Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 22 novembre 2014

De Carcassonne à Barcelone

chroniques de carcassonne,gare de carcassonne,carcassonne,barcelone,raymond béranger 1er,almodis de la marche,ermessende de carcassonne,ermessenda de carcassona,sagrada familia,cathédrale de barcelone,musée picasso barcelone
En direct de Barcelone.
Photos: Chroniques de Carcassonne
-----------
L'ouverture récente de la ligne
Toulouse-Barcelone
en coopération avec la RENFE et la SNCF,
 offre de nouveaux horizons sur la capitale de la Catalogne.
L'occasion d'aller faire une visite à la ville qui exerça (plus ou moins) son autorité sur
Carcassonne de 1067 à 1209.
Carcassonne-Barcelone 003.JPG
9h, le TGV de la RENFE en provenance de Toulouse entre en gare de Carcassonne.
Barcelone 2014 001.JPG
Après 2h30 de voyage arrivée à la gare de "Barcelone Sants".
----------

Direction le Barri Gotic ("quartier gothique") situé au centre
pour découvrir la cathédrale (VIe-XIXe siècle).
Barcelone 2014 183.JPG
En 1067, le barcelonais Raymond Béranger 1er (1023-1076)
petit- fils d'Ermessanda de Carcassona (975-1058),
devint le 1er comte catalan de Carcassonne.
Barcelone 2014 018.JPG
220px-Almodis_RamonBer1.jpg
Raimond-Bérenger Ier de Barcelone et Almodis
(Liber feudorum maior, fin du XIIe siècle).
Barcelone 2014 020.JPG
 Il repose auprès de son épouse Almodis de la Marche (1020-1071)
dans la cathédrale.
Barcelone 2014 014.JPG
Sur le toit du monument (accessible par ascenseur) une superbe vue de Barcelone.

Barcelone 2014 148.JPG
Très efficace pour la visite, le
Barcelona Bus Turistic.
Il dessert sur trois lignes les principaux monuments de la ville en toute liberté.
barcelone bus touristique 2014.jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,barcelone,raymond béranger 1er,almodis de la marche,ermessende de carcassonne,ermessenda de carcassona,sagrada familia,cathédrale de barcelone,musée picasso barcelone
-----------

Barcelone 2014 066.JPG
Un des emblèmes de Barcelone:
la Sagrada Familia
l'oeuvre majeure
d'Antonio Gaudi (1852-1926)
qui est toujours en construction.
Barcelone 2014 106.JPG
Barcelone 2014 071.JPG
Un choc de beauté !
----------

Barcelone 2014 182.JPG
Au hasard des rues, une boutique de Magie...
Barcelone 2014 181.JPG
...et les blasons des confréries des marchands de la ville.

Barcelone 2014 179.JPG
Barcelone 2014 180.JPG
Incontournable également le Musée
Pablo Picasso (1881-1973),
l'un des plus beaux consacré au peintre qui vécu dans sa jeunesse à Barcelone.

Barcelone 2014 187.JPG
18h25, il est temps de reprendre le TGV pour un retour à 20h56 à Carcassonne.
----------
http://www.barcelonaturisme.com/
----------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Barcelone
----------
http://renfe-sncf.voyages-sncf.com/

vendredi, 14 novembre 2014

Commémoration de la guerre 14-18. Sur les pas de Louis BARTHAS aux Archives départementales de l'Aude

