Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 09 janvier 2017

Le portrait du général d'Empire Jean-Hyacinthe-Sébastien CHARTRAND (1779-1816)

Portrait Général CHARTRAND.jpg
INÉDIT. Le portrait du général d'Empire,
Jean-Hyacinthe-Sébastien CHARTRAND
(1779-1816).

Natif de Carcassonne, il était le fils d'un imprimeur de la ville.
Général de brigade en 1813, il fut envoyé en mission pendant les "Cent-jours"
dans le Midi, à Toulouse et Carcassonne par Napoléon.

Après Waterloo, il fut exilé dans sa ville natale,
mais il commit l'imprudence de revenir à Paris.
Arrêté, Il fut condamné à mort le 9 mai 1816 et fusillé dans les fossés
de la citadelle de Lille, le 22 mai 1816 à 7 heures du matin.
Il était officier de la Légion d'honneur.
chroniques de carcassonne,carcassonne,carcassonne sous l'empire,rue chartran,rue chartrand,jean-hyacinthe-sébastien chartrand
Une rue de la bastide Saint-Louis porte son nom depuis le 15 mai 1901.

Archives: Chroniques de Carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,carcassonne sous l'empire,rue chartran,rue chartrand,jean-hyacinthe-sébastien chartrand
Article publié par L'Indépendant le 20/01/2017

-----------
http://napoleon-monuments.eu/Napoleon1er/Chartran.htm

mercredi, 17 février 2016

Le plan cadastral de Carcassonne, sous l'Empire

Propriété de la ville, ce plan cadastral de
plan de carcassonne,chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
 Carcassonne
fut constitué sous l'Empire en 1869.
Le maire était Eugène Birroteau
(1813-1899)
et le préfet Camille François de Taffanel
de la Jonquière
(1819-1897).
plan de carcassonne,chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
En voici quelques extraits:
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
La Cité
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Le quartier de la manufacture de draps de la Trivalle.
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
La Bastide Saint-Louis.
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
La place "aux herbes" devenue de "la Révolution" et de nos jours "Carnot".
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Le quartier du Tivoli.
plan de carcassonne,chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Le bastion "Coste Reboulh" devenu de "Montmorency".
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Dans l'angle, le quartier des cazernes, orthographié à l'époque avec un "z".
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Le tracé des polygones.
chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
plan de carcassonne,chroniques de carcassonne,carcassonne sous l'empire,carcassonne
Photos: Chroniques de Carcassonne
-----------

lundi, 25 janvier 2016

Unique: Les Amis du Musée des beaux-arts de Carcassonne font l'acquisition de la miniature originale du portrait du baron PEYRUSSE peint en 1815

Signé Edouard Corbet (1772-1825),
ce portrait du baron
corbet-portrait-baron-peyrusse-miniature-empire. (1)jpg.jpg
Guillaume Peyrusse (1776-1860),
  maire de Carcassonne (1832-1835),
a probablement été exécuté en 1815
après son retour de l'île d'Elbe aux côtés de l'Empereur Napoléon 1er.

G.PEYRUSSE.BNF.jpg
Il servit pour frontispice au
"Mémorial et Archives de M. le baron Peyrusse,
trésorier général de la Couronne pendant les Cent Jours 1809- 1815".
chroniques de carcassonne,carcassonne,guillaume peyrusse,guillaume roux peyrusse
Cette miniature mesure environ 8 cm sur 5,5 cm.
 Le cadre est en bois noirci et cerclage de laiton d'une taille de 13 x 10,8 cm.
C'est la première fois que nous découvrons l'original de cette oeuvre.

L'Association des Amis du Musée (fondée en 1996)
présidée par Sylvie Sarrion,
vient d'en faire l'acquisition pour l'offrir au
chroniques de carcassonne,carcassonne,guillaume peyrusse,guillaume roux peyrusse
Musée des beaux-arts de Carcassonne.

