Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 22 décembre 2014

Le cardinal Jean-Louis TAURAN, nouveau camerlingue du pape a officié dans la basilique Saint-Nazaire de Carcassonne

Jean-Louis-Tauran-Max Rossi Reuters.jpg
Jean-Louis Tauran
Président du conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, camerlingue du pape.
Photo: Max Rossi / Reuters
--------------

Jean-Louis Tauran
le cardinal bordelais, âgé de 71 ans, qui vient d'être nommé camerlingue
du pape François,
(en remplacement du cardinal Bertone atteint par la limite d'âge),
possède de solides attaches avec Carcassonne.
Hotel de la Cité .jpg
Apparenté à la famille Lasserre qui était propriétaire de l'Hôtel de la Cité*****
il fit de nombreux séjours dans notre ville pendant sa jeunesse.

Membre influent de la curie romaine, au début des années 90,
alors archevêque (in partibus) de Thélepte en Tunisie,
il était venu célébrer la messe de mariage de Jean-Philippe Sarcos,
(le fils du conseiller général du canton centre de Carcassonne),
Basilique Saint-Nazaire -Cité de Carcassonne 2014.jpg
chroniques de carcassonne,hôtel de la cité,jean-louis tauran,basilique saint-nazaire de carcassonne
dans la basilique Saint-Nazaire au coeur de la Cité.
Photos: Chroniques de Carcassonne

Le monde avait découvert la frêle silhouette de Mgr Tauran,
 qui souffre de la maladie de Parkinson,
lorsque ce dernier en qualité de doyen de l'ordre des cardinaux-diacres,
avait annoncé le 13 mars 2013
au balcon de Saint-Pierre l'élection du pape François, 
avec le célèbre "Habemus papam".
Le camerlingue assure l'intérim après le décès ou la démission d'un souverain pontif.

------------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Tauran

samedi, 13 décembre 2014

Claude-Joseph TROUVE, préfet de l'Aude pendant 13 ans sous NAPOLEON

Claude-Joseph Trouvé  par Roques fils-MDBA Carcassonne.jpg
Claude-Joseph Trouvé
(Chalonnes-sur-Loire 1768 - Paris 1860)
Par Roques fils / Musée des beaux-arts de Carcassonne
-----------

Succédant à
Claude Barante (1800-1803) et Jean-Dominique Le Roy (1803),
le baron,
Claude-Joseph Trouvé
fut le troisième préfet de l'Aude en poste de 1803 à 1815.

Né dans la région angevine, d'un père menuisier, grâce à la protection d'un mécène,
il poursuit des études secondaires à Paris.
Devenu clerc de notaire, il embrasse la carrière de journaliste en 1791 au
Moniteur Universelle 1794.jpg
  "Moniteur universel" dont il sera le rédacteur en chef trois ans plus tard.

Secrétaire général du Directoire exécutif en 1795,
ministre plénipotentiaire en 1798 et 1799, il est nommé préfet de l'Aude en 1803.
Carcassonne Préfecture de l'Aude photo Ministère de l'interieur.jpg
A son arrivée, il réorganise la préfecture en hiérarchisant les services
qui comptaient 23 employés sous les ordres d'un secrétaire général.

Il établit un recensement très détaillé de la situation administrative,
économique, agricole et ethnographique en publiant en 1818
un rapport de 700 pages, qui restera dans les annales, intitulé :
"Description général et statistique du département de l'Aude".

chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
Chevalier de la Légion d'Honneur en 1806, Officier en 1811,
il est fait baron de l'Empire en 1809.
Ayant perdu son poste sous la Restauration,
il occupera de brèves fonctions ministérielles en 1829-1830.
Sa retraite sera consacrée à l'écriture de plusieurs ouvrages sur
Anne de Beaujeu, Jacques Coeur ou Le Dauphin, petit-fils de Louis XIV.
chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
A lire pour en savoir plus:
Sylvie Caucanas
"Un préfet ami des lettres, le baron Trouvé"
dans "Deux siècle d'histoire préfectorale dans l'Aude 1800-2000"
Carcassonne, Préfecture de l'Aude 2000, p.31-40
Daniel Fabre
sa notice publiée dans le dictionnaire biographique:
"Les Audois"
Edité par la FAOL en 1990, p.328

jeudi, 11 décembre 2014

"Z'e Confrérie" fera son retour prochainement au Saillan à Carcassonne

ZCONFRERIE 001.JPG
La "crème des crèmes des confréries" créée en février 2011,
Z'e Confrérie
fera son grand retour le dimanche 21 décembre dans son quartier général,
tenu de main de maître par Richard Picheric, le
 Café Saillan à Carcassonne.

Ce "club d'élite d'épicuriens", présidé par
Christian Salinas,
compte dans ses rangs de nombreuses "fines gueules locales", parmi lesquels
Alphonse Caravaca, Philippe Barrière, Claude Carayol, Michel Escande,
Raymond Julien, Christian Mirausse ou Françoise Antech...

Leur devise:
"Nous buvons du vin le matin nature, à midi sans eau et le soir pur" et
"Nous ne pouvons faire du bon qu'avec du très bon" !
ZCONFRERIE 006.JPG
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------
CAFE SAILLAN 
31 rue Albert Tomey 
Tel: 04.68.72.37.40
---------
http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/02/1025848-carcas...

 

vendredi, 05 décembre 2014

"Les Remparts de Carcassonne" peints par Winston CHURCHILL à la une du FIGARO

chroniques de carcassonne,le figaro,winston churchill,cité de carcassonne
Winston Churchill dans son atelier en 1939.
Photo: Associated Press
----------
LE FIGARO
dans son édition datée du 4 décembre a consacré un grand dossier à la
passion pour la peinture de l'ancien premier ministre britannique,
Winston Churchill
(1874-1965).

04-12-2014 015.JPG
En vedette son tableau exécuté dans les années 30
Battlements at Carcassonne
"Les Remparts de Carcassonne".
WINSTON CHURCHILL.jpg
chroniques de carcassonne,le figaro,winston churchill,cité de carcassonne
La signature de Winston Churchill sur le livre d'or de l'Hôtel de de la Cité
le 12 août 1931.

--------------
http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/27/1999972-une-to...
--------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2014...
--------------
http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/12/03/03016-...
--------------
http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/11270351/For-sale-...
--------------
Estimé à 76.000 € le tableau à été vendu 759.572 €
chez Sotheby's à Londres le 17 décembre 2014.

jeudi, 04 décembre 2014

La disparition du pdg carcassonnais de la "Secopex", Pierre MARZIALI en 2011, refait la une de l'actualité

Pierre Marziali-Claude Boyer.jpg
Pierre Marziali en 2011 dans son bureau de la place Carnot à Carcassonne.
Photo: Claude Boyer / L'INDEPENDANT
---------
Sa mort lors d'un contrôle de police au début de l'insurrection en mai 2011,
à Benghazi en Libye, avait fait la une de l'actualité.

Pierre Marziali,
un ancien du "3", âgé de 47 ans, était le dirigeant à l'époque de la société
Secopex (Sécurité des opérations et des expatriés) basée à
Carcassonne.
Pierre Marziali Stock.jpg
Un livre paru le 22 octobre, très médiatisé, jette un nouvel éclairage sur sa disparition.
En voici la préface:

 Le seul mort français de la guerre en Libye : Pierre Marziali. Le 11 mai 2011,lors d’un banal contrôle d’identité, ce patron d’une société militaire privée, Secopex, est abattu à Benghazi par un milicien anti-Kadhafi au visage cagoulé. A-t-il été victime d’une bavure ? Selon Robert Dulas, associé et meilleur ami de la victime, Pierre Marziali a été froidement exécuté.

Mais pourquoi et par qui ?
Au nom de la raison d’État ?