14-18 Louis Barthas.jpg
En 1914, Louis Barthas, artisan tonnelier à Peyriac-Minervois (Aude)
partit pour le front où il resta quatre ans.
Au fil des jours, il prit des notes et rédigea un récit qui occupe 19 cahiers.
L’historien Rémy Cazals découvrit ce texte et le publia en 1978.
Quelles traces peuvent encore demeurer sur les lieux où Barthas
et ses compagnons connurent les souffrances qu’il relate ?
Quelles cicatrices la terre et la nature portent-elles encore ?
Pour tenter de les retrouver,
le photographe Jean-Pierre Bonfort a suivi Louis Barthas pas à pas.
Bonfort n’emploie pas un appareil complexe et, depuis plus de dix ans,
a fait le choix des prises de vues au téléphone cellulaire.
Il ne recherche pas l’effet monumental, mais la vibration et la sensation
qui se dévoilent grâce à la modestie du dispositif.
Du récit de Barthas, que demeure-t-il de tangible sous l’objectif du photographe?
Ce qui est de l’ordre du tellurique:
le froid, la pluie, la boue, les longues routes à parcourir.
Mais aussi les immenses cimetières,
les paysages anodins dévoilant à peine les traces des effroyables combats.
« Et moi, survivant… » Surplombant le silence de la Terre,
demeurent les paroles de Barthas et de ses compagnons de tranchée:
 elles accompagneront les images de l’exposition.

14-18 (2).jpg
Exposition présenté dans le cadre de
la Mission pour le centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-2014.
Archives départementales de l'Aude
41 avenue Claude Bernard
Carcassonne
Ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30
et le vendredi de 8h30 à 16h30.
Entrée libre
Renseignements:
04.68.11.31.54
  -------------
http://audealaculture.fr/archives/carnets-guerre-louis-ba...

mardi, 11 novembre 2014

Le gisant de Geoffroy de VAYROLS évêque de Carcassonne de 1357 à 1361 est visible au Musée des Augustins à Toulouse

Evéques de Carcassonne Geoffroy de Vayrols.jpg
Provenant d'un tombeau situé dans le choeur de
la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, ce gisant est celui de
Geoffroy de Vayrols
évêque de Carcassonne de 1357 à 1361 et
archevêque de Toulouse de 1361 à 1378.
Il est visible au Musée des Augustins.
Photo:© Daniel Martin
-----------
http://www.augustins.org/

samedi, 08 novembre 2014

En attendant son renouveau, retour sur l'histoire du square GAMBETTA

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le projet dévoilé par la presse du square Gambetta qui sera inauguré en 2015,
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
...dont les travaux ont commencé hier.
Photos: Julien Roche / Ville de Carcassonne

-------------
Avant
-------------

Ancien Cours Louis-Philippe,
Place au bois et au charbon,
puis Cours Sainte-Cécile,

le Square pris le nom le 7 juillet 1883 de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Léon Gambetta
(1838-1882).

Il a été dessiné par les architectes
Eugène et Denis Bulher
en 1860  sous la mandature de
Paul-Auguste Roques Salvaza
(1855-1867).

Il sera transformé en jardin anglais en 1873
sous la première mandature de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Théophile Marcou
(1870-1874).

-----------------------
Le kiosque à musique

---------------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le square et son kiosque à musique.
Photo: Bernon / Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le kiosque à musique est l'oeuvre de l'architecte toulousain
Léopold Petit
(1837-1911).
Il fut construit en 1882.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Maquette du kiosque à musique.
Collection: Christian Xappella

-------------------------------------------------
La bonbonnerie et le cyclone de 1912
-------------------------------------------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le cyclone du 19 août 1912 qui frappa le square détruisit
la petite bonbonnerie sans faire de victimes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne

--------------------
Les Statues
--------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue dédiée à la poésie
oeuvre de
Théophile Barrau
(1848-1913)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc dédiée à Mercure de
Ludovic-Eugène Durand
(1832-1905)
est depuis 2013 visible dans le patio du

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Musée des beaux arts avec un pied et deux mains en moins.

