Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 16 septembre 2013

Hommage à Gualdo, "l'amuseur de la Trivalle" au pied de la Cité de Carcassonne

Gualdo 010.JPG
Le Maire de Carcassonne a rendu hommage en compagnie d'Alan Roch à Gualdo.
Photos: Chroniques de Carcassonne
----------
Tout le quartier de la Trivalle s'était donné rendez-vous,
samedi au pied du Pont-Vieux pour rendre hommage au
célèbre amuseur
Gualdo
(1914-1975).
Gualdo 016.JPG
 Le Maire, après avoir dévoilé la plaque, entonna avec l'assistance accompagnée de
la fanfare" Tonton à faim", le célèbre hymne du quartier:

"Aquela Trivala"

Voici revenir Saturnin
la fête qui par son entrain
Nous efface nos chagrins
Et les jeunes en silence
S'abandonnent à leur destin

Voila que la fête bat son plein
La musique dicte le train
Et par couples joyeux
se faufilent sous les arches
Pour admirer l'Aude bleue

Refrain
A la Trivalle
Notre cher quartier
Là sous les platanes
Près du café Calmet
Toute la jeunesse
S'est mise en chantier
Pour accomplir sans trêve
Leur fête bien aimée

Aquela Trivala
Aquel polit quartier
I a que des gitanas
E de baraquets
An pas de sandalas
An pas  de soliers
E van far la valsa
Aqui jol pont vielh

Sans faire oublier les anciens
Et donner un succès certain
Dans ce cadre joyeux
Tout le monde est unanime
Pour danser à qui mieux mieux

Pendant plusieurs jours effrénés
Avec ce seul but, cet attrait
Qui est de faire régner
L"ambi-ance digne d'être
Le symbol' de notre quartier

Refrain
Ah cette Trivalle
Cet heureux quartier
Malgré sa pauvresse
Là-bas toujours parait
Dans ces maisonnettes
Au pied de la Cité
Et sur cette placette
Saturnin est né

Aquela Trivala
Aquel polit quartier
I a que des Gitanas
E de baraquets
An pas de sandalas
An pas de soliers
E van far la valsa
Aqui jol pont vielh

Chroniques de carcassonne,quartier de la trivalle,gualdo,alan roch,christian mas
Christian Mas, l'un des plus fervents occitans de la Trivalle
est à l'origine de cet hommage.

------------

Commentaires

C'était une cérémonie sans cérémonie, simple et émouvante qui a ravi tous les participants ! Une occasion aussi de retrouver d'anciens "trivalliens" revenus sur les traces d'une chanson... Merci à Christian d'avoir initié ce rappel de la mémoire !

Écrit par : Mirelha | samedi, 21 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.