Cette peinture unique, provient, via un antiquaire parisien, d'une collection privée.

Nous retrouvons sa trace dans le catalogue de l'exposition de 1884,
organisée par la Société des Arts et des Sciences de Carcassonne.
chroniques de carcassonne,carcassonne,guillaume peyrusse,guillaume roux peyrusse
chroniques de carcassonne,carcassonne,guillaume peyrusse,guillaume roux peyrusse
Elle figurait dans la collection présentée par Augustin Cornet-Peyrusse (1817-1889),
gendre du baron Peyrusse.

Elle rejoindra au premier étage du Musée les souvenirs consacrés à
l'Empire et la Révolution, dont  la longue-vue qui servit à
l'Empereur à son retour de l'île d'Elbe.
chroniques de carcassonne,carcassonne,guillaume peyrusse,guillaume roux peyrusse
Photos: Cabinet Nathalie Lemoine-Bouchard / Chroniques de Carcassonne
-----------
http://www.lemoinebouchard.com/index.html
-----------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/guillaum...

jeudi, 17 décembre 2015

Superbe reconstitution du costume de "payeur général de la maison de l'Empereur" porté par Guillaume PEYRUSSE

Remarquable travail réalisé par la maison
  Antik Costume,
basée à Dinard qui a recréé à base de documents historiques inédits,
l'uniforme de grande tenue de "payeur général de la maison de l'Empereur" porté par
Guillaume Peyrusse  Portrait (1).jpg
Guillaume Joseph Roux Peyrusse
(1776-1860)
 la plus célèbre figure de l'Empire de notre ville qui fut
Trésorier général de la Couronne pendant les "Cent jours" en 1815,
et maire de Carcassonne de 1832 à 1835 sous Louis Philippe.
Photos: Antik Costumes
Uniforme Guillaume PETRUSSE 6.jpg
A l'arrière plan, l'uniforme porté cette année lors d'une reconstitution
à l'occasion du bicentenaire des "Cent jours".
Uniforme Guillaume PEYRUSSE 4.jpg
Uniforme Guillaume PEYRUSSE 1.jpg
Uniforme Guillaume PEYRUSSE 2.jpg
Uniforme Guillaume PEYRUSSE 3.jpg
Uniforme Guillaume Peyrusse 5.jpg
Pour en savoir plus sur la genèse de cette réalisation,
cliquez sur le lien ci-dessous:
-------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/guillaum...
-------------
http://fr.empirecostume.com/payeur-general-de-la-maison-de-l-empereur-peyrusse-c78-a5648.htm

lundi, 05 octobre 2015

Le 9ème Régiment napoléonien d'infanterie légère est passé à Carcassonne

Une belle animation, samedi, dans la ville natale du baron
Guillaume Peyrusse
(1776-1860),
(trésorier général de la Couronne pendant les cents-jours),
et du général
Jean-Hyacinthe Chartran
(1779-1816),
avec la visite du
  Régiment de chasseurs des Cévennes,
devenu
le 9ème Régiment d'infanterie légère,
de retour à l'endroit où il fut créé et en garnison de 1784 à 1815.

------------------
Dans la Cité
------------------
Régiment des chasseurs des Cévennes JR 1.jpg
Régiment des chasseurs des Cévennes JR 4.jpg
Régiment des chasseurs des Cévennes JR3.jpg
Régiment des Chasseurs des Cévennes JR 5.jpg
Photos: Julien Roche / Ville de Carcassonne

---------------
Dans la Bastide, square Gambetta
---------------
Chasseurs des Cévennes à Carcassonne 001.JPG
Chasseurs des Cévennes à Carcassonne 003.JPG
Chasseurs des Cévennes à Carcassonne 006.JPG
Chasseurs des Cévennes à Carcassonne 014.JPG
Chasseurs des Cévennes à Carcassonne 017.JPG
Photos: Chroniques de Carcassonne

