Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 20 février 2015

La longue vue de NAPOLEON à l'honneur vendredi prochain au Musée des beaux-arts

Dans la salle consacrée aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution,
la longue-vue qui servit à l'Empereur sera présentée vendredi prochain
pour l'anniversaire du bicentenaire du retour de Napoléon de l'île d'Elbe.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Photo: Claude Boyer / L'INDEPENDANT
---------------
Selon une récente découverte dans les archives du Musée,
cet instrument d'optique aurait appartenu à l'origine au capitaine
Captain Sir Thomas Ussher.jpg
Thomas USSHER (1779-1848).
Celui ci était le commandant de la frégate anglaise "L'Undaunted"
qui embarqua Napoléon à Fréjus vers l'île d'Elbe le 28 avril 1814.
Son navire resta un mois au mouillage à Portoferraio avant de prendre
 congé de l'Empereur le 29 mai.
C'est dans cette période qu'il aurait offert sa longue vue qui porte l'inscription
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
"T.Harris & Son London", "Improved, Day or Night" à
G.PEYRUSSE.BNF.jpg
Guillaume Peyrusse (1776-1860), trésorier de Napoléon sur l'île d'Elbe.
1280px-Beaume_-_Napoléon_Ier_quittant_l'île_d'Elbe_-_1836.jpg
Retour de l'Île d'Elbe (2).jpg
Guillaume Peyrusse, était au côté de l'Empereur, lors de son retour
le 26 février 1815 comme en témoigne le tableau de Joseph Beaune:
"Napoléon quittant l'île d'Elbe"
(Photo: G.Blot / RNM-Grand Palais).
Il embarqua avec lui sur le brick "L'Inconstant".
Retour_de_lIle_dElbe-Garneray-IMG_2247.jpg
Napoléon à bord de "l'Inconstant" croise le "Zephir" par Louis-Ambroise Garneray.
-------------

Dans le journal de Guillaume Peyrusse confié à la bibliothèque municipale,
on relève à la page qui relate la nuit du 28 février 1815 à
bord du brick "l'Inconstant" cette inscription de sa main:

"Sa Majesté rentra dans sa chambre et joua avec le Grand-Maréchal une partie
d'échecs. Je restai sur le pont, pourvu
d'une excellente lunette de nuit.
Je la promenais sur tout l'horizon.
A neuf heures, je vis deux bâtiments.
Je fis part de ma découverte
au capitaine qui, aprés les avoir reconnus,
s'empressa de porter sa
nouvelle à Sa Majesté.
Ma lunette servit à l'Empereur pour

s'assurer de la marche d'une partie de la flottille. La nuit fut calme..."

Sur le document des archives du Musée, ont peut lire:
Donnée par le capitaine de frégate USSHER / commandant "L'Indomptable en
station à l'île d'Elbe à Mr le baron Peyrusse, trésorier de l'Empereur:
"Sa majesté appuyant cette lunette sur / (...l) ep/ aule de Mr Peyrusse.
S'en est servi / (plusieurs fois pour chercher en mer dans la / (...)
1er mars 1815 l'escadrille venant de l'île".
(certains mots sont illisibles).

Guillaume Peyrusse sera au début des "Cent-jours" nommé baron
d'Empire et par la suite maire de Carcassonne de 1832 à 1835.

Cette longue vue sera présentée dans la salle du 1er étage consacrée
aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution le
  vendredi 27 février à 17h,
en présence de
l'Association des Amis du Patrimoine Napoléonien, en tenue d'apparat,
de l'Association des Amis de la ville et de la Cité de Carcassonne,
de Mr Jean-Louis Bes, adjoint délégué aux affaires culturelles et des élus de la ville.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Musée des beaux-arts de Carcassonne
1 rue de Verdun et square Gambetta.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
A lire la chronique de Claude Marquié, publiée dans
La Dépêche du Midi du 22/02/2015:
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/22/2053562-1er-ma...
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...

Commentaires

Bonjour M. Pignon,
Suite à nos entretiens téléphoniques, je ne puis que vous féliciter pour la justesse de ce qui précède, je serai bien entendu auprès de mon ami et de son épouse M. Pierre Alain Buvry, délégué Midi- Pyrénées de l'association dont j'appartiens, "Les Amis du Patrimoine Napoléonien".

Écrit par : Jean-Jacques Mas | lundi, 23 février 2015

Les commentaires sont fermés.