Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 24 septembre 2016

Au coeur de la Bastide Saint-Louis, un superbe plafond peint du XVe siècle (1)

Ce plafond à la française, orné d'une soixantaine de métopes
(panneaux peints insérés entre les solives)
découvert en 2007 lors d'une opération de restauration
dans le cadre de la loi Malraux, est exceptionnellement visible.
Plafonds peints 004.JPG
Plafonds peints 007 - Copie.JPG
Un lévrier bondissant.
Plafonds peints 032 - Copie.JPG
Plafonds peints 017 - Copie.JPG
Plafonds peints 033 - Copie.JPG
Plafonds peints 020 - Copie.JPG
Plafonds peints 014 - Copie.JPG
chroniques de carcassonne,carcassonne,plafonds peints,auberge du lion d'or de carcassonne
Ce décor est situé dans un bâtiment faisant probablement partie de l'ancienne
"Auberge du Lion d'Or" qui accueilli en 1777, l'Empereur germanique
Joseph II d'Autriche (1741-1790).
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------
Avec mes remerciements à l'agence Gabarrou Immobilier

samedi, 29 octobre 2011

29 juin 1777, l'empereur Joseph II d'Autriche est de passage "incognito" à Carcassonne...

Joseph 2 A.jpg
Joseph II d'Autriche
(1741-1790)
Ecole Autrichienne du XVIIIe siécle
--------
L'Empereur germanique
Joseph II d'Autriche
alors âgé de 36 ans arriva à
Carcassonne
le dimanche 29 juin 1777 à 21h accompagné d'une suite de 16 personnes
sous le nom d'emprunt du
comte de Falckenstein.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,joseph 2 d'autriche,auberge du lion d'or de carcassonne
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,joseph 2 d'autriche,auberge du lion d'or de carcassonne
La cour et l'ancienne entrée de
"l'Auberge du Lion d'Or"
au 16 rue Aimé Ramond à Carcassonne.
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------
Il passa une grande partie de la nuit à
"l'Auberge du Lion d'Or"
un établissement important de la Bastide Saint-Louis
dont une des entrées était située sur la carrière Pelisserie
(actuelle rue Aimé Ramond) qui était tenue par
Marguerite Plauzolles et son neveu Charles Genies.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,joseph 2 d'autriche,auberge du lion d'or de carcassonne
Un des plafonds peints du rez-de-chaussée de l'ancienne auberge,
récemment redécouvert. 
Photo: Agence Gabarrou
-------
Le frère de la reine
Marie-Antoinette
(1755-1793)
reçu en audience pendant ce court séjour
Jean de Pelletier,
Major de la Cité de Carcassonne
venu lui présenter ses hommages et le marchand fabricant
Jean Roques
 pour s'informer sur le commerce des draps avec le Levant.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,joseph 2 d'autriche,auberge du lion d'or de carcassonne
L'hôtel Roques-Guilhem
au 42 rue Victor Hugo où résidait Jean Roques.
Photo: Chroniques de Carcassonne
---------
Le comte de Falckenstein 
repartit le lendemain à 4h du matin pour Toulon et Marseille.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,joseph 2 d'autriche,auberge du lion d'or de carcassonne
Armoiries de
Joseph II
-------
A lire pour tout savoir sur cette visite:
Jean Rouffet
"Le passage à Carcassonne, en 1777, de l'empereur d'Allemagne
Joseph II, sous le nom d'emprunt de comte de Falckenstein"
Mémoires de
l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne
5e Série-Tome VIII / 2000
--------
*Avec mes remerciements pour leur aide à
Michel Prun, Luce et Francis Teisseire.