Dans Mort pour la Françafrique, Bob Dulas avoue pour la première fois que Secopex servait de paravent à un vaste réseau d’espionnage des groupes islamistes radicaux. Alors Pierre Marziali et lui, escortés par les Touaregs au nord du Mali, accueillis en VIP à Tripoli, snobés par les services spéciaux français mais reçus à l’Élysée, seraient-ils allés trop loin ?

Complété par une contre-enquête rigoureuse à base de documents exclusifs et de témoignages inédits, le récit de Robert Dulas est digne d’un thriller de John Le Carré : sauf qu’ici, tout est vrai !
-----------
Robert Dulas / Marina Ladous / Jean-Philippe Leclaire
Mort pour la Françafrique
Editions Stock 2014
336.p / 20,99 €
chroniques de carcassonne,carcassonne,pierre marziali,robert dulas,secopex
A voir sur CANAL PLUS

----------
http://www.24heures.ch/monde/La-francafrique-n-a-pas-disp...
----------
http://www.lindependant.fr/2014/10/30/l-ex-para-carcasson...

 

lundi, 01 décembre 2014

Du Pont-Vieux à l'esplanade Gambetta, deux témoins de la crue de 1891

Hubert Franitch janvier 2014.JPG
En janvier dernier, au pied du Pont-Vieux, "L'embrassade de Marc Walter",
aujourd'hui disparue, avait failli "boire la tasse".
Photos: Hubert Franitch / Chroniques de Carcassonne
--------------

Après les fortes pluies de ce week-end, deux témoins marquant la crue de 1891
installés sur les murs allant du Pont-Vieux à l'esplanade Gambetta,
nous rappellent que la bastide Saint-Louis à
Carcassonne
est en partie située en zone inondable.
Témoin de crue rue du Pont-Vieux Carcassonne.JPG
A l'angle de la rue du Pont-Vieux et du boulevard Camille Pelletan.
Témoin inondation Gambetta.JPG
Sur la façade du Musée des beaux-arts le témoin installé en 2013,
à l'endroit où l'eau était montée jusqu'à 1,14 m.
chroniques de carcassonne,carcassonne bastide saint-louis,crue de 1891 à carcassonne
Vue du Pont-Vieux en 1891 prise par le chanoine Léopold Verguet.
chroniques de carcassonne,carcassonne bastide saint-louis,crue de 1891 à carcassonne
Le front nord-ouest de la Cité de Carcassonne,
avec au premier plan la rivière d’Aude en crue lors des inondations de 1891.
Archives: Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne bastide saint-louis,crue de 1891 à carcassonne
L'échelle des crues sur la chapelle de Notre Dame de la Santé.

-----------
Pour en savoir plus sur la crue de 1891 à Carcassonne,
cliquez sur les liens ci-dessous
:

-----------
http://pluiesextremes.meteo.fr/media/upload/18911025/EXTR...
-----------
http://www.lindependant.fr/2013/07/08/la-nuit-de-1891-ou-...
-----------
http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/12/1214112-carcas...

samedi, 22 novembre 2014

De Carcassonne à Barcelone

chroniques de carcassonne,gare de carcassonne,carcassonne,barcelone,raymond béranger 1er,almodis de la marche,ermessende de carcassonne,ermessenda de carcassona,sagrada familia,cathédrale de barcelone,musée picasso barcelone
En direct de Barcelone.
Photos: Chroniques de Carcassonne
-----------
L'ouverture récente de la ligne
Toulouse-Barcelone
en coopération avec la RENFE et la SNCF,
 offre de nouveaux horizons sur la capitale de la Catalogne.
L'occasion d'aller faire une visite à la ville qui exerça (plus ou moins) son autorité sur
Carcassonne de 1067 à 1209.
Carcassonne-Barcelone 003.JPG
9h, le TGV de la RENFE en provenance de Toulouse entre en gare de Carcassonne.
Barcelone 2014 001.JPG
Après 2h30 de voyage arrivée à la gare de "Barcelone Sants".
----------

