Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 17 novembre 2015

A la découverte du monument aux morts de l'ancien couvent des Capucins avec Les Amis de la Ville et de la Cité

Situé dans le quartier éponyme, le couvent des capucins démoli en 2002
abritait ce monument qui fut sauvé par des membres de
l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de
Carcassonne
,
Didier Escoupérié, Marie-Chantal Ferriol, Nicole Bertrou, Corinne Calvet
et l'aide précieuse de la fourgonnette de son père Yves.
AAVC 14-11-2015 011.JPG
Le monument a été installé
AAVC 14-11-2015 048.JPG
dans la chapelle du cimetière Saint-Michel.
AAVC 14-11-2015 023.JPG
Marie-Chantal Ferriol et Didier Escoupérié
nous ont raconté l'histoire du couvent et de ce monument décoré en 1923
par le peintre
Jacques Ourtal
(1868-1962)
 en hommage aux capucins tombés pour la France pendant la grande guerre.
Il a reproduit sur la gauche, la cathédrale de Reims en flammes
et sur la droite le couvent aujourd'hui disparu.
AAVC 14-11-2015 051.JPG
AAVC 14-11-2015 053.JPG
AAVC 14-11-2015 021.JPG
AAVC 14-11-2015 020.JPG
Conservée en l'état par l'abbé Escoupérié une porte qui fut brisée à coup de hache
lors de l'expulsion des frères capucins en 1902 du couvent.
AAVC 14-11-2015 009.JPG
AAVC 14-11-2015 013.JPG
AAVC 14-11-2015 022.JPG
Une visite inédite organisée par le secrétaire de l'association,
Jacques Blanco.

Photos: Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne
-------------
A lire pour en savoir plus cet article signé
Martial Andrieu
:
-------------
http://musiqueetpatrimoine.blogs.lindependant.com/archive/2013/05/11/le-couvent-des-capucins-massacre-par-un-promoteur-immobilier.html
--------------
http://aavccarcassonne.blogs.lindependant.com/

Commentaires

A noter, la présence du Colonel Gérard Collin, délégué départemental du "Souvenir français". Ainsi que de Mme Jeannette Driss, adjointe au Maire de la Ville de Carcassonne, qui a mis les lieux à disposition de l'association, car elle en est propriétaire .

Écrit par : Jacques Blanco | mardi, 17 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.