Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

vendredi, 28 juillet 2017

Premier anniversaire de sa disparition. Hommage à Francis TEISSEIRE, celui qui avec son épouse Luce, retrouva les vestiges de l'ancien tracé du Canal du Midi

Il était une référence pour de nombreux chercheurs bien au delà du département,
Francis Teisseire Pilier de Gougens 2012.jpg
Francis Teisseire
(Carcassonne 1935-2016)
nous a quittés, le 28 juillet 2016.

Plombier- zingueur de profession dans notre ville à la suite de son père,
en véritable autodidacte, il se passionna avec son épouse Luce, pour les recherches historiques une fois à la retraite.
Francis Teisseire 2009 (1).jpg
chroniques de carcassonne,carcassonne,canal du midi,académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,luce et francis teisseire,francis teisseire,association des amis de la ville et de la cité de carcassonne
Encouragé par un ami, Louis Cros, il commença à s'intéresser au Canal du Midi et plus particulièrement à partir de 1992, à l'ancien tracé qui passa à l'extérieur de Carcassonne de 1681 à 1810.

De là naquit une vocation et une passion couronnée en 1997 par une invitation à présenter ses travaux lors d'un congrès de sociétés historiques en compagnie
de 35 conférenciers.
Francis Teisseire et luce 2009.jpg
A partir de ce moment, Luce et Francis, devinrent le point de ralliement pour les historiens locaux, dont Jean-Louis Bonnet qui fit appel (en compagnie d'Alfred Raucoules) à leurs éruditions, pour sa somme parue en 2005:
"Carcassonne, d'hier à aujourd'hui".
Francis Teisseire affiche.jpg
Francis Teisseire médaille de la ville29072016.jpg
Le 7 mai 2010, le maire Jean-Claude Perez, à la fin du du vernissage de l'exposition
"Les contours d'un détour" sur le Canal du Midi, leur fit la surprise de leur remettre la médaille de la ville. Un juste remerciement pour leur contribution à l'histoire de Carcassonne.
Francis Teisseire avril 2016.JPG
Archiviste de l'Académie des Arts et des Sciences de Carcassonne,
sociétaire de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude,
plus ancien membre, après le président Jean Cazaux, de
l'Association des Amis de la Ville et de la Cité,
Francis Teisseire, laisse de nombreux amis et un grand vide.
Jacques Blanco, le secrétaire de l'Association des Amis de la Ville et de la Cité en est aujourd'hui le digne héritier.

Nous saluons sa mémoire respectueusement.
---------
Photos: Chroniques de Carcassonne / Claude Boyer L'INDEPENDANT

A lire sur Luce et Francis Teisseire:

*Guillaume Richard
"Canal historique",
portrait publié dans L'INDEPENDANT daté du 18/10/2009.
*Arnaud Chabé
"Francis et Luce Teisseire, la mémoire en archives",
portrait publié dans Midi Libre daté du 13/11/2011.

chroniques de carcassonne,carcassonne,canal du midi,académie des arts et des sciences de carcassonne,société d'études scientifiques de l'aude,luce et francis teisseire,francis teisseire,association des amis de la ville et de la cité de carcassonne
L'INDEPENDANT / Midi Libre daté du 30/07/20116
----------------

Article réactualisé, publié la 1ère fois le 29 juillet 2016.

mercredi, 20 mai 2015

Parution du dernier bulletin de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude

SESA 201516052015.jpg
Véritable encyclopédie sur notre département,
le tome 114 du bulletin de la
Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude
vient de paraitre.
Au sommaire de ce nouveau numéro:
SESA 1.jpg
SESA 2.jpg
Bulletin de la
Société d'études scientifiques de l'Aude
Tome CXIV-2014
268 pages, illustrées au prix de 35€
Gratuit pour les membres de la Société.
Disponible par correspondance et chaque mercredi de 14h à 18h,
89 rue de Verdun à Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67
Michel Prun Carcassonne novembre 2012.jpg
Michel Prun,
actuel trésorier et ancien président de la S.E.S.A
se remet difficilement de graves ennuis de santé.
Nous lui présentons tous nos voeux de bon rétablissement.
Photo: Chroniques de Carcassonne
sesa.jpg 003.jpg
-------------
http://www.sesa-aude.fr/