Chasseurs des Cévennes MM.jpg
Pierre-Yves Chauvin,
organisateur de cette reconstitution.
Chasseurs des Cévennes MM2.jpg
Chasseurs des Cévennes MM3.jpg
Chasseurs des Cévennes MM4.jpg
Photos: Michel Marsenach
Chasseurs des Cévennes AD.JPG
Photo: Audrey Duton
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,cité de carcassonne,square gambetta de carcassonne,régiment des chasseurs des cévennes,9e régiment d'infanterie légère,pierre-yves chauvin
Photo: Christophe Barraut / L'INDEPENDANT

-----------------
Devant la caserne Laperrine
et la porte des Jacobins

----------------
Chasseurs des Cévennes YSC (2).jpg
Chasseurs des Cévennes YSC (3).jpg
Photos: Yann Sinclair
Chasseurs des Cevennes.jpg
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2015/10/04/2190411-le-ret...

mardi, 03 mars 2015

Retour sur la célébration à Carcassonne du bicentenaire du retour de Napoléon

Vendredi soir s'est déroulée avec le concours de
l'Association des Amis de la Ville et de la Cité,
et des Amis du Patrimoine Napoléonien,
une manifestation sur le retour de Napoléon en 1815 au travers de la
 longue vue qu'il utilisa à cette occasion, visible au
Musée des beaux-arts de Carcassonne.
Longue vue 2015 Jean-Luc Bibal La Dépêche du Midi (1).JPG
De gauche à droite,
Pierre-Alain Buvry,
délégué des Amis du Patrimoine Napoléonien de la Haute-Garonne,
Alain Pignon et Jean-Louis Bès,
adjoint au maire, délégué aux affaires Culturelles.
Longue vue 2015 Jean-Luc Bibal La Dépêche du Midi (2).JPG
Longue vue 2015 Jean-Luc Bibal La Dépêche du Midi (5).jpg
Marie-Noëlle Maynard (au centre)
conservateur en chef du Musée des beaux-arts, avec à sa droite au premier plan
Sylvie Sarrion,
présidente de l'Association des Amis du Musée.
Photos: Jean-Luc Bibal / La Dépêche du Midi
Bicentenaire Napoleon Carcassonne La Dépêche du Midi 28-02-2015.jpg
 La Dépêche du Midi du 28/2/2015
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/28/2057647-napole...
Longue vue 2015 Nathalie Amen Vals L'Independant (1).jpg
Un public nombreux avait répondu présent parmi lesquels des membres de
la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude et de
l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne.
Longue vue 2015 Nathalie Amen Vals L'Independant (2).jpg
Photos: Nathalie Amen-Vals / L'INDEPENDANT-Midi Libre
Bicentenaire Napoleon Carcassonne L'Indépendant 28-02-2015.jpg
L'INDEPENDANT DU 28/2/2015.
Bicentenaire Napoléon Carcassonne L'independant 27-02-2015 .jpg
L'INDEPENDANT du 27/02/2015
------------
http://www.lindependant.fr/2015/02/26/insolite-a-carcasso...
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2015...