---------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le félibre Achille Mir posant pour Paul Ducoing.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument en pierre bronze et fonte, dédié au félibre
Achille Mir
(1822-1901)
inauguré en 1908,
était une oeuvre du sculpteur
Paul Ducoing
(1867-1949)
dessinée par
Paul-Narcisse Salières
(1818-1908).
Il était situé sur une pelouse près d'un petit lac,
entre la cascade et le pont, côté faubourg du palais.
Il fut détruit pendant la guerre, fondu par les allemands.
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument sculpté en 1930 par
Henry Parayre
(1879-1970)
dédié au compositeur
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Paul Lacombe
(1837-1927)
(qui résidait en bordure du square)
est aujourd'hui visible dans un coin du jardin de l'auditorium, rue des Etudes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Provenant également du square, se trouve au même endroit
celui en hommage au compositeur
Marie-Joseph Alexandre Déodat de Séverac
(1872-1921)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne
-------------
Le monument dédié à la résistance et à
Jean Bringer

(1916-1944),
est une oeuvre de
René Iché
(1897-1954)
inauguré en 1948.
Il se trouve de nos jours Porte de Toulouse face au monument aux morts.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument inauguré en 1957 à la gloire du prix Nobel de chimie 1922,
Paul Sabatier
(1854-1941)
est une oeuvre du sculpteur
Paul Manaut
(1882-1959).
Il est aujourd'hui installé dans l'entrée du lycée Sabatier.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc qui était installée sur l'ïle du square, intitulée
"Y penser toujours" ou " La France blessée" de
Jacques Villeneuve
(1865-1933),
se trouve dans le carré militaire du cimetière Saint-Michel.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts à côté de l'ancien "Café du Musée".
  Sa façade date de 1901.
Elle devait recevoir dans ses huit niches des statues de célébrités locales.
-------------

Le square Gambetta fut détruit le 27 mars 1944
par les troupes d'occupation
.

Restructuré à partir de 1946,
le nouveau jardin à la française réouvrira le 10 juin 1948.
Il sera embelli en 1972

par un grand bassin avec une fontaine lumineuse.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Trait d'union avec le passé cette ancienne plaque de rue est toujours en place.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Jean-Luc Bibal / La Dépêche du Midi
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2008, après la construction d'un parking souterrain de 402 places,
le square est devenu
l'esplanade Gambetta.
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
En 2009 a eu lieu l'unique concert donné à ce jour sur l'esplanade.
Celui du groupe pop britannique
Depeche Mode.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Festival de Carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2010, la grande roue était présente pour Noël sur l'esplanade.
Photo: Christophe Barreau / L'INDEPENDANT
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts, aujourd'hui.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée, la nuit.
Photo: Ticoel
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue "Héléna" oeuvre du sculpteur
Raymond Sudre
(1870-1962)
primitivement installée square André Chénier
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
(ancien jardin des plantes) a retrouvé
une place en 2010 après sa restauration, sur l'esplanade.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Ces immeubles datent de la fin du XIXe siècle.
Ils restent parmi les plus beaux de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Celui de droite fut construit en 1872 pour
Paul-Xavier (1827-1873) et Jean Fafeur (1831-1894).
descendants d'une famille de fondeurs, par l'architecte
Marius Ersparseil
(1841-1900)
qui se rendra célèbre 25 ans plus tard en (re)découvrant l'or de
la Montagne Noire.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La "Trésorerie générale" inaugurée en 1953 qui pris la place du "Café du Musée"
à côté du Musée des Beaux-arts.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
L'école Jean-Jaurès inaugurée en 1928 par le président
Gaston Doumergue
(1863-1937)
a remplacé l'ancienne prison.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les rédactions de L'INDEPENDANT et Midi Libre sont désormais installées ici.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La maison de Paul Lacombe, vient d'être entièrement rénovée et transformée
en bureaux. Au fronton de la grille d'entrée figurent toujours les initiales de
 son grand-père
Ladislas Levavaseur,
(1781-1864)
chirurgien de l'empereur Napoléon 1er.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La pharmacie Cartou a remplacé l'ancien garage Choy,
installé ici dans les années 30.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les "Invités de coeur" de Marc Walter sur l'esplanade Gambetta en 2013.
Le Land Art recycle les platanes pour le "Parcours d'art contemporain".
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne sauf mention contraire.
----------
A lire pour en savoir plus:

