Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 09 août 2018

Sur la trace des marchands-fabricants drapiers dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne

Manufacture de la Trivalle 06-06-14 (2).JPG
De l'autre côté du Pont-Vieux, entre Bastide et Cité, l'ancienne
Manufacture Royale de draps de la Trivalle.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
Guillaume Castanier III,
(1656-1705), fondateur de la manufacture.

---------------

Du XVIe au XVIIIe siècle la fabrication et le commerce de draps fut à l'origine
d'une formidable source de richesses pour
Carcassonne
et sa bastide où furent construits de nombreux hôtels particuliers.
Voici une promenade (non exhaustive) à la recherche des signes
encore visibles de cette époque.

-----------------
Rue Aimé Ramond
-----------------

Hotel de Rolland 2012.jpg
32, rue Aimé Ramond:
L'hôtel de Rolland,
actuel siège de la mairie, dont la construction revient à
Jean-François Cavailhès
(1720-1784)
fils d'un marchand-fabricant.
Hotel de Rolland 2.JPG
-----------------

Maison de la parerie.jpg
31, rue Aimé Ramond:
La Maison Ricardou dite de la Parerie
qui appartenait au XVIIIe siècle à
Pierre Vallon,
influent marchand drapier, apparenté à la famille d'André Chénier.

----------------
Rue Chartrand
----------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
8 rue Chartrand:
L'Hôtel Ayrolles,
fut la demeure d'un important marchand drapier,
Joseph Ayrolles
(1669-1751),
 premier consul de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais

----------------
Rue Jean Bringer
----------------

Hôtel Franc de Cahuzac 1.jpg
30, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Franc de Cahuzac
Il fut la résidence du marchand fabricant et consul de la ville,
Jean-François Boyer
(1694-1768).
Hôtel Franc de Cahuzac 2.jpg
-------------

Marchands drapiers 007.JPG
57, rue Jean Bringer:
La clef de voute datée de 1730 représente une paire de forces, les ciseaux des pareurs.
-----------------

Hôtel de Saint-André.JPG
71, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Saint-André,
était occupé par les marchands drapiers
François, Pierre et Jean Teisseire.



------------------
Rue de la République
-----------------

Marchands drapiers 010.JPG
25, rue de la République:
L'Hôtel Pinel de la Taule,
occupé successivement par les marchands drapiers
Jacques Vigouroux et Jacques Prax ,
il abrite de nos jours un magasin de tissus
"Le comptoir des tisseurs".

---------------
Rue Pinel
--------------

Marchands drapiers 003.JPG
La rue Pinel doit son nom à une importante famille
de marchands drapiers qui occupaient
Hotel Saint-Martin 2014 Carcassonne.JPG
l'Hôtel de Saint-Martin
à l'angle de la rue de Verdun
dont l'un des plus actifs fut
Germain Pinel 2.jpg
Germain Pinel
(1705-1774).
-----------
Maison Escarpat Carcassonne (3).jpg
7, rue Pinel:
L'immeuble fut occupé par les marchands-fabricants drapiers,
Escapat et Lacombe.

---------------
Rue de Verdun
--------------

Hôtel Moulinier-Cachulet 2.JPG
43, rue de Verdun:
L'Hôtel Molinier-Cachulet,
ancienne résidence du marchand drapier
Jean Cachulet.
Hôtel Moulinier-Cachulet 1.JPG
---------------

Maison des Mémoires 2.JPG
53, rue de Verdun:
La Maison des Mémoires
fut la demeure d'un important marchand fabricant
Député en 1789 et Maire de 1791 à 1792,
Joseph Dupré.jpg
Joseph Dupré
(1742-1823).
Marchands drapiers 012.JPG
-------------

Hôtel Peyrusse-Carcassonne (1).jpg
54, rue de Verdun:
Après avoir appartenu à
Bernard Reich de Pennautier.jpg
Bernard Reich de Pennnautier,
trésorier des Etats du Languedoc,
le marchand drapier Jean David occupa cet hôtel particulier.
  Celui ci devint la propriété d'un autre marchand,
Dominique Roux-Peyrusse, père de
Guillaume Peyrusse  Portrait (1).jpg
Guillaume,
(1776-1860)
trésorier général de la Couronne pendant les Cent-jours.