vendredi, 20 février 2015

La longue vue de NAPOLEON à l'honneur vendredi prochain au Musée des beaux-arts

Dans la salle consacrée aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution,
la longue-vue qui servit à l'Empereur sera présentée vendredi prochain
pour l'anniversaire du bicentenaire du retour de Napoléon de l'île d'Elbe.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Photo: Claude Boyer / L'INDEPENDANT
---------------
Selon une récente découverte dans les archives du Musée,
cet instrument d'optique aurait appartenu à l'origine au capitaine
Captain Sir Thomas Ussher.jpg
Thomas USSHER (1779-1848).
Celui ci était le commandant de la frégate anglaise "L'Undaunted"
qui embarqua Napoléon à Fréjus vers l'île d'Elbe le 28 avril 1814.
Son navire resta un mois au mouillage à Portoferraio avant de prendre
 congé de l'Empereur le 29 mai.
C'est dans cette période qu'il aurait offert sa longue vue qui porte l'inscription
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
"T.Harris & Son London", "Improved, Day or Night" à
G.PEYRUSSE.BNF.jpg
Guillaume Peyrusse (1776-1860), trésorier de Napoléon sur l'île d'Elbe.
1280px-Beaume_-_Napoléon_Ier_quittant_l'île_d'Elbe_-_1836.jpg
Retour de l'Île d'Elbe (2).jpg
Guillaume Peyrusse, était au côté de l'Empereur, lors de son retour
le 26 février 1815 comme en témoigne le tableau de Joseph Beaune:
"Napoléon quittant l'île d'Elbe"
(Photo: G.Blot / RNM-Grand Palais).
Il embarqua avec lui sur le brick "L'Inconstant".
Retour_de_lIle_dElbe-Garneray-IMG_2247.jpg
Napoléon à bord de "l'Inconstant" croise le "Zephir" par Louis-Ambroise Garneray.
-------------

Dans le journal de Guillaume Peyrusse confié à la bibliothèque municipale,
on relève à la page qui relate la nuit du 28 février 1815 à
bord du brick "l'Inconstant" cette inscription de sa main:

"Sa Majesté rentra dans sa chambre et joua avec le Grand-Maréchal une partie
d'échecs. Je restai sur le pont, pourvu
d'une excellente lunette de nuit.
Je la promenais sur tout l'horizon.
A neuf heures, je vis deux bâtiments.
Je fis part de ma découverte
au capitaine qui, aprés les avoir reconnus,
s'empressa de porter sa
nouvelle à Sa Majesté.
Ma lunette servit à l'Empereur pour

s'assurer de la marche d'une partie de la flottille. La nuit fut calme..."

Sur le document des archives du Musée, ont peut lire:
Donnée par le capitaine de frégate USSHER / commandant "L'Indomptable en
station à l'île d'Elbe à Mr le baron Peyrusse, trésorier de l'Empereur:
"Sa majesté appuyant cette lunette sur / (...l) ep/ aule de Mr Peyrusse.
S'en est servi / (plusieurs fois pour chercher en mer dans la / (...)
1er mars 1815 l'escadrille venant de l'île".
(certains mots sont illisibles).

Guillaume Peyrusse sera au début des "Cent-jours" nommé baron
d'Empire et par la suite maire de Carcassonne de 1832 à 1835.

Cette longue vue sera présentée dans la salle du 1er étage consacrée
aux souvenirs de l'Empire et de la Révolution le
  vendredi 27 février à 17h,
en présence de
l'Association des Amis du Patrimoine Napoléonien, en tenue d'apparat,
de l'Association des Amis de la ville et de la Cité de Carcassonne,
de Mr Jean-Louis Bes, adjoint délégué aux affaires culturelles et des élus de la ville.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
Musée des beaux-arts de Carcassonne
1 rue de Verdun et square Gambetta.
chroniques de carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,guillaume roux peyrusse,napoléon
A lire la chronique de Claude Marquié, publiée dans
La Dépêche du Midi du 22/02/2015:
------------
http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/22/2053562-1er-ma...
------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...

samedi, 13 décembre 2014

Claude-Joseph TROUVE, préfet de l'Aude pendant 13 ans sous NAPOLEON

Claude-Joseph Trouvé  par Roques fils-MDBA Carcassonne.jpg
Claude-Joseph Trouvé
(Chalonnes-sur-Loire 1768 - Paris 1860)
Par Roques fils / Musée des beaux-arts de Carcassonne
-----------

Succédant à
Claude Barante (1800-1803) et Jean-Dominique Le Roy (1803),
le baron,
Claude-Joseph Trouvé
fut le troisième préfet de l'Aude en poste de 1803 à 1815.