Betty Robion et Caroline Delerue
"Carcassonne métamorphoses"
p.40 à 41
Editions Equinoxe 1990
---------
Michel Wiémin
"Le patrimoine industriel de l'Aude"
P.23
Editions Images du Patrimoine 1998
---------
Jean-Louis Bonnet
en collaboration avec
Luce et Francis Teisseire et Alfred Raucoules
"Carcassonne d'hier à aujourd'hui"
p.355 à 361
Editions La Tour Gile 2007
----------
Cet article actualisé et largement remanié a été publié
une première fois sur ce blog le 27/10/2012.

lundi, 03 novembre 2014

"L'embrasement de la Cité" (1898) le tableau de Narcisse SALIERES sera en vente samedi à Carcassonne

chroniques de carcassonne,carcassonne,palais de la micheline,distillerie michel sabatier,narcisse salières
L'embrasement de la Cité de Carcassonne,
ce tableau (réputé) de 1898 exécuté par
Narcisse Salières (1818-1908),
sera vendu aux enchères publiques à Carcassonne
le samedi 8 novembre à 14h.

Il servit de décoration et d'argument publicitaire au
Palais de la Micheline 1 2.jpg
Palais de la Micheline 2014.JPG
Palais de la Micheline de l'ancienne distillerie Michel Sabatier
située sur l'avenue du Général Leclerc.
Narcisse Salières (1898).jpg
Photo: Chroniques de Carcassonne
-----------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...
-----------
http://www.interencheres.fr/fr/selarl-charlotte-pascal-co...
-----------
8/11/2014:

La Ville de Carcassonne vient d'acquérir ce tableau pour enrichir ses collections.

samedi, 01 novembre 2014

Sur la trace des marchands-fabricants drapiers dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne

Manufacture de la Trivalle 06-06-14 (2).JPG
De l'autre côté du Pont-Vieux, entre Bastide et Cité, l'ancienne
Manufacture Royale de draps de la Trivalle.
Photos: Chroniques de Carcassonne
----------

Du XVIe au XVIIIe siècle la fabrication et le commerce de draps fut à l'origine
d'une formidable source de richesses pour
Carcassonne
et sa bastide où furent construits de nombreux hôtels particuliers.
Voici une promenade (non exhaustive) à la recherche des signes
encore visibles de cette époque.

-----------------
Rue Aimé Ramond
-----------------

Hotel de Rolland 2012.jpg
32, rue Aimé Ramond:
L'hôtel de Rolland,
actuel siège de la mairie, dont la construction revient à
Jean-François Cavailhès
(1720-1784)
fils d'un marchand-fabricant.
Hotel de Rolland 2.JPG
-----------------

Maison de la parerie.jpg
31, rue Aimé Ramond:
La Maison Ricardou dite de la Parerie
qui appartenait au XVIIIe siècle à
Pierre Vallon,
influent marchand drapier, apparenté à la famille d'André Chénier.

----------------
Rue Chartran
----------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
8 rue Chartran:
L'Hôtel Ayrolles,
fut la demeure d'un important marchand drapier,
Joseph Ayrolles
(1669-1751),
 premier consul de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais

----------------
Rue Jean Bringer
----------------

Hôtel Franc de Cahuzac 1.jpg
30, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Franc de Cahuzac
Il fut la résidence du marchand fabricant et consul de la ville,
Jean-François Boyer
(1694-1768).
Hôtel Franc de Cahuzac 2.jpg
-------------

Marchands drapiers 007.JPG
57, rue Jean Bringer:
La clef de voute datée de 1730 représente une paire de forces, les ciseaux des pareurs.
-----------------

Hôtel de Saint-André.JPG
71, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Saint-André,
était occupé par les marchands drapiers
François, Pierre et Jean Teisseire.



------------------
Rue de la République
-----------------

Marchands drapiers 010.JPG
25, rue de la République:
L'Hôtel Pinel de la Taule,
occupé successivement par les marchands drapiers
Jacques Vigouroux et Jacques Prax ,
il abrite de nos jours un magasin de tissus
"Le comptoir des tisseurs".

