Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 07 avril 2017

Les personnalités de l'âge d'or de Carcassonne. François 1er CASTANIER

François Castanier1.jpg
Portrait de François Castanier (1676-1759),
d'après Hyacinthe Rigaud (1659-1743).
Gravure de René Gaillard (1719-1790)
Collection des estampes du Musée des beaux-arts de Carcassonne.

Manufacture de la Trivalle 06-06-14 (2).JPG
Du XIIIe au XVIIIe siècle l'industrie générée par les marchands, fabricants de draps,
constitue l'âge d'or économique de Carcassonne.

François Castanier 6.jpg
Descendant de l'une de ses grandes familles, le financier
François 1er Castanier (Carcassonne 1676 - Paris 1759)
fut certainement la personne la plus riche que notre ville ait connu.
François Castanier 4.jpg
François Castanier 2.jpg
 Directeur de la Compagnie des Indes,
installé dans un somptueux hôtel particulier, rue des Capucines à Paris,
aujourd'hui siège du Crédit Foncier, il était un surdoué du négoce international.

chroniques de carcassonne, carcassonne,paris,marchands drapiers carcassonnais,françois castanier 1
Autoportrait devant le portrait de François Castanier (1676-1759), par Hyacinthe Rigaud
© Perpignan ; musée Hyacinthe Rigaud, 2006, © Service des Musées de France, 2010.
-------------
Photos: Chroniques de Carcassonne / ©paris-promeneurs 
-------------
http://paris-promeneurs.com/L-hotel-Castanier-Credit-Foncier
 

samedi, 01 novembre 2014

Sur la trace des marchands-fabricants drapiers dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne

Manufacture de la Trivalle 06-06-14 (2).JPG
De l'autre côté du Pont-Vieux, entre Bastide et Cité, l'ancienne
Manufacture Royale de draps de la Trivalle.
Photos: Chroniques de Carcassonne
----------

Du XVIe au XVIIIe siècle la fabrication et le commerce de draps fut à l'origine
d'une formidable source de richesses pour
Carcassonne
et sa bastide où furent construits de nombreux hôtels particuliers.
Voici une promenade (non exhaustive) à la recherche des signes
encore visibles de cette époque.

-----------------
Rue Aimé Ramond
-----------------

Hotel de Rolland 2012.jpg
32, rue Aimé Ramond:
L'hôtel de Rolland,
actuel siège de la mairie, dont la construction revient à
Jean-François Cavailhès
(1720-1784)
fils d'un marchand-fabricant.
Hotel de Rolland 2.JPG
-----------------

Maison de la parerie.jpg
31, rue Aimé Ramond:
La Maison Ricardou dite de la Parerie
qui appartenait au XVIIIe siècle à
Pierre Vallon,
influent marchand drapier, apparenté à la famille d'André Chénier.

----------------
Rue Chartran
----------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
8 rue Chartran:
L'Hôtel Ayrolles,
fut la demeure d'un important marchand drapier,
Joseph Ayrolles
(1669-1751),
 premier consul de la ville.
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais

----------------
Rue Jean Bringer
----------------

Hôtel Franc de Cahuzac 1.jpg
30, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Franc de Cahuzac
Il fut la résidence du marchand fabricant et consul de la ville,
Jean-François Boyer
(1694-1768).
Hôtel Franc de Cahuzac 2.jpg
-------------

Marchands drapiers 007.JPG
57, rue Jean Bringer:
La clef de voute datée de 1730 représente une paire de forces, les ciseaux des pareurs.
-----------------

Hôtel de Saint-André.JPG
71, rue Jean Bringer:
L'Hôtel de Saint-André,
était occupé par les marchands drapiers
François, Pierre et Jean Teisseire.



------------------
Rue de la République
-----------------

Marchands drapiers 010.JPG
25, rue de la République:
L'Hôtel Pinel de la Taule,
occupé successivement par les marchands drapiers
Jacques Vigouroux et Jacques Prax ,
il abrite de nos jours un magasin de tissus
"Le comptoir des tisseurs".

---------------
Rue Pinel
--------------

Marchands drapiers 003.JPG
La rue Pinel doit son nom à une importante famille
de marchands drapiers qui occupaient
Hotel Saint-Martin 2014 Carcassonne.JPG
l'Hôtel de Saint-Martin
à l'angle de la rue de Verdun
dont l'un des plus actifs fut
Germain Pinel 2.jpg
Germain Pinel
(1705-1774).
-----------
Maison Escarpat Carcassonne (3).jpg
7, rue Pinel:
L'immeuble fut occupé par les marchands-fabricants drapiers,
Escapat et Lacombe.

