Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 28 novembre 2014

Les plaques commémoratives disparues récemment dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne

Deux plaques commémoratives apposées sur les maisons natales
de deux personnalités originaires de Carcassonne ont disparue récemment.
Ces pertes sont préjudiciables car ses hommages participent à l'attractivité
touristique et patrimoniale de la bastide Saint-Louis.
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------------
84 rue de Verdun
-------------
Portrait Fabre-d'Eglantine.jpg
Maison natale de
Philippe Nazaire Fabre d'Eglantine
(1750-1794)
Par Pierre-Augustin Thomire / Musée des Beaux-arts de Carcassonne
-----------

Plaque Fabre d'Eglantine.jpg
Plaque disparue lors de la rénovation de l'immeuble il y a trois ans.
Maison Fabre d'Eglantine.JPG
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,philippe fabre d'eglantine,fortunat strowski
Le quartier des capucins possède une rue à son nom depuis 1883.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fabre_d%27%C3%89glantine

---------------
22 rue Armagnac
--------------
Fortunat Strowski Parisienne de photographie.jpg
Maison natale de
Joseph Fortunat Strowski
(1866-1952)
Photo: Henri Martinie (1948) Agence Roger Viollet
------------

Plaque Fortunat Strowski.jpg
Cette plaque a disparu ces dernières semaines.
Carcassonne 31-10-2014 .JPG
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,philippe fabre d'eglantine,fortunat strowski
Une rue à son nom existe dans le quartier Saint-Georges depuis 1955.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortunat_Strowski