Direction le Barri Gotic ("quartier gothique") situé au centre
pour découvrir la cathédrale (VIe-XIXe siècle).
Barcelone 2014 183.JPG
En 1067, le barcelonais Raymond Béranger 1er (1023-1076)
petit- fils d'Ermessanda de Carcassona (975-1058),
devint le 1er comte catalan de Carcassonne.
Barcelone 2014 018.JPG
220px-Almodis_RamonBer1.jpg
Raimond-Bérenger Ier de Barcelone et Almodis
(Liber feudorum maior, fin du XIIe siècle).
Barcelone 2014 020.JPG
 Il repose auprès de son épouse Almodis de la Marche (1020-1071)
dans la cathédrale.
Barcelone 2014 014.JPG
Sur le toit du monument (accessible par ascenseur) une superbe vue de Barcelone.

Barcelone 2014 148.JPG
Très efficace pour la visite, le
Barcelona Bus Turistic.
Il dessert sur trois lignes les principaux monuments de la ville en toute liberté.
barcelone bus touristique 2014.jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,barcelone,raymond béranger 1er,almodis de la marche,ermessende de carcassonne,ermessenda de carcassona,sagrada familia,cathédrale de barcelone,musée picasso barcelone
-----------

Barcelone 2014 066.JPG
Un des emblèmes de Barcelone:
la Sagrada Familia
l'oeuvre majeure
d'Antonio Gaudi (1852-1926)
qui est toujours en construction.
Barcelone 2014 106.JPG
Barcelone 2014 071.JPG
Un choc de beauté !
----------

Barcelone 2014 182.JPG
Au hasard des rues, une boutique de Magie...
Barcelone 2014 181.JPG
...et les blasons des confréries des marchands de la ville.

Barcelone 2014 179.JPG
Barcelone 2014 180.JPG
Incontournable également le Musée
Pablo Picasso (1881-1973),
l'un des plus beaux consacré au peintre qui vécu dans sa jeunesse à Barcelone.

Barcelone 2014 187.JPG
18h25, il est temps de reprendre le TGV pour un retour à 20h56 à Carcassonne.
----------
http://www.barcelonaturisme.com/
----------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Barcelone
----------
http://renfe-sncf.voyages-sncf.com/

vendredi, 14 novembre 2014

Commémoration de la guerre 14-18. Sur les pas de Louis BARTHAS aux Archives départementales de l'Aude

14-18 Louis Barthas.jpg
En 1914, Louis Barthas, artisan tonnelier à Peyriac-Minervois (Aude)
partit pour le front où il resta quatre ans.
Au fil des jours, il prit des notes et rédigea un récit qui occupe 19 cahiers.
L’historien Rémy Cazals découvrit ce texte et le publia en 1978.
Quelles traces peuvent encore demeurer sur les lieux où Barthas
et ses compagnons connurent les souffrances qu’il relate ?
Quelles cicatrices la terre et la nature portent-elles encore ?
Pour tenter de les retrouver,
le photographe Jean-Pierre Bonfort a suivi Louis Barthas pas à pas.
Bonfort n’emploie pas un appareil complexe et, depuis plus de dix ans,
a fait le choix des prises de vues au téléphone cellulaire.
Il ne recherche pas l’effet monumental, mais la vibration et la sensation
qui se dévoilent grâce à la modestie du dispositif.
Du récit de Barthas, que demeure-t-il de tangible sous l’objectif du photographe?
Ce qui est de l’ordre du tellurique:
le froid, la pluie, la boue, les longues routes à parcourir.
Mais aussi les immenses cimetières,
les paysages anodins dévoilant à peine les traces des effroyables combats.
« Et moi, survivant… » Surplombant le silence de la Terre,
demeurent les paroles de Barthas et de ses compagnons de tranchée:
 elles accompagneront les images de l’exposition.

