Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 05 juillet 2013

Un nouveau décor pour la rue du Pont-Vieux entre Bastide et Cité de Carcassonne

chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
Changement de décor pour l'entrée de la rue du Pont-Vieux.
Photos: Chroniques de Carcassonne
-----------
Depuis hier, une bache ornée de photographies est installée rue Georges Brassens.
Ce décor qui fait la promotion de l'Opération Grand Site intégrant la liaison
Cité de Carcassonne - Bastide Saint-Louis
masque la palissade de l'ancien couvent des carmélites.
C'est une autre image offerte aux nombreux touristes qui empruntent
chaque jour la rue du Pont-Vieux.
4-07-13 020.JPG
4-07-13 021.JPG
4-07-13 016.JPG
4-07-13 024.JPG
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
4-07-13 025.JPG
4-07-13 013.JPG
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
4-07-13 010.JPG
4-07-13 030.JPG
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
4-07-13 031.JPG
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
chroniques de carcassonne,rue du pont-vieux,opération grand site
----------

Commentaires

Bravo Alain, car je sais que c'est ton idée. Même si tu ne le diras pas...

Écrit par : Martial Andrieu | vendredi, 05 juillet 2013

Une excellente initiative. Dommage que l'ancien couvent ait été laissé dans cet état. Je me souvient que les archéologues avaient fait une fouille de sauvetage après démolition d'une partie des bâtiments et qu'ils avaient été accusés de retarder les travaux !
La réhabilitation en logements de ce bâtiment devrait être prioritaire par rapport au projet portant sur l'ancienne villa de la Gestapo. Pourquoi ce bâtiment a-t-il été abandonné ainsi ?

Écrit par : Gauthier Langlois | vendredi, 05 juillet 2013

Bravo
enfin une initiative qui permet d'accompagner les touristes vers la ville basse et de cacher la misère dont une démolition intempestive des maisons à l'angle qui servaient à la fortification de la ville.

Écrit par : Marie | vendredi, 05 juillet 2013

Ouf, c'est comme un soulagement, on respire. "Bien vu", si vous êtes à l'origine de ce projet, chapeau bas, c'était plus que nécessaire.
Je m'étais dit que ces murs nus pouvaient peut-être inspirer des artistes urbains contemporains, comme l'artiste "JR" qui applique d'immenses photos sur les bâtiments des villes. Imaginez un projet JR à Carcassonne!
Continuez...on vous suit...

Écrit par : Marieh Melendez | vendredi, 05 juillet 2013

L'idée de Alain, l'insistance de Alain, la volonté et le savoir faire de Monique ARTHOZOUL-JOSEPH.

Écrit par : Jacques Blanco | vendredi, 05 juillet 2013

Super !

Écrit par : Françoise | vendredi, 05 juillet 2013

Bravo, très belle initiative qui incitera les touristes à visiter notre très belle bastide Saint-Louis.

Écrit par : Office du commerce | vendredi, 05 juillet 2013

Bravo pour l'idée et aussi pour la réalisation car l'effet est réussi grâce à ces très belles photos qui donnent envie d'aller plus loin dans la découverte de notre ville!
Comme quoi des idées simples peuvent transformer la vision que l'on donne d'une ville.
Encore bravo Alain pour cette idée !

Écrit par : Jean-Christophe | samedi, 06 juillet 2013

Enfin, la culture contemporaine a repris vie à Carcassonne, après quelques décennies d'anesthésie.

Écrit par : Baptiste Arnaud | samedi, 06 juillet 2013

Cela reste un cache misère ! J'ai toujours vu depuis 20 ans que je connais Carcassonne cet "emplâtre" qui gâche l'entrée de la ville par le Pont Vieux. A quand LA solution ???

Écrit par : Juliana | samedi, 06 juillet 2013

Excellente idée ! continuez ainsi ! Sacrebleu, il faudra bien, un jour, que cette ville décolle réellement tant sur les plans culturel que sur le plan économique !

Écrit par : Robert Guglieta | dimanche, 07 juillet 2013

Gauthier Langlois: Quel différence faites-vous entre un couvent médiéval et une maison de la Gestapo? D'un point de vue du patrimoine, moi je n'en vois pas. Cet ancien couvent est le fruit d'une affaire immobilière mal engagée depuis plus de 20 ans.

Écrit par : Martial Andrieu | mardi, 09 juillet 2013

En réponse à Martial, ces deux bâtiments méritent tous les deux d'être préservés. Je pense simplement puisque les logements sociaux manquent on ferait mieux de commencer par réhabiliter cet ancien couvent en logements plutôt que de détruire la villa de la Gestapo. Le Centre du séjour du Pont vieux peut aussi être réhabilité en logements sociaux. De manière plus générale il faudrait programmer les aménagements, réhabilitations, constructions... non en fonction des opportunités immobilières et des seuls intérêts de sociétés privées mais en fonction de critères patrimoniaux, environnementaux, économiques et sociaux pouvant profiter à l'ensemble de la collectivité. De telles dispositions peuvent être intégrées au Plan Local d'Urbanisme notamment par la création d'une Zone d'Aménagement Concertée.

Écrit par : Gauthier Langlois | mardi, 09 juillet 2013

Oui, assez belle initiative pour cache-misères, comme le dit Juliana (6/7/2013) mais une autre "misère" bien visible pour le touriste qui se dirige vers la Bastide c'est bien l'état pitoyable de la fontaine à l'angle des rues du PONT-VIEUX et Georges Brassens....dans la foulée,pourquoi ne pas l'avoir remise en fonction....? le spectacle et le bruit de l'eau en mouvement est toujours plaisant !!!

Écrit par : Charles | mercredi, 10 juillet 2013

Cette fontaine sera remise en eau demain (jeudi) à partir de 14h.

Écrit par : Alain | mercredi, 10 juillet 2013

Comme quoi dès qu’il se fait quelque chose d'un peu innovant,les commentaires vont bon train.
Quant à la présence de logements sociaux, vouloir mettre ces logements sur un terrain très inondables n'est pas correct.

Nous sommes sur un lieu de liaison entre la bastide et la Cité qui doit être pensé pour un développement touristique, tourisme qui demeure la seule industrie de notre ville, pourvoyeuse d'emploi.

Il faudra faire de l'archéologie du bâti dans les anciens hôpitaux qui étaient à côté du pont.
Pour l'ancien couvent de carmélites construit au XIXe s. il pourrait servir de point d'entrée dans la bastide pour les touristes et pour le quartier.

Écrit par : Dame Carcas | jeudi, 11 juillet 2013

Pour ce qui est du Centre de séjour du Pont-vieux, je ne comprends pas pourquoi il ne pourrait pas être réhabilité en Médiathèque et être intégré à la rénovation du quartier. Après tout, les Carcassonnais et les Audois ont déjà largement financé par le passé la construction de ce bâtiment au moment de son édification, il me semblerait légitime qu'on puisse tous en bénéficier. "ça me fend le cœur" de penser que ces bâtiments puissent être vendus à un ou des investisseur(s) privé(s).

Écrit par : Marieh Melendez | mardi, 16 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.