Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 26 mars 2013

Sur les traces de René Nelli et du catharisme à Fontiers-Cabardès le 13 avril

Le domaine de Clement.jpg
Le "Domaine de Clément" alias "La Sauvagère" que fréquenta René Nelli à
Fontiers-Cabardès, qui deviendra par la suite la propriété du comédien et
 homme de télévision britannique,
Simon Cadell
(1950-1996) .
----------

Une nouvelle rando-découverte organisée par
l’Association Patrimoines, vallées des Cabardès
et
l’Association d’Etudes du Catharisme / René Nelli,
aura lieu le samedi 13 avril 2013 à
Fontiers-Cabardès
(25 mns au nord de Carcassonne).
René Nelli Fontiers.jpg
Fontiers-Cabardès. La Sauvagère. Gouache de René Nelli, 26 juillet 1947.© ADA.
-----------
 proposée et présentée par
Jean-Claude Capéra
,
géologue, président de l’association
 « PATRIMOINES, vallées des Cabardès»,
Charles Peytavie,
historien médiéviste, spécialiste du catharisme et
Franc Bardou,
écrivain et essayiste,
spécialiste des troubadours et de la pensée et de l’œuvre de René Nelli.
Fontiers Cabard-s Carlos Pradal.JPG
Le clocher de l’église Saint-Clément de Fontiers. Gouache de Carlos Pradal (1967)
illustrant un article de
La Dépêche du Midi de Michel Roquebert
sur le Cabardès,
"Suisse en miniature sur les flancs de la Montagne Noire".

Cette randonnée sera l’occasion d’évoquer la fondation de
Fontiers au temps des vicomtes Trencavel, des cathares et de la Croisade albigeoise
et les moyens engagés par les évêques de Carcassonne
pour combattre l’hérésie dans cette partie de la Montagne Noire.
C’est dans ce contexte que seront également rappelés
la fondation de la chartreuse de la Loubatière
et le sort des troubadours du Cabardès
(en particulier Raymond de Miraval et Peire Vidal).
Le parcours dans Fontiers-Cabardès sera également
l’occasion d’évoquer la Cabardès de René Nelli
à travers la lecture des extraits de son œuvre consacrée à ce pays.

René Nelli choisit Fontiers comme lieu de ses vacances en 1947.
Les deux années précédentes, il s’était rendu à Montségur.
Comme il le note dans ses carnets, 1947 est l’année où il se
  "remet à faire de la peinture" , précisément à Fontiers.
Ces sujets : la nature environnante et le domaine de
La Sauvagère où il réside (aujourd’hui domaine Clément).
Il y revient l’année suivante, toujours à La Sauvagère.
En 1949, il opte pour des vacances à Ussat et Montségur,
mais retourne en Cabardès en 1950,
cette fois-ci à Cuxac-Cabardès au
chroniques de carcassonne,carcassonne,fontiers-cabardès.cabardes,rené nelli
« Cammazou » qui à cette époque s’appelait la « Villa Saint-Georges »
 et appartenait au fondateur de la distillerie Cabanel de Carcassonne.

A partir de 1951, René Nelli opte définitivement pour des vacances estivales
au château de Bouisse qu’il vient d’acheter dans les Corbières.
Le Cabardès est pour lui un paysage fonctionnant
comme une confidence hors du temps,
tissée de prose narrative, contemplative et de poésie.
Voila le poéme qu'il écrivit sur Fontiers en 1962
dedié à Charles-Pierre Bru et son épouse Suzon:
"C'est toujours ce village d'un bleu de fumée et la même chambre
de plâtre où respire l'odeur brulée des cyprès:
Et toujours m'y rejoint la splendeur de la strophe
dont je n'arrive à traduire qu'une tristesse d'enfance.
Comme à Fontiers la fontaine qui vibre en sa flûte de feuilles
pour nos espoirs fugitifs meut sa musique et s'échappe ici,
Pierre et Suzon ce sont moins les poémes qui chantent,
que les beaux jours au secret dans chaque goutte d'été.
"
450px-Les_3_fontaines_de_Fontiers-Cabardès.jpg
Une des fontaines de Fontiers-Cabardès.
Photos:
AECN /Archives Départementales de l'Aude
Chroniques de Carcassonne / Wikipedia
------------

Rendez-vous, 13 h 30, place centrale de Fontiers-Cabardès.

Depuis Castelnaudary, l’accès à Fontiers se fait par Saint-Papoul, Saissac et Saint-Denis. Depuis Carcassonne,  suivre la route de Mazamet, puis prendre la direction Fontiers-Cabardès.

Selon la météo et le temps disponible, en covoiturage, départ après la visite de Fontiers vers la maison forestière de la forêt de la Loubatière et sa chartreuse (15 minutes).

Randonnée sans difficulté, prévoir de bonnes chaussures de marche.
-------------
http://aecnelli.com/
-------------
http://patrimoinesvalleesdescabardes.unblog.fr/
-------------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fontiers-Cabard%C3%A8s

Commentaires

Cher Alain,
Tu sais que c'est toujours avec grand plaisir et curiosité que je prends connaissance de ton blog des samedi matin.
Et quelle ne fut pas ma surprise de voir apparaître le "Cammazou" dans ta chronique "René Nelli".
Je t'en remercie beaucoup et cela me prouve aussi que tu as une pensée pour Jojo.

Écrit par : Josette Bessière | samedi, 30 mars 2013

C'est avec beaucoup de plaisir que je découvre ce Cammazou où il fait si bon se retrouver entre amis, et quel étonnement de savoir que cette accueillante maison a abrité quelques instants René Nelli.

Écrit par : Mamichou | mardi, 02 avril 2013

Les commentaires sont fermés.