---------------
Rue de Verdun
--------------

Hôtel Moulinier-Cachulet 2.JPG
43, rue de Verdun:
L'Hôtel Molinier-Cachulet,
ancienne résidence du marchand drapier
Jean Cachulet.
Hôtel Moulinier-Cachulet 1.JPG
---------------

Maison des Mémoires 2.JPG
53, rue de Verdun:
La Maison des Mémoires
fut la demeure d'un important marchand fabricant
Député en 1789 et Maire de 1791 à 1792,
Joseph Dupré.jpg
Joseph Dupré
(1742-1823).
Marchands drapiers 012.JPG
-------------

Hôtel Peyrusse-Carcassonne (1).jpg
54, rue de Verdun:
Après avoir appartenu à
Bernard Reich de Pennautier.jpg
Bernard Reich de Pennnautier,
trésorier des Etats du Languedoc,
le marchand drapier Jean David occupa cet hôtel particulier.
  Celui ci devint la propriété d'un autre marchand,
Dominique Roux-Peyrusse, père de
Guillaume Peyrusse  Portrait (1).jpg
Guillaume,
(1776-1860)
trésorier général de la Couronne pendant les Cent-jours.

--------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
65, rue de Verdun:
Cette enseigne "drapeau" de
"La compagnie française des tissus Cathala"
rappelle les riches heures de l'industrie drapière dans notre ville.
-------------

chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,marchands drapiers carcassonnais
69, rue de Verdun:
L'Hôtel Fornier,
fut la résidence des marchands fabricants
Fornier,
propriétaires de la manufacture de la Trivalle.
--------------

Maison Fabre d'Eglantine.JPG
84, rue de Verdun:
Cet hôtel fut occupé par le marchand drapier,
François Fabre,
 père du poète et député sous la révolution,
Fabre D'Eglantine.jpg
Philippe Fabre d'Eglantine
(1750-1794)
qui naquit dans cette demeure.
-------------

Hôtel Roux d'Alzonne.jpg
75, rue de Verdun:
L'Hôtel Roux d'Alzonne
fut la résidence des marchands drapiers,
  Antoine Roch David de la Fajolle
(1721-1795)
et
Jean-Baptiste Fornier la Madeleine.
Drapiers bastide 005.JPG
-----------

Hôtel Castanier-Laporterie.jpg
77, rue de Verdun:
L'Hôtel Castanier-Laporterie
fut édifié par un des plus illustres marchand fabricant drapier;
Guillaume Castanier IV (2).JPG
Guillaume Castanier IV
(1670-1725)
et transmis par la suite en 1746 à son homme de confiance, le marchand,
Gaspard de Laporterie
(1682-1755).

------------

Carcassonne 28-10-2014 009.JPG
81, rue de Verdun:
L'Hôtel Bourlat
Hotel Bourlat-Mahut Carcassonne.jpg
fut occupé par
Barthélémy Mahul de Roquerlan
et le marchand drapier Castel.
Carcassonne 28-10-2014 007.JPG

-----------------
Rue Victor Hugo
-----------------

Hôtel Roques-Guillem 1.jpg
42, rue Victor Hugo:
L'Hôtel Roques-Guillem,
fut la maison du marchand fabricant,
François Roque.

-----------------
Place Carnot
----------------

Carcassonne vue place Carnot (1).jpg
A l'angle de la rue Georges Clémenceau:
cette maison fut celle du marchand drapier,
Bernard Razissal.

---------------
A lire pour en savoir plus:

Claude Marquié
L'industrie textile carcassonnaise au XVIIIe siécle

 Edité par la Société d'Etude Scientifiques de l'Aude en 1993.

Claude Marquié
Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution

Edité par L'Amicale Laïque en 1998.

Jean-Louis Bonnet
La bastide de Carcassonne en poche

Editions de la Tour Gile 2007

Marie-Chantal Ferriol, Marie-France Pauly,
Christiane Tarbouriech et Vincent Cassagnaud
L'ancienne manufacture royale de draps de la Trivalle de Carcassonne
Collection duo /monuments /objets
Octobre 2014 /88.p
Publié et distribué gratuitement par la
Direction Régionale des Affaires Culturelles.
--------------
En cliquant sur le lien ci-dessous vous pouvez consulter l'ouvrage en format pdf:
-------------
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Lang...
-------------
http://chroniquesdecarcassonne.midiblogs.com/tag/manufact...
-------------

