Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 06 juillet 2013

Sur la trace des vestiges de l'ancienne église et cloître du couvent des Jacobins de Carcassonne

AAVCJuin 06 028.JPG
Dans la campagne carcassonnaise, des colonnes en marbre de Caunes
provenant des Jacobins.
Photos: Chroniques de Carcassonne
--------------

Situés à la place de l'actuel théâtre Jean Alary à
Carcassonne
l'église et le cloître du couvent des Jacobins
(disciples de Saint-Dominique),
ne sont plus qu'un souvenir dans la mémoire collective.
Voici les derniers témoignages de leur existence.

---------------------------
Le portail des Jacobins
---------------------------

4009845779.jpg
Construit par l'architecte Dolbeau en 1779,
il doit son nom à la proximité de l'ancien couvent.
chroniques de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,couvent des jacobins de carcassonne,bastide saint-louis,casimir courtejaire,domaine de gondal,théâtre jean alary,cloître et église des jacobins
JUIN 2013 014.JPG
577408011.jpg
La fontaine de la porte des Jacobins.

---------------------------
Le théâtre Jean Alary
----------------------------

JUIN 2013 007.JPG
JUIN 2013 012.JPG
JUIN 2013 008.JPG
Le théâtre municipal Jean Alary, inauguré en 1935.
Construit sur l'emplacement du théâtre installé dès 1897
dans l'ancienne église désaffectée, érigée en 1585, du couvent des Jacobins.
mhr91_20071100791za_p.jpg
mhr91_20071100790za_p.jpg
mhr91_20071100792za_p.jpg
Plans du théâtre de 1855.
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,casimir courtejaire,domaine de gondal,théâtre jean alary,cloître et église des jacobins
L'ancien hôtel de ville avec les arcades du cloître.
mhr91_20071100846za_p.jpg
mhr91_20071100847za_p.jpg
Traces de l'abside de l'église des Jacobins visibles côté sud de la scène.
Photos: André Signoles / Ministère de la culture 1984

--------------------------
Casimir Courtejaire
--------------------------

2514134706.jpg
Casimir Courtejaire
(1795-1887)
----------
Grand mecène pour sa ville natale,
Casimir Courtejaire
légua sa résidence et le théâtre reconstruit sur l'église des Jacobins.
Le domaine de Gondal, sa propriété de Palaja,
est encore de nos jours décorée par
des vestiges du cloître et de l'église des Jacobins.
AAVCJuin 06 030.JPG
AAVCJuin 06 033.JPG
AAVCJuin 06 050.JPG
AAVCJuin 06 051.JPG
AAVCJuin 06 027.JPG
Rue Courtejaire.jpg.jpg
L'ancienne rue des Orfévres à Carcassonne porte son nom depuis son deces.

-----------------------------------
Le Musée lapidaire du château comtal
----------------------------------

sap01_58p01417_p.jpg
Chapiteaux et bases en marbre
(XIVe siècle).
----------
De nombreux éléments furent découverts à la démolition de l'église.
Ils font aujourd'hui partie des collections du Musée lapidaire au château comtal.
sap01_58p01366_p.jpg
Clé de voute avec blason entouré d'une couronne de lauriers
(XVIIe siècle).
sap01_58p01370_p.jpg
Blason à perroquet surmonté d'une fleur de lys.
(XVIIe siècle).
sap01_58p01444_p.jpg
sap01_58p01441_p.jpg
Clé de voute ornée de la figure de Saint-Louis et blason fleurdelysé
(XIVe siècle).
sap01_58p01409_p.jpg
Chapiteau géminé à feuillage provenant de l'ancien cloître des Jacobins
(XIVe siècle).
sap01_58p01437_p.jpg
Clés de voute (XIIIe siècle).
Photos: Bruno Ferrond / Ministére de la Culture
------------
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,casimir courtejaire,domaine de gondal,théâtre jean alary,cloître et église des jacobins
De nos jours, la "Pharmacie des Jacobins", rue Casimir Courtejaire.
--------------
A lire, la chronique signée
Claude Marquié
sur l'histoire des Jacobins à Carcassonne:
--------------
http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/17/756562-des-dom...
--------------
En cliquant sur le lien ci-dessous,
retrouvez l'article sur l'ancien couvent des Cordeliers de Carcassonne:
--------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/couvent+...
--------------
Avec mes remerciements à
Jacques Blanco

Commentaires

Merci à Claude Marquié (la vie et l'oeuvre des Courtejaire père et fils).
Merci à Marie Chantal Ferriol (le couvent des jacobins,son mobilier religieux).
Merci à Aude Viguier (spécialiste de l'histoire de Palaja).
Merci à Jean Louis Berman ( les travaux hydrauliques de Casimir Courtejaire).
Merci à Madame Pique-Lestra.

Écrit par : Jacques Blanco | samedi, 06 juillet 2013

L’ancien couvent des Jacobins eut sa première pierre posée en 1585.
Thomas-Augustin Bouges nous signale que «le double rang des colonnes de marbre qu'on y voit est l'unique reste de leur premier couvent avec une fontaine»
Le premier couvent des frères prêcheurs dominicains était face à l’actuelle Porte des Jacobins, sous la caserne Laperine, établi à partir de 1257 .Ce couvent, bâti grâce aux donations de Louis IX, possédait deux cloîtres de marbre mais il avait abrité aussi sa couronne d’argent ornée de perles et de pierres précieuses, son manteau royal et ses gants de soie.
Après la révolution, le propriétaire du cloitre a fait transporter une partie des colonnes de marbre dans son domaine en périphérie de la ville, le propriétaire de l’église transformée en salle de spectacle a donné les colonnes à l’église Saint-Vincent.
Marie-Chantal FERRIOL
CDAOA Aude, AAVC

Écrit par : Marie-Chantal | lundi, 08 juillet 2013

Merci Marie-Chantal pour ces passionnantes précisions !

Écrit par : Alain | lundi, 08 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.