vendredi, 16 janvier 2015

Pierre-Paul RIQUET sera à l'honneur samedi à Carcassonne

Samedi, l'assemblée générale de la
Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude,
sera suivie d'une conférence sur le thème de
"Pierre-Paul Riquet et le rôle du diocèse de Saint-Papoul
dans la réalisation du canal des Deux Mers":
chroniques de carcassonne,canal du midi,pierre-paul riquet,société d'etudes scientifiques de l'aude
Conférence proposée par
Monique DOLLIN du FRESNEL,
directrice des bibliothèques de Sciences Po Bordeaux,
chargée d’enseignements à l’Université de Bordeaux
mais également descendante de Pierre-Paul Riquet
à qui elle a consacré une biographie parue en 2012.
chroniques de carcassonne,canal du midi,pierre-paul riquet,société d'etudes scientifiques de l'aude
Cette conférence va porter sur la période de la vie de cet homme étonnant, auteur du plus grand chantier du règne du Roi-Soleil après Versailles : le canal des Deux-Mers, devenu canal du Midi sous la Révolution. Il y sera question des relations entre Pierre-Paul Riquet et les évêchés du Languedoc, particulièrement Saint-Papoul, Carcassonne, mais aussi Toulouse et Narbonne ; des difficultés innombrables rencontrées par Riquet pour réaliser son œuvre magistrale ; de ses ambitions pour le Languedoc et pour lui-même ; de ses relations parfois difficiles avec Louis XIV et Colbert ; de sa pugnacité à réussir ; et de tout ce que la petite histoire peut apporter à la grande.

Pierre-Paul RIQUET 3.jpg
 Rigole de la prise d'Alzau par Franc Bardou.
-----------
Samedi 17 janvier 2015, à partir de 14 h 30,
Carcassonne,
Auditorium de la chapelle des Jésuites. Rue des Etudes
Assemblée générale de la SESA,
suivie à 15 h 30 de la conférence.
chroniques de carcassonne,canal du midi,pierre-paul riquet,société d'etudes scientifiques de l'aude

http://www.sesa-aude.fr/
 

mercredi, 15 octobre 2014

Deux nouvelles conférences présentées samedi par la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude

Rugby a XIII Carcassonne.jpg
Un club de rugby à XIII de quartier à Carcassonne.
Archives: Jacques Blanco
----------

Jacques Blanco, Alfred Raucoules 
Le club de rugby à XIII le plus humble de la ville
Durant la période qui précède la deuxième guerre mondiale, un groupe d’adolescents issus de divers quartiers de Carcassonne, ont créé une équipe de rugby à XIII, sans moyens, mais avec beaucoup d’enthousiasme. Retrouvons tous ces endroits disparus de Carcassonne qui ont été leur quotidien pendant deux ans, ainsi que des anecdotes dues à leur insouciance.
Guillaume Castanier IV Couffoulens (10).jpg
Façade du château de Couffoulens (détail).
Photo: Chroniques de Carcassonne
------------
Marie-Chantal Ferriol, Marie-Elise Gardel,
Claude Guilhem
 
Le château de Couffoulens : approche historique et archéologique.
L’histoire de Couffoulens, qui domine la plaine de l’Aude, est assez peu connue. Occupé dès l’Antiquité, en bordure du fleuve, ce site est sur une position de surveillance d’un lieu de franchissement. Mentionné au début du XIe siècle, il est d’abord un castellum, muni d’une turris et de fortitia. Puis, le site fortifié devient rapidement un castrum, village fortifié dont on perçoit encore le plan circulaire. Il est probablement réaménagé au début du XIIe siècle, sous l’impulsion de Bernard Aton et le noyau central de l’agglomération fortifiée restera jusqu’à la Croisade des Albigeois, la résidence d’été des vicomtes Trencavel de Carcassonne.
Depuis, il n’a cessé de se transformer, jusqu’à la période contemporaine où il devient le magnifique édifice que l’on voit encore au centre du village. A travers différentes sources, dont les importantes recherches de M. Sarrand, les trois auteurs montreront l’ancienneté et l’importance de ce château, auquel la famille Castanier a donné l’ampleur actuelle.
------------