--------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
65, rue de Verdun:
Cette enseigne "drapeau" de
"La compagnie française des tissus Cathala"
rappelle les riches heures de l'industrie drapière dans notre ville.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
69, rue de Verdun:
L'Hôtel Fornier,
fut la résidence des marchands fabricants
Fornier,
propriétaires de la manufacture de la Trivalle.
--------------

Maison Fabre d'Eglantine.JPG
84, rue de Verdun:
Cet hôtel fut occupé par le marchand drapier,
François Fabre,
 père du poète et député sous la révolution,
Fabre D'Eglantine.jpg
Philippe Fabre d'Eglantine
(1750-1794)
qui naquit dans cette demeure.
-------------

Hôtel Roux d'Alzonne.jpg
75, rue de Verdun:
L'Hôtel Roux d'Alzonne
fut la résidence des marchands drapiers,
  Antoine Roch David de la Fajolle
(1721-1795)
et
Jean-Baptiste Fornier la Madeleine.
Drapiers bastide 005.JPG
-----------

Hôtel Castanier-Laporterie.jpg
77, rue de Verdun:
L'Hôtel Castanier-Laporterie
fut édifié par un des plus illustres marchand fabricant drapier;
Guillaume Castanier IV (2).JPG
Guillaume Castanier IV
(1670-1725)
et transmis par la suite en 1746 à son homme de confiance, le marchand,
Gaspard de Laporterie
(1682-1755).

------------

Carcassonne 28-10-2014 009.JPG
81, rue de Verdun:
L'Hôtel Bourlat
Hotel Bourlat-Mahut Carcassonne.jpg
fut occupé par
Barthélémy Mahul de Roquerlan
et le marchand drapier Castel.
Carcassonne 28-10-2014 007.JPG

-----------------
Rue Victor Hugo
-----------------

Hôtel Roques-Guillem 1.jpg
42, rue Victor Hugo:
L'Hôtel Roques-Guillem,
fut la maison du marchand fabricant,
François Roque.

-----------------
Place Carnot
----------------

Carcassonne vue place Carnot (1).jpg
A l'angle de la rue Georges Clémenceau:
cette maison fut celle du marchand drapier,
Bernard Razissal.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
La fontaine de Neptune.
Sur l'ancienne place royale et aux herbes, se trouve au centre, son emblématique fontaine en marbre édifiée de 1767 à 1771 par les Barata, une lignée de sculpteurs italiens. Sur les quatres faces du monument où culmine une statue de Neptune, sont gravées des inscriptions en latin dont celle-ci: "Ut fugitunda fluens, fugiunt sic ludicra caeccae nunera fortunae, nec manet usque favens", "comme fuit cette eau qui passe, ainsi s'enfuient les dons si précieux de la fortune aveugle".
Cette maxime, pressent la fin de l'âge d'or des marchands-fabricants de draps.

Photos: © Chroniques de Carcassonne

A lire pour en savoir plus:

Claude Marquié
L'industrie textile carcassonnaise au XVIIIe siécle

 Edité par la Société d'Etude Scientifiques de l'Aude en 1993.

Claude Marquié
Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution

Edité par L'Amicale Laïque en 1998.

Jean-Louis Bonnet
La bastide de Carcassonne en poche

Editions de la Tour Gile 2007

Marie-Chantal Ferriol, Marie-France Pauly,
Christiane Tarbouriech et Vincent Cassagnaud
L'ancienne manufacture royale de draps de la Trivalle de Carcassonne
Collection duo /monuments /objets
Octobre 2014 /88.p
Publié et distribué gratuitement par la
Direction Régionale des Affaires Culturelles.
--------------
En cliquant sur le lien ci-dessous vous pouvez consulter l'ouvrage en format pdf:
-------------
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Lang...
-------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/manufact...
-------------

mardi, 07 août 2018

Hommage: Jöel ROBUCHON, avait plusieurs fois soutenu la gastronomie à Carcassonne

Joël Robuchon 7.jpg
Le grand chef étoilé,
Joël Robuchon
(Poitiers 1945 - Genève 2018),
était venu à Carcassonne en 1994,
Joël Robuchon 6.jpg
pour inaugurer la plaque se trouvant sur la maison natale du
chef Cuisinier, Prosper Montagné (1865-1948).

Il reviendra, officiellement en janvier 2014 dans notre ville, pour présider
le 64ème Prix culinaire international "Prosper Montagné",
(qu'il avait remporter en 1969),
Joël Robuchon 3.jpg
organisé dans les cuisines du CFA Sud Formation de la CCI.
Joël Robuchon 2.jpg
Avec Joël Manent, professeur de cuisine du CFA.
Joël Robuchon 1.jpg
Joël Robuchon 4.jpg
Joël Robuchon 5.jpg
L'Hôtel de la Cité, où lui fut remis la médaille d'honneur de la Ville
par le Maire, Jean-Claude Perez, avait accueilli la remise des prix et le repas de gala.

Michel del Burgo C.Boyer.jpg
Parmi ses amis Michel del Burgo, (1962 -2017),
une autre grand nom de la gastronomie Française et Carcassonnaise
qui obtiendra 2 étoiles au restaurant "La Barbacane" de l'Hôtel de la Cité
dans les années 90 avant de diriger à Hong Kong,
"L'Atelier Joël Robuchon" où il décrochera 3 étoiles en 2012.

Photos: Mélanie Blancher CCI Aude / Steeve Constanty /Chroniques de Carcassonne
/ Claude Boyer L'Independant

-------------
http://www.lefigaro.fr/lifestyle/2018/08/06/30001-2018080...
-------------
https://www.joel-robuchon.com/fr/