Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 26 août 2013

La dernière demeure du poète Joë Bousquet est officiellement devenue une "Maison des Illustres"

chroniques de carcassonne,centre joë bousquet et son temps,bastide saint-louis,maison des mémoires de carcassonne
Avec la pose du panneau célébrant le label attribué par le
Ministère de la Culture et de la Communication
à la "Maison des Mémoires" de Carcassonne,
 la chambre et l'exposition permanente consacrée au poète
Chambre de Joë Bousquet.jpg.jpg
Joë Bousquet
(1897-1950)
sont reconnus officiellement comme faisant partie des
"Maisons des Illustres".
Magritte-Bousquet.jpg.jpg
La version numérique du manuscrit de Joë Bousquet
"Les roses de Janvier",
(qui se trouve actuellement dans les réserves du Musée des beaux-arts),
illustré par dix dessins signés
René Magritte

(1898-1967)
lors de son passage à Carcassonne en 1940,
serait un atout supplémentaire pour venir visiter ce
lieu incontournable de la création culturelle de notre ville.
-------------
Maison des Mémoires
Centre Joë Bousquet et son temps
53 rue de Verdun
Carcassonne
Renseignements: 04.68.72.50.83
-------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...

Commentaires

En espérant que l'on fera la même chose pour les maisons de Paul Lacombe (compositeur/ Membre de l'Institut), Ferdinand Alquié (Philosophe/ Académicien), François-Paul Alibert (Poète, Directeur du théâtre de la Cité, ami d'André Gide), Pierre et Maria Sire (poètes), André Cayatte (Cinéaste)...etc.
Il est dommage de constater que tout l'argent public est allé depuis des années vers Joë Bousquet (maison des mémoires, achat du fonds aux enchères...). Qu'a t-on fait pour les autres illustres de notre ville? Vraiment très peu de choses! Alors pourquoi un tel choix unilatéral?

Écrit par : Martial Andrieu | lundi, 26 août 2013

Bien dit Martial pourquoi ce qui est bon pour les uns n'est pas bon pour les autres tout aussi célèbres? oui pourquoi???????????

Écrit par : Constance Pressoirs | lundi, 26 août 2013

Sur le panneau, la virgule entre "chambre" et "où" n'est pour le moins pas heureuse... et "écrit" me semble un peu court. Quant à "alité dans sa chambre", ma foi... Bref, copie très très moyenne.

Écrit par : Baptiste Arnaud | samedi, 31 août 2013

Je ne suis pas sûr que Joë Bousquet ait besoin d'une Maison des Illustres; ça l'aurait bien fait rigoler; il n'en va pas de même des autres illustres cités qui, excepté Ferdinand Alquié (qui passa sa vie dans l'Hérault et à Paris) sont surtout des "illustres inconnus" hors du microcosme carqueyrolais; vous avez en revanche oublié René Nelli, Achille Mir et quelques autres.
Quant à Bousquet, sa parole vole très au-delà de toutes ces vétilles, à relent officiel. Merci en tout cas au blog d'Alain pour ses chroniques ouvertes sur Carcassonne et ailleurs...

Écrit par : Jean-Paul Charlut | samedi, 31 août 2013

Les commentaires sont fermés.