---------------
Rue Pinel
--------------

Marchands drapiers 003.JPG
La rue Pinel doit son nom à une importante famille
de marchands drapiers qui occupaient
Hotel Saint-Martin 2014 Carcassonne.JPG
l'Hôtel de Saint-Martin
à l'angle de la rue de Verdun
dont l'un des plus actifs fut
Germain Pinel 2.jpg
Germain Pinel
(1705-1774).
-----------
Maison Escarpat Carcassonne (3).jpg
7, rue Pinel:
L'immeuble fut occupé par les marchands-fabricants drapiers,
Escapat et Lacombe.

---------------
Rue de Verdun
--------------

Hôtel Moulinier-Cachulet 2.JPG
43, rue de Verdun:
L'Hôtel Molinier-Cachulet,
ancienne résidence du marchand drapier
Jean Cachulet.
Hôtel Moulinier-Cachulet 1.JPG
---------------

Maison des Mémoires 2.JPG
53, rue de Verdun:
La Maison des Mémoires
fut la demeure d'un important marchand fabricant
Député en 1789 et Maire de 1791 à 1792,
Joseph Dupré.jpg
Joseph Dupré
(1742-1823).
Marchands drapiers 012.JPG
-------------

Hôtel Peyrusse-Carcassonne (1).jpg
54, rue de Verdun:
Après avoir appartenu à
Bernard Reich de Pennautier.jpg
Bernard Reich de Pennnautier,
trésorier des Etats du Languedoc,
le marchand drapier Jean David occupa cet hôtel particulier.
  Celui ci devint la propriété d'un autre marchand,
Dominique Roux-Peyrusse, père de
Guillaume Peyrusse  Portrait (1).jpg
Guillaume,
(1776-1860)
trésorier général de la Couronne pendant les Cent-jours.

--------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
65, rue de Verdun:
Cette enseigne "drapeau" de
"La compagnie française des tissus Cathala"
rappelle les riches heures de l'industrie drapière dans notre ville.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
69, rue de Verdun:
L'Hôtel Fornier,
fut la résidence des marchands fabricants
Fornier,
propriétaires de la manufacture de la Trivalle.
--------------

Maison Fabre d'Eglantine.JPG
84, rue de Verdun:
Cet hôtel fut occupé par le marchand drapier,
François Fabre,
 père du poète et député sous la révolution,
Fabre D'Eglantine.jpg
Philippe Fabre d'Eglantine
(1750-1794)
qui naquit dans cette demeure.
-------------

Hôtel Roux d'Alzonne.jpg
75, rue de Verdun:
L'Hôtel Roux d'Alzonne
fut la résidence des marchands drapiers,
  Antoine Roch David de la Fajolle
(1721-1795)
et
Jean-Baptiste Fornier la Madeleine.
Drapiers bastide 005.JPG
-----------

Hôtel Castanier-Laporterie.jpg
77, rue de Verdun:
L'Hôtel Castanier-Laporterie
fut édifié par un des plus illustres marchand fabricant drapier;
Guillaume Castanier IV (2).JPG
Guillaume Castanier IV
(1670-1725)
et transmis par la suite en 1746 à son homme de confiance, le marchand,
Gaspard de Laporterie
(1682-1755).

------------

Carcassonne 28-10-2014 009.JPG
81, rue de Verdun:
L'Hôtel Bourlat
Hotel Bourlat-Mahut Carcassonne.jpg
fut occupé par
Barthélémy Mahul de Roquerlan
et le marchand drapier Castel.
Carcassonne 28-10-2014 007.JPG

-----------------
Rue Victor Hugo
-----------------

Hôtel Roques-Guillem 1.jpg
42, rue Victor Hugo:
L'Hôtel Roques-Guillem,
fut la maison du marchand fabricant,
François Roque.

-----------------
Place Carnot
----------------

Carcassonne vue place Carnot (1).jpg
A l'angle de la rue Georges Clémenceau:
cette maison fut celle du marchand drapier,
Bernard Razissal.

