Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 16 août 2014

L'église des Carmes dans la bastide Saint-Louis attend une restauration

Eglise des Carmes Carcassonne août 2014.JPG
L'église des Carmes remonte au XIIIe siècle.
Photo: Chroniques de Carcassonne
---------------
Comme l'a révélé il y a quelques jours le quotidien
L'INDEPENDANT
dans un article signé
Antoine Carrié,
le diocèse de Carcassonne va lancer un appel
aux dons et aux subventions afin de restaurer
l'église des Carmes,
le deuxième édifice religieux le plus visité de la ville
après la basilique Saint-Nazaire à la Cité.

Une somme de 3 M€ sera nécessaire pour redonner du lustre à un monument majeur
de la bastide Saint-Louis qui n'est toujours pas inscrit à l'inventaire
des Monuments Historiques.
----------------
http://www.lindependant.fr/2014/08/10/le-diocese-en-quete...
----------------

L'église des Carmes et son ancien couvent au temps du cinéma Rex,
avant que l'évêché ne si installe:
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
chroniques de carcassonne,carcassonne,église des carmes,bastide saint-louis
Photos: André Signoles
Médiathèque du Patrimoine / Ministère de la Culture.

Commentaires

Sur la 3eme photo d'époque, les sorties de secours du Cinéma le REX.
Sur la 4eme l'ancienne Pension MONTES, ou le Chanoine VERGUET fut Professeur, "le logo était une abeille" ( SOURCE: Mr Hubert)
Sur la 5: Entrée rue de la préfecture (au fond le magasin JAUMES, tout pour le camping)
Sur la 6: deux entrées, une pour la salle de ciné et théâtre (pas le Rex ), un petit cinéma de patronage, et l'autre la salle de gym de la "St Vincent", ou il y a 60 ans, je faisait des équilibres, et des "flip-flap" en français sauts périlleux. Avec les moniteurs Mr Averseng,et Taillefer, qui bénévolement, le mercredi après souper venaient canaliser cette énergie, ce qui nous empêchait de bruler des voitures (qui n'existaient presque pas), et des poubelles (qui n'auraient pas brulées, car en tôle galvano). Autre époque !!!!!.

Écrit par : Jacques Blanco | samedi, 16 août 2014

Merci Jacques pour ces précisions.

Écrit par : Alain | samedi, 16 août 2014

Merci Alain pour la première photo où se voit la naissance du clocher dont on connait l'existence.
L'église des Carmes et son cloître sont un des édifices majeurs de Carcassonne. Par bien des aspects, il est exceptionnel: édifice qui n'a pas bougé depuis le XIVe s.,lieu de sépulture de riches marchands et d'artiste comme les Mélair, Parant etc, lieu de réunion des Etats Généraux de la province de Languedoc, lieu repris en 1850 par l'ordre des Carmes Deschaux composés en majorité d'espagnols et d'un allemand,Herman Cohen, extraordinaire pianiste et compositeur qui va mettre toute son énergie à ouvrir de multiples couvents en France et en Angleterre. Enfin le cachet intérieur que nous lui voyons est dû aux frères Augustin et Alexis qui ont déroulé dans toute l'église cette extraordinaire programme iconographique carmélitain, servi par les artistes ou artisans présents dans les restaurations de Viollet-Le-Duc sur la basilique Saint-Nazaire et dans la Haute Garonne. L'influence qu’exerçait cette grande restauration est visible dans la facture et choix architecturaux et ornementaux.

Pour la partie dont parle Jacques,cette action de formation est un peu sortie de la mémoire pour certains et pourtant!!
Par eux, le sport c'est développé à Carcassonne premiers gymnases de la ville.
Marie-Chantal Ferriol

Écrit par : Marie | samedi, 16 août 2014

Merci Marie-Chantal. Nous attendons votre communication à la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude après la visite commentée que vous avez faites en novembre 2013 de l'église des Carmes pour l'Association des Amis de La Ville et de la Cité.

Écrit par : Alain | samedi, 16 août 2014

Merci Alain, pour ces photos, qui réveillent à certains "anciens" de merveilleux souvenirs,Soeur Gabrielle, qui nous surveillait,avec bienveillance,mais avec l'autorité voulue... tous les jeudi matin (caté. avec l'abbé Bilote)et l'après-midi (patro)- mais n'hésitait pas à nous défier pour une course aux échasses !!!! et assurait la sécurité aidée par la soeur de l'abbé Belloc (futur Curé de la paroisse du Sacré Coeur) -après son retour de captivité - pendant les séances de cinéma dans la petite salle de spectacle "Le familial" à l'intérieur de la cour des Carmes, Mr Touffine était le projectionniste. De petits spectacles étaient aussi montés avec comme metteur en scène Mr. Pagès.(les acteurs étaient recrutés parmi les jeunes volontaires....maison)Les représentations avaient lieu en matinée et soirée, pour les famille du quartier St. Vincent (Curé Mr Astruc)
Les Carmes, siège aussi des Scouts de France,des Louveteau, des Coeurs vaillants, de la Société de Gymnastique "La St. Vincent" et même la Société de tir,tout ceci sous l'égide des Oeuvres des Carmes.Sans oublier la JOC et la JEC et tous ces petits et grands préparaient la Kermesse annuelle (avec de nombreuses animations) sous les yeux émerveillés de Soeur Gabrielle, qui était à la réception pour toutes les famille du quartier.
Plus tard....l'abbé Mazières est arrivé et a été le créateur de l'Association Familiale, avec Jean Lannes, René Darly et d'autres !!
encore les anciens des Carmes étaient à nouveau réunis, pour l'entraide des foyers....
Souvenirs....souvenirs.... et l'éducation en plus !!!!
Pierre-Baptiste,

Écrit par : Pierre-Baptiste | dimanche, 17 août 2014

Pierre Baptiste,

Tu n'avait pas beaucoup de chemin à faire pour aller sur ces lieux ,juste 200 mètres . Je crois que tu était voisin avec Mr Averseng le moniteur de Gym de la St Vincent.

Écrit par : Jacques Blanco | dimanche, 17 août 2014

Les commentaires sont fermés.