14-18 (2).jpg
Exposition présenté dans le cadre de
la Mission pour le centenaire de la Première Guerre mondiale 1914-2014.
Archives départementales de l'Aude
41 avenue Claude Bernard
Carcassonne
Ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30
et le vendredi de 8h30 à 16h30.
Entrée libre
Renseignements:
04.68.11.31.54
  -------------
http://audealaculture.fr/archives/carnets-guerre-louis-ba...

mardi, 11 novembre 2014

Le gisant de Geoffroy de VAYROLS évêque de Carcassonne de 1357 à 1361 est visible au Musée des Augustins à Toulouse

Evéques de Carcassonne Geoffroy de Vayrols.jpg
Provenant d'un tombeau situé dans le choeur de
la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse, ce gisant est celui de
Geoffroy de Vayrols
évêque de Carcassonne de 1357 à 1361 et
archevêque de Toulouse de 1361 à 1378.
Il est visible au Musée des Augustins.
Photo:© Daniel Martin
-----------
http://www.augustins.org/

samedi, 08 novembre 2014

En attendant son renouveau, retour sur l'histoire du square GAMBETTA

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le projet dévoilé par la presse du square Gambetta qui sera inauguré en 2015,
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
...dont les travaux ont commencé hier.
Photos: Julien Roche / Ville de Carcassonne

-------------
Avant
-------------

Ancien Cours Louis-Philippe,
Place au bois et au charbon,
puis Cours Sainte-Cécile,

le Square pris le nom le 7 juillet 1883 de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Léon Gambetta
(1838-1882).

Il a été dessiné par les architectes
Eugène et Denis Bulher
en 1860  sous la mandature de
Paul-Auguste Roques Salvaza
(1855-1867).

Il sera transformé en jardin anglais en 1873
sous la première mandature de
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Théophile Marcou
(1870-1874).

-----------------------
Le kiosque à musique

---------------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le square et son kiosque à musique.
Photo: Bernon / Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le kiosque à musique est l'oeuvre de l'architecte toulousain
Léopold Petit
(1837-1911).
Il fut construit en 1882.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Maquette du kiosque à musique.
Collection: Christian Xappella

-------------------------------------------------
La bonbonnerie et le cyclone de 1912
-------------------------------------------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le cyclone du 19 août 1912 qui frappa le square détruisit
la petite bonbonnerie sans faire de victimes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne

--------------------
Les Statues
--------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue dédiée à la poésie
oeuvre de
Théophile Barrau
(1848-1913)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Archives Départementales de l'Aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc dédiée à Mercure de
Ludovic-Eugène Durand
(1832-1905)
est depuis 2013 visible dans le patio du

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Musée des beaux arts avec un pied et deux mains en moins.

---------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le félibre Achille Mir posant pour Paul Ducoing.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument en pierre bronze et fonte, dédié au félibre
Achille Mir
(1822-1901)
inauguré en 1908,
était une oeuvre du sculpteur
Paul Ducoing
(1867-1949)
dessinée par
Paul-Narcisse Salières
(1818-1908).
Il était situé sur une pelouse près d'un petit lac,
entre la cascade et le pont, côté faubourg du palais.
Il fut détruit pendant la guerre, fondu par les allemands.
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument sculpté en 1930 par
Henry Parayre
(1879-1970)
dédié au compositeur
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Paul Lacombe
(1837-1927)
(qui résidait en bordure du square)
est aujourd'hui visible dans un coin du jardin de l'auditorium, rue des Etudes.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Provenant également du square, se trouve au même endroit
celui en hommage au compositeur
Marie-Joseph Alexandre Déodat de Séverac
(1872-1921)
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne
-------------
Le monument dédié à la résistance et à
Jean Bringer

