Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 05 septembre 2016

Clap de fin pour le commissaire Grassin dans " La prise de Karkass", le dernier roman signé Claude BOUDET

Deux ans après la parution du tome 2 des
Mystères de Carcassonne,
CB DDM JLB.jpg
Claude Boudet
fait revivre ses personnages fétiches, le Golem, le juge Bézuquet, la Mauchien,
CB Casa Jacques Cazaban2.jpg
le journaliste du Midi Libre, Casa
et le commissaire Grassin, qui connaitra une fin héroïque,
dans un nouvel opus intitulé
La prise de Karkass.

CB - Carcassonne 23-07-2015 015.JPG
La Cité est soudainement prise d'assaut et conquise par
d'étranges envahisseurs dont personne ne connaît les motivations.
Nul ne peut y accéder et venir en aide aux Citadins.
CB - Notre Dame de la Santé Carcassonne avril 2015 (1).JPG
Le commissaire Grassin trouvera un passage au moyen d'un souterrain dont l'entrée se trouve derrière le maître-autel de la chapelle Notre-Dame de la Santé.
L'auteur sait manier le suspense (et l'angoisse) tout au long d'un roman policier qui navigue allègrement entre la science-fiction et l'actualité dans son côté le plus obscur.

Photos: La Dépêche du Midi / Chroniques de Carcassonne
--------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,claude boudet,jacques cazaban,les mystères de carcassonne,la prise de karkass,
Claude Boudet
"La prise de Karkass"
Editions Les Presses Littéraires 2016 / 246.p / 12 €.

Dédicace par l'auteur
le samedi 10 septembre à partir de 9h,30

à la

Maison de la Presse
76 rue Georges Clémenceau - Carcassonne
Tél: 04.68.25.28.54
-------------
http://www.ladepeche.fr/article/2016/09/01/2410047-la-pri...
-------------
www.lespresseslitteraires.com

jeudi, 01 septembre 2016

Jacques GAMELIN, l'un des grands peintres du XVIIIe siècle, dont la renommée s'étend jusqu'à Rome

Le Musée des beaux-arts lui a dédié une salle à son nom.
Hommage à un grand peintre:
chroniques de carcassonne,cimetière saint-michel de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Fils d'un fabricant drapier originaire de Tours,
Jacques Gamelin
naquit à Carcassonne le 7 octobre 1738.

------------------------------------------
Sa jeunesse à Toulouse et Paris
-------------------------------------------
  Destiné à une carrière commerciale,
son père le plaça à Toulouse chez
chroniques de carcassonne,cimetière saint-michel de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
le baron de Puymaurin,
propriétaire de deux manufactures royales.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Portrait de Jacques Gamelin, par François Frion.
-----------

Jean-Pierre-Casimir Marcassus
(1757-1841),
(le baron de Puymaurin), grand protecteur des arts,
remarqua rapidement l'intérêt pour le dessin du jeune homme.
Il le fit entrer à l'Académie Royale de peinture de Toulouse.

Après un passage à Paris dans l'atelier de
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Jean-Baptiste Henri Deshays de Colleville
(1729-1765)
,
 il séjourne à Rome de 1765 à 1773.

---------------------
Professeur à l'Académie de Saint-Luc à Rome
---------------------
Sous la protection du marquis Rondinini et du cardinal Orsini,
Le 3 février 1771, il est élu professeur à l'Académie de St Luc
comme peintre de bataille.
Il peut dès lors se consacrer à ce qui restera son œuvre majeure:
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
la décoration du plafond de la galerie du
Palais Rondinini
  sur la via Corso.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Devenu premier peintre du pape
Clément XIV
(1705-1774),
sa situation romaine est confortable.
En 1774, la réussite est toute proche mais,
au dernier moment, il quitte Rome pour Toulouse,
afin de veiller son père mourant.

-----------------------
Son oeuvre maudite
-----------------------
De retour dans son Languedoc natal,
après avoir bénéficié d'un héritage important,
  il entreprend une carrière prospère qui le verra s'installer à
Montpellier, Narbonne et Carcassonne où son talent est réputé.

chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Il se lance dans un projet qu'il considère comme son grand oeuvre:
la composition d'un
"Nouveau recueil d'ostéologie et de myologie",
dessiné d'après nature et publié en 1779.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Celui-ci sera un échec et engloutira toute sa fortune.

Pour continuer à vivre de son art il doit sacrifier aux oeuvres de commande,
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
"Alexandre et Diogène" Musée des beaux-arts de Carcassonne.
-----------
portraits, scènes historiques,
ou à des compositions religieuses pour des chapelles de confréries.