---------------
A lire pour en savoir plus:

Claude Marquié
L'industrie textile carcassonnaise au XVIIIe siécle

 Edité par la Société d'Etude Scientifiques de l'Aude en 1993.

Claude Marquié
Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution

Edité par L'Amicale Laïque en 1998.

Jean-Louis Bonnet
La bastide de Carcassonne en poche

Editions de la Tour Gile 2007

Marie-Chantal Ferriol, Marie-France Pauly,
Christiane Tarbouriech et Vincent Cassagnaud
L'ancienne manufacture royale de draps de la Trivalle de Carcassonne
Collection duo /monuments /objets
Octobre 2014 /88.p
Publié et distribué gratuitement par la
Direction Régionale des Affaires Culturelles.
--------------
En cliquant sur le lien ci-dessous vous pouvez consulter l'ouvrage en format pdf:
-------------
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Lang...
-------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/manufact...
-------------

mardi, 21 octobre 2014

La fondation BEMBERG à Toulouse fait l'acquisition d'un tableau du peintre caravagesque, Nicolas TOURNIER qui vécut à Carcassonne

chroniques de carcassonne,carcassonne,toulouse,fondation bemberg,nicolas tounier
Nicolas Tournier
"La paysanne au panier de fruits"
(1630)
--------------

Accrochée dans la galerie des portraits de la Fondation Bemberg à Toulouse,
cette peinture arrive de Washington où elle était destinée à la National Gallery.

Elle est signée
Nicolas Tournier
(Montbéliard 1590-Toulouse 1639)
qui après un séjour à Rome devint
l'un des grands peintres français du "Caravagisme".

Celui-ci a résidé en 1627 (suivi de quelques mois à partir de mai 1628), à
Carcassonne,
sous la protection de son mentor,
Bernard Reich de Pennautier,
trésorier des Etats du Languedoc et procureur du Roi de notre ville.
Bernard Reich de Pennautier par Nicolas Tournier.jpg
Bernard Reich de Pennautier par Nicolas Tournier
Collection privée / Château de Pennautier
-------------

  Tout près de la Fondation Bemberg, le Musée des Augustins
présente un autre tableau célèbre du peintre :
Nicolas Tournier La bataille des Roches Rouges 1638 Musée des Augustins Toulouse.JPG
"La bataille des roches rouges"
(Photo: Chroniques de Carcassonne).

chroniques de carcassonne,carcassonne,toulouse,fondation bemberg,nicolas tounier
 A Narbonne la basilique Saint-Paul expose également l'une de ses oeuvres majeures
"Tobi et l'ange".

chroniques de carcassonne,carcassonne,toulouse,fondation bemberg,nicolas tounier
Philippe Cross, le directeur de la fondation Bemberg présente le tableau aux médias.
Photo: Michel Viala / La Dépêche du Midi

640px-hotel_dassezat_toulouse_panorama.jpg
Fondation Bemberg-  Hôtel d’Assézat - 31000 Toulouse
Tél: 05 61 12 06 89. Horaires d’ouverture :
La Fondation est ouverte du Mardi au Dimanche,
de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18 h.
Le Jeudi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 21h
Entrée générale 8 euros -  réduit 5 euros
Visites commentées : tous les jours à 15h30
(mardi jeudi samedi 1er étage et mercredi vendredi dimanche second étage)
Entrée générale + visite guidée: 10 euros réduit 7 euros

--------------
www.fondation-bemberg.fr
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/17/1974105-la-fon...
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/nicolas+...