(1916-1944),
est une oeuvre de
René Iché
(1897-1954)
inauguré en 1948.
Il se trouve de nos jours Porte de Toulouse face au monument aux morts.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le monument inauguré en 1957 à la gloire du prix Nobel de chimie 1922,
Paul Sabatier
(1854-1941)
est une oeuvre du sculpteur
Paul Manaut
(1882-1959).
Il est aujourd'hui installé dans l'entrée du lycée Sabatier.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue en marbre blanc qui était installée sur l'ïle du square, intitulée
"Y penser toujours" ou " La France blessée" de
Jacques Villeneuve
(1865-1933),
se trouve dans le carré militaire du cimetière Saint-Michel.
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts à côté de l'ancien "Café du Musée".
  Sa façade date de 1901.
Elle devait recevoir dans ses huit niches des statues de célébrités locales.
-------------

Le square Gambetta fut détruit le 27 mars 1944
par les troupes d'occupation
.

Restructuré à partir de 1946,
le nouveau jardin à la française réouvrira le 10 juin 1948.
Il sera embelli en 1972

par un grand bassin avec une fontaine lumineuse.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Trait d'union avec le passé cette ancienne plaque de rue est toujours en place.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Jean-Luc Bibal / La Dépêche du Midi
--------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2008, après la construction d'un parking souterrain de 402 places,
le square est devenu
l'esplanade Gambetta.
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
En 2009 a eu lieu l'unique concert donné à ce jour sur l'esplanade.
Celui du groupe pop britannique
Depeche Mode.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photo: Festival de Carcassonne
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Depuis 2010, la grande roue était présente pour Noël sur l'esplanade.
Photo: Christophe Barreau / L'INDEPENDANT
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée des Beaux-arts, aujourd'hui.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Le Musée, la nuit.
Photo: Ticoel
---------
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La statue "Héléna" oeuvre du sculpteur
Raymond Sudre
(1870-1962)
primitivement installée square André Chénier
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
(ancien jardin des plantes) a retrouvé
une place en 2010 après sa restauration, sur l'esplanade.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Ces immeubles datent de la fin du XIXe siècle.
Ils restent parmi les plus beaux de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Celui de droite fut construit en 1872 pour
Paul-Xavier (1827-1873) et Jean Fafeur (1831-1894).
descendants d'une famille de fondeurs, par l'architecte
Marius Ersparseil
(1841-1900)
qui se rendra célèbre 25 ans plus tard en (re)découvrant l'or de
la Montagne Noire.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La "Trésorerie générale" inaugurée en 1953 qui pris la place du "Café du Musée"
à côté du Musée des Beaux-arts.

chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
L'école Jean-Jaurès inaugurée en 1928 par le président
Gaston Doumergue
(1863-1937)
a remplacé l'ancienne prison.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les rédactions de L'INDEPENDANT et Midi Libre sont désormais installées ici.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La maison de Paul Lacombe, vient d'être entièrement rénovée et transformée
en bureaux. Au fronton de la grille d'entrée figurent toujours les initiales de
 son grand-père
Ladislas Levavaseur,
(1781-1864)
chirurgien de l'empereur Napoléon 1er.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
La pharmacie Cartou a remplacé l'ancien garage Choy,
installé ici dans les années 30.
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Les "Invités de coeur" de Marc Walter sur l'esplanade Gambetta en 2013.
Le Land Art recycle les platanes pour le "Parcours d'art contemporain".
chroniques de carcassonne,carcassonne,square gambetta de carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne sauf mention contraire.
----------
A lire pour en savoir plus:

Betty Robion et Caroline Delerue
"Carcassonne métamorphoses"
p.40 à 41
Editions Equinoxe 1990
---------
Michel Wiémin
"Le patrimoine industriel de l'Aude"
P.23
Editions Images du Patrimoine 1998
---------
Jean-Louis Bonnet
en collaboration avec
Luce et Francis Teisseire et Alfred Raucoules
"Carcassonne d'hier à aujourd'hui"
p.355 à 361
Editions La Tour Gile 2007
----------
Cet article actualisé et largement remanié a été publié
une première fois sur ce blog le 27/10/2012.