Né dans la région angevine, d'un père menuisier, grâce à la protection d'un mécène,
il poursuit des études secondaires à Paris.
Devenu clerc de notaire, il embrasse la carrière de journaliste en 1791 au
Moniteur Universelle 1794.jpg
  "Moniteur universel" dont il sera le rédacteur en chef trois ans plus tard.

Secrétaire général du Directoire exécutif en 1795,
ministre plénipotentiaire en 1798 et 1799, il est nommé préfet de l'Aude en 1803.
Carcassonne Préfecture de l'Aude photo Ministère de l'interieur.jpg
A son arrivée, il réorganise la préfecture en hiérarchisant les services
qui comptaient 23 employés sous les ordres d'un secrétaire général.

Il établit un recensement très détaillé de la situation administrative,
économique, agricole et ethnographique en publiant en 1818
un rapport de 700 pages, qui restera dans les annales, intitulé :
"Description général et statistique du département de l'Aude".

chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
Chevalier de la Légion d'Honneur en 1806, Officier en 1811,
il est fait baron de l'Empire en 1809.
Ayant perdu son poste sous la Restauration,
il occupera de brèves fonctions ministérielles en 1829-1830.
Sa retraite sera consacrée à l'écriture de plusieurs ouvrages sur
Anne de Beaujeu, Jacques Coeur ou Le Dauphin, petit-fils de Louis XIV.
chroniques de carcassonne,carcassonne,claude-joseph trouvé,préfecture de l'aude
A lire pour en savoir plus:
Sylvie Caucanas
"Un préfet ami des lettres, le baron Trouvé"
dans "Deux siècle d'histoire préfectorale dans l'Aude 1800-2000"
Carcassonne, Préfecture de l'Aude 2000, p.31-40
Daniel Fabre
sa notice publiée dans le dictionnaire biographique:
"Les Audois"
Edité par la FAOL en 1990, p.328

mercredi, 13 août 2014

De Cambrai à Carcassonne, parution des mémoires de Ladislas LEVAVASSEUR, chirurgien-major de Napoléon 1er

Ladislas Levavasseur 1.jpg
Edité et mis en forme par le mémorialiste et blogueur,
Martial Andrieu,
ce manuscrit inédit relate les souvenirs de
Ladislas Levavasseur
(1781-1864),
nommé chirurgien-major, le 6 juillet 1809 par l'empereur
Napoléon 1er en personne.

Ce récit enlevé nous entraine dans les expéditions
  de 1793 en passant par l'Egypte, Saint-Domingue, l'Autriche et le Portugal
auxquelles prit part notre compatriote.

Il se poursuit dans notre ville où en 1815 avec le retour de la royauté,
il fut mis à l'écart par le maire de l'époque, le baron
Charles de Fournas de la Brosse.jpg
Charles Fournas de la Brosse de Moussoulens
(1742-1848).

Nommé en 1830
Chirurgien en chef de l'hôpital de
Carcassonne,
il fut élevé au grade d'officier de la Légion d'Honneur en 1857.
Atteint de cécité, il dicta ses mémoires dont nous découvrons aujourd'hui une partie.
Ladislas Levavasseur 3.JPG
De nos jours, subsistent au dessus de la grille d'entrée de son hôtel particulier
situé sur l'esplanade Gambetta, ses initiales entrelacées.
Maison Lacombe.jpg.jpg
Cette maison devint par la suite, celle du compositeur
Paul Lacombe
(1837-1927),
le petit-fils du côté maternel de Ladislas Levavasseur.
Photos: Chroniques de Carcassonne
Ladislas Levavasseur 2.jpg
Ladislas Levavasseur
Chirurgien-major de Napoléon 1er
Editions Musique et patrimoine 2014
121.p /17 €
En vente à la Librairie Breithaupt ou à La Maison de la Presse.