-----------------------
Peintre des batailles
-----------------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
"Le choc des cavaliers" Musée du Louvre.
---------
Capitaine du génie dans l'armée des Pyrénées-Orientales sous la révolution,
il donne libre court à son talent pour retranscrire
les scènes de batailles auxquelles il assiste.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Professeur à l'école centrale de l'Aude à partir de 1796,
il mourra le 22 octobre 1803 dans sa ville natale.

---------------------------------
Jacques Gamelin, aujourd'hui
---------------------------------
Il laisse derrière lui une oeuvre considérable visible dans de nombreux musées;
du Louvre en passant par Toulouse, Narbonne, Montpellier,
Béziers, Perpignan ou Bordeaux.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Carcassonne:
 le Musée des beaux-arts lui consacre une salle au 1er étage qu'il a contribué à fonder,
grâce à une importante donation de son fils qui en sera le premier conservateur.
Il a édité en 1990 un catalogue des œuvres entrées dans ses collections et
organisé deux rétrospectives thématiques avec des publications associées;
"Gamelin et les peintres de son temps"
du 2 juillet au 2 octobre 1999 et
"Gamelin peintre des batailles"
du 13 juin au 14 septembre 2003.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Son buste réalisé par le sculpteur
Joseph-Alexandre Falguière
(1831-1900)
inauguré le 13 août 1898
accueille les visiteurs dans le hall au même endroit.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
L'église Saint-Vincent expose de nombreuses peintures, dont certaines découvertes
sous les combles en 1979 par l'abbé Jean Cazaux, devenu avec le galeriste parisien
Emeric Hahn, l'un des meilleurs spécialistes du peintre.
chroniques de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Une ruelle qui jouxte l'église porte son nom.

chroniques de carcassonne,cimetière saint-michel de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Une de ses œuvres (de batailles) est reproduite sur la façade du Musée depuis juin 2015.

chroniques de carcassonne,cimetière saint-michel de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
chroniques de carcassonne,cimetière saint-michel de carcassonne,carcassonne,musée des beaux-arts de carcassonne,jacques gamelin
Jacques Gamelin repose au cimetière Saint-Michel à Carcassonne, allée 15, tombe 543.
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------------

Cet article actualisé a été publié une première fois le 26 octobre 2013.

A lire pour en savoir plus:
la notice p.174/175, signée
Rémy Cazals,
publiée dans le dictionnaire biographique
"Les Audois"
Editions de la F.A.OL. et de la S.E.S.A 1990
------------
Le catalogue  (134 pages) de l'exposition consacrée à
Jacques Gamelin
au Musée des beaux-arts de Carcassonne en 1990.

mardi, 30 août 2016

Un vaisseau de pierre de nouveau resplendissant: la cathédrale Saint-Michel

Inscrite au "Plan de relance" de l'état depuis 2009,
la cathédrale Saint-Michel à Carcassonne
vient de bénéficier d'un important programme de rénovation qui s'est achevé.
Le chantier concernant la mise en valeur du parvis, devrait commencer prochainement .
Photos: Chroniques de Carcassonne
Carcassonne 30-08-2016 010.JPG
La façade principale.
Cathédrale Saint-Michel Carcassonne 21-08-2016 008 (1).JPG
Cathédrale Saint-Michel Carcassonne 21-08-2016 008 (5).JPG
Cathédrale Saint-Michel Carcassonne 21-08-2016 008 (3).JPG
Cathédrale Saint-Michel Carcassonne 21-08-2016 008 (4).JPG
Sur la rue François-Marie Arouet, dit Voltaire
Cathédrale Saint-Michel Carcassonne 21-08-2016 008 (7).JPG
Cathédrale Saint-Michel  (1).JPG
Carcassonne 30-08-2016 014.JPG
Carcassonne 30-08-2016 013.JPG
Cathédrale Saint-Michel  (2).JPG
Sur le boulevard Armand Barbès.
--------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/cath%C3%A9drale+saint-michel

 

jeudi, 25 août 2016

L'écrivain, poète et essayiste Michel BUTOR vient de disparaitre

Michel Butor (1926-2016),
Michel Butor.jpg
figure majeure de la littérature française, est décédé hier

Il était encore présent en février dernier à
Carcassonne,
pour un hommage rendu à son oeuvre par le Centre Joë Bousquet et son temps.
Michel Butor 4.jpg.jpg
Michel Butor, René Piniès, Bernard Plossu & Mireille Calle-Gruber
à Carcassonne au Centre Joë Bousquet, le 6 février 2016.

michel Butor 625082016.jpg
Photos: Ludovic Charles / LC Vision / https://arcs.hypotheses.org/1063

-----------
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/08/24/le-...

lundi, 22 août 2016

Alfred Tomatis, l'un des plus célèbres oto-rhino-laryngologiste, repose à Carcassonne...

