Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mardi, 05 janvier 2016

Michel GALABRU et Carcassonne: Une longue histoire qui remonte à sa jeunesse

Michel Galabru,
le grand comédien populaire disparu hier à l'âge de 93 ans,
avait des attaches particulières avec
Carcassonne.
chroniques de carcassonne,festival de la cité,théâtre de la cité,festival de carcassonne,théâtre jean alary,michel galabru
 L'un de ses derniers portraits à Paris en septembre 2015.
Photo: Frédéric Stacin
------------

En janvier 2009, il s'en expliquait dans les colonnes du Midi Libre lors d'un entretien avec Philippe Haimart:
Vous connaissez bien Carcassonne ?
"Je suis venu souvent à la Cité pour le festival, ainsi qu'au théâtre. Quand j'étais jeune j'ai passé des vacances chez des cousines, ici. Je me suis beaucoup baigné dans l'Aude. Elles ont à peu près mon âge. Je vais les voir à chaque fois que je viens."

Voici un petit florilège de ses nombreux passages dans notre ville:
Michel Galabru Juillet 96 Festival (1).jpg
*Juillet 1996: "La femme du boulanger".
Michel Galabru Juillet 98 Festival (4).jpg
Michel Galabru Juillet 98 Festival (3).jpg
*Juillet 1998: "Les marchands de gloire".
Photo: Nathalie Amen-Vals / Midi Libre
Michel Galabru Décembre 2002 Théâtre (2).jpg
*Décembre 2002: "Bon appétit messieurs".
Michel Galabru Juillet 2005 Festival (1).jpg
*Juillet 2005: "Les rustres".
Michel Galabru Janvier 2009 Théâtre (2).jpg
*Janvier 2009: "Les chaussettes-Opus 124" avec Gérard Desarthe,
pièce pour laquelle il obtiendra le "Molière" du meilleur acteur.
Michel Galabru Juillet 92 Hôtel de la Cité.jpg
*2 juillet 1992, la dédicace du comédien sur le livre d'or de l'hôtel de la Cité:
" Cabotin, Paris, J'ai peut être grâce à vous couché dans le lit
de la Reine d'Angleterre. Merci de tout coeur"
-----------
Archives: Chroniques de Carcassonne
-----------
http://www.lefigaro.fr/cinema/2016/01/04/03002-20160104AR...
-----------
http://next.liberation.fr/theatre/2015/09/27/michel-galabru-vieille-canaille_1391927

Les commentaires sont fermés.