SESA.jpg
Samedi 18 octobre à partir de 14h30
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite
www.sesa-aude.com

vendredi, 14 février 2014

La SESA présentera samedi une découverte exceptionnelle à Carcassonne: les vestiges archéologiques de la prison inquisitoriale

Vestige de l-enceinte de la prison de l-Inquisition de Carcassonne. Phot....jpg
Vestiges de l’enceinte de la prison inquisitoriale de Carcassonne.
Photo: Dominique Baudreu
----------

Dominique Baudreu et Fabienne Calvayrac
La redécouverte du « Mur » ou prison de l’Inquisition à Carcassonne.
Les nouveaux apports inédits de l’archéologie.

Bien qu’évoquée par de nombreux auteurs, la prison inquisitoriale de Carcassonne, appelée aussi le « Mur » dès la seconde moitié du XIIIe siècle, est longtemps restée à l’écart de toute recherche spécifique.

Lieu d’incarcération de nombreux hérétiques (parmi lesquels le dernier Bon homme connu Bélibaste, qui s’en est évadé) ou de leurs partisans, le Mur de Carcassonne, institution à la fois crainte et dénoncée par les habitants du Midi, demeura longtemps le symbole de l’action répressive menée par les inquisiteurs à l’encontre de ceux qui remettaient en cause l’autorité de la papauté romaine. Grande figure de cette contestation au début du XIVe siècle, le franciscain Bernard Délicieux y fut enfermé après son procès en décembre 1319 et y mourut quelques mois plus tard vers la Pâques de l’année suivante. Abandonné à une période encore incertaine entre le XVe et le XVIIe siècle, le souvenir de la maison de l’Inquisition s’estompa sans pour autant disparaître totalement.
chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,société d'etudes scientifiques de l'aude,fabienne calvayrac,didier baudreu
Malgré une localisation suggérée dès le XVIIIe siècle dans les abords sud-ouest de la Cité, Viollet-le-Duc en personne n’a pas su interpréter les vestiges pourtant bien visibles de l’ancienne prison. A partir de 1879, à la faveur de la redécouverte des évènements de la Croisade albigeoise, le lieu devient porteur d’une charge symbolique particulière.
Musée B-A-Laurens.jpg
Le succès du célèbre tableau de Jean-Paul Laurens, La délivrance des emmurés de Carcassonne, mettant en scène Bernard Délicieux et la révolte des Carcassonnais contre le Mur et les représentants devant la porte principale de la prison y contribua.

Identifiée au début du XXe siècle, l’emprise du Mur n’a pas pour autant réellement attirée la curiosité des chercheurs. Mais depuis quelques années, des reconnaissances de terrain confrontées aux données historiques nous permettent de mieux cerner les limites de la prison et d’en caractériser les vestiges.
chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,société d'etudes scientifiques de l'aude,fabienne calvayrac,didier baudreu
En 2012
Dominique Baudreu et Fabienne Calvayrac,
(Photo: Chroniques de Carcassonne)
adhérents tous les deux au
Centre d’Archéologie du Midi Médiéval (CAML),
ont obtenu les autorisations nécessaires pour mener à bien une étude des vestiges encore en élévation. Un sondage archéologique a permis de dégager jusqu’au seuil ce qui fut probablement la porte principale du Mur. Les résultats de ces recherches seront présentés pour la première fois publiquement lors de cette séance.

A la suite de cette conférence,
chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,société d'etudes scientifiques de l'aude,fabienne calvayrac,didier baudreu
Guillaume Roquefort
présentera une communication sur
Le génie civil du XIIe au XIVe siècle en Languedoc
à travers la construction des ponts des pays d’Aude

Cette conférence propose d’aborder les connaissances techniques des bâtisseurs de la fin de l’Antiquité au Moyen Âge, à travers les ouvrages de franchissement (pont, gué, passerelle…) des pays d’Aude. Grâce à une approche plurielle associant l’ingénierie, l'architecture, l'archéologie et l'histoire, le conférencier évoquera l'ensemble des phases de la construction de ces ouvrages dont il reste encore aujourd'hui quelques exemples remarquables dans notre département (Le Pont-Vieux de Carcassonne, le Pont-Vieux de Limoux,le pont de Lagrasse, le Pont-Vieux de Quillan, le pont médiéval de Rieux-en-Val, etc...).