In memoriam:

 La presse locale a fait part du décès, la semaine dernière, d'Hélène Tomatis.
Retour sur la carrière de son illustre époux avec cette archive des
Chroniques de Carcassonne, publiée le 8 septembre 2012.

chroniques de carcassonne,carcassonne,alfred tomatis,cimetière la conte
Alfred Angelo Tomatis
né le 1er janvier 1920 à Nice est un célèbre médecin
oto-rhino-laryngologiste,
inventeur d'une méthode de rééducation controversée appelée
"l'oreille électronique" basée sur trois théories;
"La voix ne contient que ce que l'oreille entend",
"Si l'on modifie l'audition,
la voix est inconsciemment et immédiatement modifiée",
"La stimulation auditive entretenue pendant un temps déterminé
modifie par effet de rémanence la posture d'auto écoute
du sujet et par voie de conséquence sa phonation."

02 tomatis oe.gif
Docteur en médecine en 1945 de la Faculté de médecine de Paris,
directeur du laboratoire de psycho-physiologie acoustique
du Centre d’Essais des Propulseurs de Saclay,
il démissionne de l'Ordre des médecins en 1976,
peu de temps avant que le Conseil de l'Ordre ne le radie définitivement.
Il sera condamné, en 1993, pour exercice illégal de la médecine.
Le tribunal a jugé qu'en démissionnant de l'ordre
il n'était plus autorisé à faire passer des audiogrammes.
Alfred tomatis 1.jpg
Sa méthode est dispensée aujourd'hui dans plus de 600 centres,
répartis dans le monde entier, qui portent son nom.
 Parmi les personnalités qui sont venus le consulter :
Maria Callas, Gérard Depardieu, Romy Schneider, Juliette Binoche ou Sting
après la fin du groupe Police.
Alfred Tomatis Laconte (1).jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,alfred tomatis,cimetière la conte
Alfred Tomatis repose depuis 2001 au cimetière La Conte à Carcassonne.
Photo: Chroniques de Carcassonne
Avec mes remerciements à Jacques Blanco
---------
Alfred Tomatis
est décedé le 25 décembre 2001 à
Carcassonne
où il etait venu s'installer les dernières années de sa vie pour
soigner des problèmes de dos.
---------
Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont
"Pourquoi Mozart"
sorti en 1991.
Alfred Tomatis 2.jpg
Un musée lui est consacré à Saint-Truiden en Belgique.
---------
A lire pour en savoir plus, le dossier signé
Sophie Guiraud
"La méthode Tomatis utilise Mozart pour soigner"
paru le 20/03/2006 dans le quotidien
Midi Libre
---------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,alfred tomatis,cimetière la conte
L'INDEPENDANT- Midi Libre du 18/08/2016.

En cliquant sur le lien ci-dessous un reportage sur Alfred Tomatis:
"l'oreille c'est la vie"
 réalisé par Pierre Lane pour l'émission "Envoyé spécial"
--------
http://www.youtube.com/watch?v=M5bBizPffwM
--------
http://www.tomatis.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Tomatis

samedi, 20 août 2016

Le Musée-Trésor de Notre-Dame de l'abbaye

Au pied de la Cité, situé dans le plus ancien lieu de culte chrétien de
Carcassonne,
Carcassonne 19-08-2016 045.JPG
le Musée trésor de Notre-Dame de l'abbaye,
est constitué des collections de l'Evêché, du grand et du petit séminaire,
de donations de congrégations religieuses et de particuliers.

Photos: Chroniques de Carcassonne
Carcassonne 19-08-2016 043.JPG
Carcassonne 19-08-2016 023.JPG
Carcassonne 19-08-2016 027.JPG
Fragment de pierre tombale (XIVe siècle).
Carcassonne 19-08-2016 028.JPG
Carcassonne 19-08-2016 025.JPG
Carcassonne 19-08-2016 029.JPG
"Les Elus"
Calcaire clair (XIVe siècle).
Carcassonne 19-08-2016 024.JPG
Carcassonne 19-08-2016 030.JPG
Carcassonne 19-08-2016 034.JPG
Carcassonne 19-08-2016 039.JPG
"Sainte Anne, la Vierge et l'Enfant Jésus"
Bois polychrome et doré (XVIIe siècle).
Carcassonne 19-08-2016 033.JPG
"Saint Jérôme au désert" 
Ecole du Dominicain (XVIIe siècle).
Carcassonne 19-08-2016 036.JPG
Bréviaire de l'Evêque, Armand Bazin de Bezons (1701-1778).
Carcassonne 19-08-2016 040.JPG
----------------------
L'église de Notre-Dame de l'abbaye
----------------------

Carcassonne 19-08-2016 020.JPG
Carcassonne 19-08-2016 016.JPG
Le pape Urbain II célébra la messe dans cette église en 1096.
Carcassonne 19-08-2016 014.JPG
Le porche d'entrée, visible de la rue Trivalle, date du XVIIe siècle.
-------------
Eglise et Musée situés au 103 rue Trivalle.
Ouverts en juillet et août tous les jours (sauf le lundi)
de 10h à 12h et de 15h à 18h30.