vendredi, 21 septembre 2012

Un scellé de contrôle du XVIIIe siécle, pour le textile de Carcassonne

Plomb de scéllé 17 siécle Carcasonne textile.jpg
Scellé en plomb du XVIIIe siécle.
---------
Voici un scellé en plomb du XVIIIe siècle
servant pour le contrôle
des textiles fabriqués par les manufactures de
Carcassonne.
L'inscription sur l'avers est la suivante:
"Visite Marque de controlle de Carcassonne"
chroniques de carcassonne,carcassonne,manufacture de la trivalle
Germain Pinel
(1705-1774)
Marchand fabricant carcassonnais.
-------
Les draps carcassonnais destinés à l'exportation au Moyen Orient
étaient contrôlés par plusieurs inspecteurs à
Carcassonne,
Montpellier et Marseille
afin de s'assurer de leur qualité.
Cet aspect essentiel de la réglementation est due à
chroniques de carcassonne,carcassonne,manufacture de la trivalle
Jean Baptiste Colbert
(1619-1683),
qui sera moins respectée
dans la 2éme moitié du XVIIIe siécle, avec la vogue du liberalisme.
Le but était de conserver le marché du Moyen Orient
en ne trompant pas le client sur la marchandise.
Les manufactures royales comme celle de La Trivalle
étaient dispensées du contrôle local, ce qui constituait pour elles
un important gain de temps car elles n'avaient pas
à attendre la visite de l'inspecteur.
-------
A lire sur le sujet cet ouvrage incontournable:

chroniques de carcassonne,marchands drapiers carcassonnais,carcassonne,manufacture de la trivalle
---------
Claude Marquié

L'industrie textile carcassonnaise au XVIIIe siécle 

Edité par la
Société d'Etude Scientifiques de l'Aude en 1993
---------

samedi, 18 août 2012

Le blason de Guillaume Castanier IV a été découvert sur l'église Sainte-Cécile à Cuxac-Cabardès...

Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (12).jpg
Guillaume Castanier IV
(1670-1725)
Portrait par
Hyacinthe Rigaud
Musée des Beaux-arts de Carcassonne.

---------
 L'église Sainte-Cécile à
Cuxac-Cabardès
(20 mns au nord de Carcassonne)
en rénovation depuis deux ans
est aujourd'hui l'un des plus beaux monuments du village.
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (13).jpg
L'intérieur a été restauré.
Photo: Yannick Bonnefoy / Midi Libre
---------
Une litre funéraire à l'extérieur de l'église dédiée à
Guillaume Castanier IV
Comte de Clermont,
Baron de Couffoulens,
Seigneur de Cuxac-Cabardès,
a été découverte à l'extérieur de l'Eglise.
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (6).jpg
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (2).jpg
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (7).jpg
La litre funèraire à l'extérieur de l'église.
Photos: Chroniques de Carcassonne
----------
Une litre funéraire,
également appelée
litre seigneuriale, litre funèbre,
  ceinture funèbre ou ceinture de deuil,
était sous l'Ancien Régime une bande noire posée à l'intérieur
et parfois même à l'extérieur d'une église pour honorer un défunt.
Cette pratique fut supprimée à la Révolution.
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (8).jpg
La lecture du blason visible sur la litre est la suivante:
"D'argent au chataignier de sinople, fruité d'or sur un tertre du premier,
au chef d'azur chargé d'un croissant d'argent montant,
accosté de deux étoiles d'or, supporté par deux lions, les têtes contournées"
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès (1).jpg
Guillaume Castanier 4 Cuxac Cabardès.jpg
L'ancienne manufacture royale de draps de "La Bonde" à Cuxac-Cabardès.
Photos: Nathalie Grandin
--------
Guillaume Castanier IV
était un important marchand-fabricant et financier de
Carcassonne,
où il possédait la manufacture de la Trivalle.
Il avait fondé
la manufacture de la Bonde à Cuxac
pour laquelle il obtint en 1718
par lettres patentes le statut de
manufacture royale.
Par la suite, sa petite-fille, héritière du domaine,
Françoise-Catherine Castanier
(1729-1814)
épousa le
Marquis Louis-Marie de Poulpry
qui sera le dernier seigneur de
Cuxac-Cabardès.
--------
Pour en savoir plus:

A lire sur la famille Castanier :
la remarquable étude signé
Claude Marquié

"L'industrie textile carcassonnaise au XVIIIe siécle" 

Editée par la Société d'Etude Scientifiques de l'Aude en 1993.
---------
Juliette Costeplane
"Sur les origines de la famille Castanier"
Bulletin de la S.E.S.A. 1975.

Sur la litre funèraire:
---------
http://fr.wikipedia.org/wiki/Litre_fun%C3%A9raire
---------

A lire également l'article signé
Yannick Bonnefoy
 paru dans le quotidien
Midi Libre
daté du 14/08/2012:
--------
http://www.midilibre.fr/2012/08/14/le-blason-du-conseille...

mercredi, 30 mai 2012

Le crépuscule de l'hôtel particulier CASTANIER-LAPORTERIE dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne...

carcassonne 033.jpg
L'hôtel particulier Castanier-Laporterie de nos jours.
Photos: Chroniques de Carcassonne
----------

Construit au XVIIIe siècle par
chroniques de carcassonne,marchands drapiers carcassonnais,bastide saint-louis,hôtel castanier-laporterie,guillaume castanier iv,charles fournas de moussoulens
Guillaume Castanier IV
(1670-1725)
(Portrait par Hyacinthe Rigaud Musée des Beaux-arts de Carcassonne)
propriétaire de la manufacture de la Trivalle, négociant et banquier,
cet hôtel compta 32 pièces dont cinq destinées à des serviteurs.

