Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 09 mars 2015

La Cité de Carcassonne en effigie sur des billets de loterie nationale dont le créateur est un carcassonnais

chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,loterie nationale
chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,loterie nationale
Emis en 1948 et 1962, ces tickets de la loterie nationale avec en effigie la
Cité de Carcassonne
ne pouvaient que porter chance aux joueurs !

chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,loterie nationale
Henri Mouton,
le créateur de la Loterie Nationale est originaire de Carcassonne.
Voici sa biographie rédigée par Gérard Jean,
le président de l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne:

Mouton [Paul Henri]. Carcassonne (Aude), 30 septembre 1873 - Paris, XVIe arrondissement, 17 décembre 1962. Fils de Raymond Oscar Mouton, notaire, et de Louise Antoinette Léontine Pullés. Marié le 15 mai 1911 avec Suzanne Degoy. Magistrat. Successivement : juge d’instruction et procureur de la République ; secrétaire général du Parquet de la Seine (1909) ; créateur de la Police judiciaire à la Préfecture de police de Paris (1912) ; directeur du Service de contre-espionnage du Camp retranché de Paris (1914-1918) ; conseiller à la cour d’Appel de Paris ; président des Assises de la Seine ; président de Chambre (1920-1925) ; directeur du cabinet du ministre de la Justice (1926) ; chargé de la direction du personnel de la Direction des affaires criminelles, puis de la Direction des affaires pénitentiaires (1926-1930) ; conseiller d’État (1930-1945) ; président du Comité d’études chargé de réaliser la Loterie Nationale (1933) ; président du Comité d’organisation, puis directeur de la Loterie Nationale ; vice-président de la Commission supérieure de cassation des dommages de guerre (1945-1956) ; président du Comité directeur de la Loterie Nationale. 

Grand serviteur de l’État, il mène une brillante carrière dans la capitale, mais garde un profond attachement pour sa terre natale : il est d’ailleurs président de l’association des Enfants de l’Aude à Paris. Avant la guerre de 1914, il préside la cour d’Assises de la Seine et crée la Police judiciaire. Pendant la guerre, il dirige le service de contre-espionnage. Conseiller d’état en 1930, il s’occupe d’affaires importantes : législation du travail, organisation de la sncf, Exposition universelle de 1937. Son nom est particulièrement attaché à la fondation de la Loterie Nationale qu’il organise et qu’il gère avec la plus grande efficacité, en faisant « une institution respectable et respectée, honnête et productrice d’importants revenus pour le Trésor Public ». Le gouvernement de Vichy lui enlève toute fonction publique à cause de ses convictions républicaines. Réfugié dans l’Aude, il participe à un réseau de Résistance. Réintégré en 1944, il est chargé d’une haute mission touchant aux dommages de guerre. Paul Henri Mouton était commandeur de la Légion d’honneur. Son corps repose à Carcassonne, au cimetière Saint-Michel.

 Source : Dictionnaire encyclopédique de l’Aude, 2010
-----------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loterie_nationale_%28France%29
-----------
http://www.sfhp.fr/index.php?post/2010/08/11/Notice-biogr...

Les commentaires sont fermés.