samedi, 19 avril 2014

20 avril 1814, Napoléon fait ses adieux à sa garde en présence du carcassonnais Guillaume PEYRUSSE

adieuxdefontainebleau.jpg
Adieu de Napoléon à la garde impériale par Antoine Alphonse Montfort,
d’après Horace Vernet.
-----------
Revenons deux cent ans en arrière.
  A la suite de son abdication quelques jours plus tôt (le 6 avril),
l'Empereur Napoléon 1er
fait ses adieux dans la cour du Palais de Fontainebleau,  avant son départ en exil sur l'Île d'Elbe en compagnie de son trésorier général, le carcassonnais
Guillaume Peyrusse  Portrait (1).jpg
Guillaume Joseph Roux Peyrusse
(1776-1860).
Uniforme authentique de trésorier général.jpg
Uniforme authentique de trésorier général.
Photo: Napoleon.org
-----------
http://fr.empirecostume.com/payeur-general-de-la-maison-d...
-----------

Voici le récit qu'il en fait dans ses mémoires:
"A midi, les voitures de voyage viennent se ranger dans la cour du Cheval Blanc. La Garde Impériale prend les armes et forme la haie. A une heure, Sa Majesté sort de son appartement et s'avance au centre de la Garde. Tout le monde se tait et l'Empereur fait ses adieux en ces termes: "Officiers, sous-officiers et soldats de ma Vieille Garde, je vous fais mes adieux. Depuis vingt ans que je vous commande, je vous ai trouvés constamment sur le chemin de l'honneur et de la gloire. Dans ces derniers temps, comme dans ceux de notre prospérité, vous n'avez cessé d'être des modèles de bravoure et de fidélité. Avec des hommes tels que vous, c'eût été la guerre civile, et la France n'en serait devenue que plus malheureuse. J'ai donc sacrifié tous nos intérêts à ceux de la patrie; je pars: vous, mes amis, continuez de servir la France. Son bonheur était mon unique pensée; il sera toujours l'objet de mes voeux ! Ne paignez pas mon sort; si j'ai consenti à me survivre, c'est pour servir encore à votre gloire. Je veux écrire les grandes choses que nous avons faites ensembles !... Adieu, mes enfants !... Je ne puis vous embrasser tous, mais je vais embrasser votre chef... Venez, général ! "
A ces mots, le général Petit (1772-1856), saisissant l'aigle, s'avance. Napoléon reçoit le général dans ses bras et baise le drapeau. Le silence d'admiration que cette grande scène inspire, n'est interrompu que par les sanglots des soldats et des assistants. L'Empereur, dont l'émotion est visible, fait un dernier effort et reprend d'une voie plus ferme: "Adieu, encore une fois mes vieux compagnons, que ce dernier baiser passe dans vos coeurs."


Il dit, et s'arrachant au groupe qui l'entoure, il s'élance dans sa voiture, au fond de laquelle le général Bertrand avait déjà pris place. Le lieutenant général comte Drouot, le général Cambronne, M.Foureau de Beauregard, médecin, M.Rathery, secrétaire de Sa Majesté; MM. Baillon et Deschamps, fourriers du palais, et moi, montons dans les voitures qui nous ont étés destinées. Les voitures partent; des troupes françaises les escortent et l'on prend la route de Lyon. Mille cris de Vive l'Empereur! retentissent dans la cour et dans les rues que le cortège traverse. Nous couchons à Briare.

gp.jpg
Témoignage extrait du livre:
Baron Guillaume Peyrusse

En suivant Napoléon, Mémoires 1809-1815
édition complétée et annotée par
Christophe Bourachot
Editions Cléa 2009 / p.292 à 294
GP 2.jpg
Guillaume Peyrusse repose au cimetière de Saint-Vincent à Carcassonne.
----------
Pour en savoir plus:
----------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/archive/2013...
----------
http://www.napoleon.org/fr/salle_lecture/biographies/file...
----------
https://www.youtube.com/watch?v=haZXqwxKajg