Il fut racheté en 1746 par
Gaspart de Laporterie-Roquecourbe
(1682-1755)
important marchand-fabricant de Carcassonne.
A sa mort en 1755, son fils Pierre continua d'occuper les lieux jusqu'en 1799.

Au XIXe siècle il devint la résidence de
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,hôtel castanier-laporterie
Charles de Fournas de la Brosse
Baron de Moussoulens
(1782-1848)
Maire de
Carcassonne
(1823-1830)
Député de l'Aude
(1824-1827).
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,hôtel castanier-laporterie
Carcassonne 28 mai 031.jpg
Carcassonne 28 mai 010.jpg
L'entrée murée du 77 rue de Verdun
------------

En 2007 la société "CMTO", chargée d'entreprendre les travaux de rénovation,
dans le cadre d'un projet béneficiant de la loi "Malraux"
est placée en liquidation judiciaire.
Une plainte a été déposée par 28 copropriétaires de l'immeuble, qui s'estiment lésés.
Ces bâtiments sont aujourd'hui à l'abandon et l'entrée
sur la rue Aimé Ramond est quand à elle, grande ouverte...
Carcassonne 28 mai 023.jpg
En venant de la rue Aimé Ramond.
chroniques de carcassonne,bastide saint-louis,hôtel castanier-laporterie
Carcassonne 28 mai 030.jpg
Une restauration qui n'a jamais débutée.
Carcassonne 28 mai 026.jpg
Le jardin à l'abandon.
Carcassonne 28 mai 005.jpg
L'entrée sur la rue Aimé Ramond est désormais ouverte.
---------
A lire pour en savoir plus:
C.Marquié.jpg
Claude Marquié
"Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution"
"L'hôtel Castanier-Laporterie" p.40 et 41
Edité par l'Amicale Laïque de Carcassonne en 1998.
--------
*En cliquant sur le lien ci-dessous:
L'article paru dans le quotidien
Midi Libre
le 30 juin 2011 signé Arnaud Chabé
---------
http://www.midilibre.fr/2011/06/29/arnaque-a-la-loi-malra...

samedi, 10 mars 2012

Le crépuscule de l'hôtel particulier "Franc de Cahuzac" dans la bastide Saint-Louis à Carcassonne...

Hôtel Franc Cahuzac 3 002.jpg
L'hôtel particulier
Franc de Cahuzac à Carcassonne.
Photos: Chroniques de Carcassonne
---------
Construit au XVIIéme siécle par
Charles de Franc de Cahuzac
cet hôtel couvre 450 m2 au sol en trois corps de logis
séparés par deux cours.
Il fut racheté en 1737 par
Jean-François Boyer
(1694-1768)
marchand-fabricant et consul de
Carcassonne
qui le transforma pour y associer,
fabrique, richesse foncière et résidence urbaine.
Hôtel Franc Cahuzac 017.jpg
Cet immeuble qui abrita par la suite un
laboratoire d'analyses médicales
est en attente depuis son rachat par un promoteur
d'une restauration dans le cadre de
la loi Malraux
qui s'applique aux secteurs sauvegardés comme
la Bastide Saint-Louis.
Hôtel Franc Cahuzac 3 006.jpg
Aprés avoir effectué des travaux de sondages, il y a quelques années
qui firent disparaitre, une partie du crépis et les huisseries,
c'est aujourd'hui une coquille vide abandonnée,
ouverte aux "quatres vents",
située à deux pas de l'hôtel de ville,
qui attend désespérement un sauveur.
Hôtel Franc Cahuzac 006.jpg
Un paradis pour les pigeons.
Hôtel Franc Cahuzac 004.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 005.jpg
Des plafonds à la française victimes d'infiltrations.
Hôtel Franc Cahuzac 009.jpg
Grandeur et décadence des parties communes,
avec sa rampe d'escalier de style Louis XIII.
Hôtel Franc Cahuzac 2 009.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 010.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 012.jpg
Hôtel Franc Cahuzac 2 015.jpg
L'autorisation de travaux de 2006 est toujours affichée.
Elle a expiré en 2008.
--------
A lire pour en savoir plus:
chroniques de carcassonne,carcassonne,bastide saint-louis,hôtel franc de cahuzac
Claude Marquié
"Carcassonne: hôtels et maisons du Moyen Age à la Révolution"
"L'hôtel de Franc de Cahuzac"
p.18 et 19
Edité par l'Amicale Laïque de Carcassonne en 1998.
--------