Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 19 janvier 2013

Rencontre avec René ROQUES, le dernier "mousquetaire" de la presse carcassonnaise

René Roques 011.jpg
René Roques chez lui à Carcassonne.
Photo: Chroniques de Carcassonne
-----------
Surnommés les "trois mousquetaires",avec ses collègues;
Carlos Reccio (1942-2002) du Midi Libre, et
   Alain Charles (1949-1994) de L'INDEPENDANT,
René Roques
a fait toute sa carrière de reporter-photographe à
La Dépêche du Midi de 1955 à 1990.
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
Entré en qualité de "garçon bouliste" à La Dépêche installée à l'époque
à l'emplacement de la "Maison de la presse",
 il se retrouve un an après "bombardé", reporter-photographe.
Pierre Petit,
le rédacteur en chef de l'agence l'envoie en stage à
 Toulouse où il va apprendre rapidement les ficelles du métier.
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
Se déplaçant à ses débuts en vélomoteur, il utilise un appareil photo
"Rolleiflex 6/6"
qui prenait 12 vues à la fois.
Par la suite il passera au "Canon" 24/36 qui avait une capacité de 36 poses.
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
Baptisé "Rouletabille" par ses confrères,
car il savait entretenir un réseau d'informateurs,
René Roques,
a travaillé (actualité oblige) pratiquement tous les dimanches de sa carrière.

Jacques Arino ayant remplacé Pierre Petit, il forma avec lui un duo redoutable
présent sur tous les fronts.
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
René Roques (à droite), sur le toit de l'actuel "Café du Dôme"
en compagnie de Jean Gorroz.
------------
Nombreuses sont ces photos des grands évènements régionaux
reprises par la presse nationale de
"Paris Match" à "France Soir" en passant par "Détective".
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
La carte de presse de René Roques avec la mention
"reporter-photographe".
------------
Son seul regret, restera la disparition des archives photos du quotidien
au cours d'une inondation à la fin des années 80.
Aujourd'hui à 83 ans il résume en trois mots un métier
qui restera, avec son épouse Monique, la passion de sa vie:
Oeil aiguisé, sensibilité et chance !
chroniques de carcassonne,carcassonne,rené roques,la dépêche du midi
René avec ses amis des "Capucins" en 2002.
Photo: Alain Machelidon

-------------
Avec mes remerciements à
Jacques Blanco
------------
A lire pour en savoir plus en cliquant sur les liens ci-dessous,
 les articles signés
Claude Marquié
publiés dans
La Dépêche du Midi:
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/25/823042-rene-ro...
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/11/814509-d-un-me...
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/09/831849-la-depe...
------------
Cette archive sur les rédactions des quotidiens régionaux à Carcassonne:
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2012...
 

Commentaires

Je suis très heureux après la lecture de cet article sur René Roques.
Je suis plus jeune (66 ans), mais je connais bien René car j'habitai rue Fortuné (aux capucins) où habitaient ses parents. Il connaissait bien mon père qui était entreposeur des P.T.T à l’entrepôt gare (aujourd'hui démoli) Je possède d'ailleurs un tirage fait par René le 16 avril 1964 un des derniers conseil de révision (le dernier je crois) et comme je figure sur le cliché il l'avait donné à mon père.
Bonne continuation René
Claude

Écrit par : Claude Marty | samedi, 19 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

René,quand tu couvrait un événement, tu était toujours au coeur, à l'intérieur, (tu aurais presque pu participer aux négociations).
Heureux de te revoir régulierement quand tu quitte le froid de Saint Shely d'Apcher.

Écrit par : Jacques Blanco | samedi, 19 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Je me souviens de ces journalistes forme sur le tas René Roques qu'on voyait arpenter les rues de Carcassonne; Carlos Recios, nous étions a l’école Jean Jaurès ensembles ,et amis d'enfance !!!!

Écrit par : Jean-Pierre Lhez | dimanche, 20 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

René,grâce à ta générosité des centaines de carcassonnais possédent dans leurs archives des photos faites par toi. Dans les locaux du journal il y avait un grand carton avec des milliers de clichés,tu nous autorisais à "plonger la tête à l'intérieur"et à remonter de précieux souvenirs. J'ai des photos de mes enfants, piscine, classes vertes etc...René MERCI.

Écrit par : Jacques Blanco | dimanche, 20 janvier 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire