Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 15 novembre 2014

Dans les réserves du Musée des beaux-arts de Carcassonne en 1906

Musée juillet 2013.jpg.JPG
En 1906 eu lieu à Carcassonne le congrès national de la
Société Française d'Archéologie.
Jules de Lahondès.jpg
 Jules de Lahondès
(1889-1914)
Président de la Société Archéologique du Midi de la France
fait la description sommaire des réserves du
chroniques de carcassonnne,musée des beaux-arts de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,jules de lahondes,congrès de société française d'archéologie 1906
Musée des beaux-arts
et de la collection lapidaire qui sera déplacé en 1929 au château comtal
sous l'impulsion de son conservateur,
Pierre Embry
(1886-1959).

"Le musée, logé dans l'ancien hôtel du Présidial, contient, avec une des plus riches
collections de tableaux modernes de la province, une collection lapidaire qui mériterait
d'être visitée, si elle pouvait l'être, mais inscriptions, tombeaux, statues, fragments
de sculpture, sont entassés sans jour et sans espace dans un réduit inabordable,       
malgré d'incessantes réclamations.
Au pied de l'escalier qui monte au musée de peinture, un christ en croix, du commencement
du XVI° siècle, avec une vierge au revers, s'élève sur un socle orné d'arcatures qui encadrent
les apôtres, Jésus devant Pilate et l'Annonciation.

Le catalogue rédigé par M. l'abbé Baichère signale
chroniques de carcassonnne,musée des beaux-arts de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,jules de lahondes,congrès de société française d'archéologie 1906
la borne milliaire avec l'inscription
Principi juventutis M. Numerio Numeriano nobilissimo Caesari N° M. P. I,
datant de l'année 283 et trouvée à Villesèque, près de Carcassonne, en 1728,

des
amphores, des fragments de mosaïque et une tête d'enfant en marbre blanc d'Italie ;
un sarcophage chrétien en marbre blanc de Saint-Béat, orné de rameaux de vigne
entrelacés ; pour l'époque romane, le moulage du tombeau de Saint-Hilaire, dont on
peut mieux examiner les détails que sur le tombeau lui-même, presque caché dans
l'obscurité d'une chapelle, des fragments de chapiteaux en grès d'Alet, les uns
à feuillage d'un beau style, les autres historiés ; pour la période gothique, une
tête de femme du XIII° siècle, un fragment de statue en marbre blanc de la même époque,

chroniques de carcassonnne,musée des beaux-arts de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,jules de lahondes,congrès de société française d'archéologie 1906
des chapiteaux doubles d'anciens cloîtres*,
des colonnettes et
des bases,
chroniques de carcassonnne,musée des beaux-arts de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,jules de lahondes,congrès de société française d'archéologie 1906
une quinzaine de pierres tombales,
des figurines et des groupes,

quelques-uns du XV° siècle, en albâtre, des inscriptions précieuses pour
l'histoire du pays, enfin des blasons, des briques de carrelage, des fragments
de sculpture et des panneaux peints de la Renaissance.
Les antiquités préhistoriques sont disposées avec les monnaies des diverses
époques trouvées dans le pays et particulièrement dans l'oppidum de Tartare,
sous les vitrines du musée de peinture".

chroniques de carcassonnne,musée des beaux-arts de carcassonne,musée lapidaire de carcassonne,jules de lahondes,congrès de société française d'archéologie 1906
Description des réserves du Musée p.49/50.
------------
*Les chapiteaux doubles d'anciens cloîtres proviennent de
la "Maison Grassialo" démolie en 1903.
Photos: Chroniques de Carcassonne / Ministère de la Culture-base Palissy
------------
http://www.sf-archeologie.net/
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/mus%C3%A...

Les commentaires sont fermés.