jeudi, 11 août 2016

Sur les toits de la Cité

Carcassonne 02-08-2016 028.JPG
Le château comtal et la basilique Saint-Nazaire,
vus d'une terrasse privée dans la
Cité de Carcassonne.
Carcassonne 02-08-2016 029.JPG
Photos: Chroniques de Carcassonne

vendredi, 29 juillet 2016

Hommage à Francis TEISSEIRE, celui qui avec son épouse Luce, retrouva les vestiges de l'ancien tracé du Canal du Midi

Il était une référence pour de nombreux chercheurs bien au delà du département,
Francis Teisseire Pilier de Gougens 2012.jpg
Francis Teisseire
(Carcassonne 1935 -2016)
vient de nous quitter.

Plombier- zingueur de profession dans notre ville à la suite de son père,
en véritable autodidacte, il se passionna avec son épouse Luce, pour les recherches historiques une fois à la retraite.
Francis Teisseire 2009 (1).jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,canal du midi,académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,luce et francis teisseire,francis teisseire,association des amis de la ville et de la cité de carcassonne
Encouragé par un ami, Louis Cros, il commença à s'intéresser au Canal du Midi et plus particulièrement à partir de 1992, à l'ancien tracé qui passa à l'extérieur de Carcassonne de 1681 à 1810.

De là naquit une vocation et une passion couronnée en 1997 par une invitation à présenter ses travaux lors d'un congrès de sociétés historiques en compagnie
de 35 conférenciers.
Francis Teisseire et luce 2009.jpg
A partir de ce moment, Luce et Francis, devinrent le point de ralliement pour les historiens locaux, dont Jean-Louis Bonnet qui fit appel (en compagnie d'Alfred Raucoules) à leurs éruditions, pour sa somme parue en 2005:
"Carcassonne, d'hier à aujourd'hui".
Francis Teisseire affiche.jpg
Francis Teisseire médaille de la ville29072016.jpg
Le 7 mai 2010, le maire Jean-Claude Perez, à la fin du du vernissage de l'exposition
"Les contours d'un détour" sur le Canal du Midi, leur fit la surprise de leur remettre la médaille de la ville. Un juste remerciement pour leur contribution à l'histoire de Carcassonne.
Francis Teisseire avril 2016.JPG
Archiviste de l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne,
sociétaire de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude,
plus ancien membre, après le président Jean Cazaux, de
l'Association des Amis de la Ville et de la Cité,
Francis Teisseire, laisse de nombreux amis et un grand vide.
Jacques Blanco, le secrétaire de l'Association des Amis de la Ville et de la Cité en est aujourd'hui le digne héritier.

Nous saluons sa mémoire respectueusement.
---------
Photos: Chroniques de Carcassonne / Claude Boyer L'INDEPENDANT

A lire sur Luce et Francis Teisseire:

*Guillaume Richard
"Canal historique",
portrait publié dans L'INDEPENDANT daté du 18/10/2009.
*Arnaud Chabé
"Francis et Luce Teisseire, la mémoire en archives",
portrait publié dans Midi Libre daté du 13/11/2011.

chroniques de carcassonne,carcassonne,canal du midi,académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,luce et francis teisseire,francis teisseire,association des amis de la ville et de la cité de carcassonne
L'INDEPENDANT / Midi Libre daté du 30/07/20116
----------------

vendredi, 22 juillet 2016

Une installation éphémère signée Pierre-Yves Cognée est à découvrir au Musée des beaux-arts

Une installation dans la cour intérieure du
Musée des beaux-arts
créée par le performeur-plasticien,
Les Portes du Temps 3.jpg
Pierre-Yves Cognée,
est à découvrir jusqu'au 18 septembre.
Les Portes du Temps 1.jpg
Les Portes du Temps 5.jpg
Les Portes du Temps 4.jpg
Réalisée en public avec 600 rouleaux de scotchs et cellophane,
cette oeuvre éphémère est conçue en partenariat avec
la Ville et le GRAPh
dans le cadre de la dixième édition des
"Portes du Temps".
Les Portes du Temps 2.jpg
Photos: Chroniques de Carcassonne
-----------
http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/17/2367423-les-po...
-----------
https://www.graph-cmi.org/

jeudi, 21 juillet 2016

David le marionnettiste de passage sur le marché

Baladin David Marché Carcassonne 003.JPG
Présent samedi sur la place Carnot à l'occasion
de l'incontournable marché hebdomadaire,
David le marionnettiste et ses deux compagnons...
Baladin David Marché Carcassonne 001.JPG
Photos: Chroniques de Carcassonne