 

jeudi, 09 octobre 2014

La carte postale commémorative éditée en 1928 pour les fêtes du bi-millénaire de la Cité

Bi-Millénaire de la Cité (1).jpg
La visite officielle du président de la République,
Gaston Doumergue
(1863-1937)
fut un événement pour les
fêtes du bi-millénaire de la
Cité de Carcassonne
le 22  juillet 1928.
Bi-Millénaire de la Cité (2).jpg
Une carte postale agrémentée d'un timbre et d'une oblitération spécifique,
fut éditée pour cette occasion par l'imprimeur Roudière.
-----------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2012...

samedi, 30 août 2014

Saint-Louis est toujours présent à Carcassonne

Saint-Louis à Carcassonne (1).JPG
La Bastide Saint-Louis vue de la Cité de Carcassonne.
Photos: Chroniques de Carcassonne
------------
A l'occasion du 800ème anniversaire de la naissance du roi
Louis IX plus connu sous le nom de Saint-Louis
(1214-1270),
retour sur les témoignages visibles de nos jours dans la bastide qu'il créa en 1247 à
Carcassonne .
Saint-Louis à Carcassonne (4).jpg
La statue de l'église Saint-Vincent,
une des plus anciennes représentations du roi qui date du XVe siècle.

Saint-Louis à Carcassonne (7).JPG
Celle-ci, beaucoup plus récente, se trouve dans la cathédrale Saint-Michel
où fut célébrée lundi dernier à 18h15 une messe en mémoire de
"Saint Louis, Roi de France".

Saint-Louis à Carcassonne (10).jpg
Cet extrait du plan distribué par l'office du tourisme indique les richesses de la Bastide.

Saint-Louis à Carcassonne (6).jpg
Saint-Louis à Carcassonne (12).JPG
Les toits de la Bastide tournées vers la Cité qui abrite une rue
Saint-Louis à Carcassonne (9).jpg
depuis 1951 avec une erreur sur sa date de naissance.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,saint-louis,louis ix,église saint-vincent,cathédrale saint-michel
En sortant de la Cité, direction la Bastide Saint-Louis...
Saint-Louis (2).jpg
Pour en savoir plus cliquez sur les liens ci-dessous:
-------------
http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/24/1938888-saint-...
-------------
http://www.ladepeche.fr/article/2014/08/17/1935459-saint-...
-------------
http://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/...
--------------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_IX_de_France

samedi, 23 août 2014

Un exemplaire des "Principes de la Philosophie" dédicacé par René DESCARTES est conservé à Carcassonne

Descartes par Fran Hals.jpg
René Descartes
(1596-1650)
par Frans Hals
---------------

Un exemplaire original des
Principes de la Philosophie
de
René Descartes
édité par Elzevin à Amsterdamen en 1644 est conservé par la
Bibliothèque de Carcassonne Agglo.
Archives départementales de l'Aude Fond Cornet-Peyrusse.JPG
Provenant du fond légué par
  Augustin Cornet-Peyrusse (1817-1889), gendre du baron
Guillaume Peyrusse (1776-1860),
ce livre fut offert à l'origine par le philosophe au prédicateur
François Ogier.jpg
François Ogier
(1597-1670),
secrétaire du comte
Claude_de_Mesme.jpg
Claude de Mesmes d'Avaux
(1595-1650),
Ambassadeur de France, qui effectua plusieurs missions d'importance en Suède.

René Descartes et la reine Kristina de Suède.jpg
René Descartes en compagnie de l'ambassadeur et de la Reine
Christine de Suède
(1626-1689)
par Pierre-Louis Dumesnil.
------------

Descartes-Carcassonne (6).JPG

Descartes-Carcassonne (2).JPG
Descartes-Carcassonne (1).JPG
Descartes-Carcassonne (3).JPG
Descartes-Carcassonne (4).JPG
Ce volume porte au bas de la page du titre, cette mention:
" F.Ogier, acris judicij Senatori consenda proponit Des Cartes"
dédicace réputée depuis de nombreuses années écrite de la main du célèbre écrivain.

Avec mes remerciements à
Marie-Chantal Ferriol et Emmanuel Pidoux

-------------
A lire en cliquant sur le lien ci-dessous l'étude sur René Descartes
signée du philosophe carcassonnais, membre de l'Institut,
Ferdinand Alquié:
-------------
http://www.ac-grenoble.fr/PhiloSophie/file/descartes_alqu...
-------------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Descartes