Photos et archives: Chroniques de Carcassonne
Avec mes remerciements pour son aide à Jacques Blanco
----------
A lire pour en savoir plus,
la notice signée
Jean-Pierre Piniès
publiée dans
"Les Audois"
p.199-2000
Editions de la F.A.O.L  1990
----------

Écrire un commentaire