chroniques de carcassonne,cité de carcassonne,société d'etudes scientifiques de l'aude,fabienne calvayrac,didier baudreu
Samedi 15 février à partir de 14h30
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite
www.sesa-aude.com

jeudi, 16 janvier 2014

Les mystérieuses apparitions d'Alzonne, près de Carcassonne en 1913, objets d'une conférence de la S.E.S.A

Alzonne foule se rendant au lieu des apparitions 1913.jpg
La foule se rendant sur les lieux de l'apparition en 1913.
------------
La Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude
vous invite à venir assister à la conférence présentée par les historiens
Serge Brunet, William A. Christian Jr., et Nezha Nich
sur le thème:
Les « visionnaires » d’Alzonne 1913-1914
Un étrange phénomène d’apparitions dans l’Aude
à la veille de la guerre de 1914.

Premiers enseignements d’une enquête collective pluridisciplinaire
sur des phénomènes d’apparitions.

alzonne le fresquel lieu des apparitions 1913.jpg
Le Fresquel, lieu des apparitions à Alzonne.
------------

Ces trois spécialistes présentent une enquête sur un phénomène « d’apparitions célestes », à la veille de la Grande Guerre. Le 30 juin 1913, Pauline Jambert, Marie Perramond et Marie-Jeanne Claret, âgées de 13, 10 et 9 ans, du bourg d’Alzonne (près de Carcassonne, Aude), aperçoivent dans la ramure de peupliers qui bordent le ruisseau du Fresquel, la Vierge Marie, l’archange saint Michel, mais aussi Jeanne d’Arc à cheval, bannière déployée, accompagnés de quelques autres figures célestes. Au cours de leurs échanges célestes, les enfants visionnaires évoquent, par la voix de la Pucelle, une guerre qui paraît déjà inéluctable.
Qu’est-ce que cette affaire, vite connue dans la France entière et en Europe, révèle du comportement religieux à la veille de la Grande Guerre ? Comment fonctionne la « contamination » visionnaire ? Celle-ci a-t-elle pu être instrumentalisée, tant par ses laudateurs que par ses détracteurs ?

Alzonne - Le Matin 23 ao-t 1913.jpg
"Le Matin" 23 août 1913.
----------

Serge Brunet,
Professeur d’histoire moderne à l’Université Paul-Valéry-Montpellier III, membre de l’Institut universitaire de France. . Il se consacre à l’histoire culturelle et religieuse des sociétés méridionales. Il a notamment publié : Les prêtres des montagnes. La vie, la mort, la foi dans les Pyrénées centrales sous l’Ancien Régime, Aspet, PyréGraph, 2001.

William A. Christian Jr.,
Historien et anthropologue, est l’auteur de Apparitions in Late Medieval and Renaissance Spain, Princeton, Princeton University Press, 1981 ; Moving Crucifixes in Modern Spain, Princeton, Princeton University Press, 1992 ; Visionaries : The Spanish Republic and the Reign of Christ, Berkeley, University of California Press, 1996, ainsi que de diverses études ethnographiques sur des villages d’Anjou et de Cantabrie.

Nezha Nich,
Master de l’Université Paul-Valéry-Montpellier III.

 -----------
Samedi 18 janvier à partir de 15h00
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite
sesa.jpg
www.sesa-aude.com

samedi, 09 novembre 2013

Le cyclisme et ses champions à Carcassonne de 1948 à 1960, une conférence de Jacques Blanco présentée le 16 novembre

Jacques Blanco 2013.JPG
Jacques Blanco le mémorialiste du cyclisme à Carcassonne.
Photo: Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne
-------------

La Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude
vous invite à venir assister à la conférence présentée par le secrétaire de
"l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne",
Jacques Blanco,
qui aura pour thème:
"Le cyclisme et ses champions à Carcassonne de 1948 à 1960"
12-Tour de France 3.jpg
Les années 1930 /1940 ont eu à Carcassonne des dirigeants et un président efficaces.
Les coureurs furent de très grands champions internationaux.
38-img121 -2-.jpg
Les années 1950 sont aussi très riches avec un autre président
et des coureurs aussi talentueux que leurs prédécesseurs qui mettaient
« le feu aux foules ».
29-Tour de France -2-.jpg
Des courses par étapes inscrites au calendrier international
furent créées et animèrent notre ville.
3-img397.jpg
Certains de ces « grands brulés du bitume » sont encore en vie
et nous les côtoyons au quotidien sans vraiment les connaitre.
img380.jpg
Cette conférence est la suite de la précédente présentée le 18 février 2012 et intitulée
"le cyclisme et ses champions à Carcassonne de 1935 à 1947".
Photos: collection Jacques Blanco
------------

La seconde conférence présentée ce jour là par
Jean Lautier
aura pour sujet:
"François Gaston de Lévis remporte la bataille de Sainte-Foy"
Dans le château d’Ajac est né le 20 août 1719 François Gaston de Lévis.
Le destin exceptionnel de ce chevalier allait faire de lui, au Québec, un héros national.
Grâce à des recherches effectuées au Canada,
l’auteur peut apporter des compléments aux articles de
Félix Pasquier (1896) et de Charles Boyer (1956)
parus dans le bulletin de la SESA et exposer la participation
de François Gaston de Lévis à la guerre pour la « Nouvelle France »
et ainsi éviter que la relative discrétion de l’histoire ne se transforme en oubli.

Samedi 16 novembre à partir de 14h30
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite
sesa.jpg
www.sesa-aude.com

mercredi, 05 juin 2013

Le bulletin n°112 de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude est paru

CouverturePourSite.png
En couverture: l'affiche de 1898 des "Fêtes de Gascogne".
----------
Nouveau maillon d'une véritable encyclopédie sur l'Aude commencée en 1889
le bulletin CXII de la
Société d'études scientifiques de l'Aude
vient de paraître.
Les sujets suivants sont au sommaire de ce numéro:

*Histoire
Guy Rancoule
"Monnaies d'argent préromaines autour des Corbières
(5éme-2éme siècles av.J.C)
Céline Beauchamp et Roméo Cuvillier
"La voie domitienne au sud de Narbonne"
Frédéric Loppe avec la collaboration de Carole Lespes
"Château de Leuc (Aude): fouille de la tour nord (XIVe-XXe siècles)"
Jean-Louis H.Bonnet
"Quand l'art baroque triomphait à Narbonne"
CCI Carcassonne 2013.jpg.jpg
Claude Marquié
"De l'hôtel de Murat à la Chambre de Commerce (XVIIe-XXe siècles)
Photo: Chroniques de Carcassonne
------------
Jean Raffanel
"Face au Boulangisme: l'attitude des républicains audois,
et en particulier des députés Ernest Ferroul et Ferdinand Théron,
vue a travers lac presse locale (1888-1889)"
A.Rancoule-J.Blanco.jpg.jpg
Alfred Raucoules avec la collaboration de Jacques Blanco
"Les Raucoules, pionniers à Carcassonne de la chaussure orthopédique.
Une entreprise plus que centenaire"
Photo: Chroniques de Carcassonne
------------
chroniques de carcassonne,carcassonne,société d'etudes scientifiques de l'aude
Jacques Blanco
"Le cyclisme et ses champions à Carcassonne de 1935 à 1947.
Photo: Raphaël Ramos sur le vélodrome de la Pépiniére
(actuel stade Domec) à Carcassonne en 1946.
Collection: Jacques Blanco
-----------
Jean-Louis Berman
"Les païchères de Palaja"

*Botanique
Dominique Barreau
Compte-rendu d'activité pour l'année 2012
Annexe: liste des plantes

*Archéologie
R.Aymé -G.Rancoule
"Notes d'Archéologie"

* Numismatique
Michel Cau
"Notes de numismatique"
"Jeton à l'effigie de Monseigneur de Grignan"
"Médaille offerte à Philippe Bunau-Varilla par la ville de Carcassonne en 1926"
"Médaille souvenir de la fête des Cadets de Gascogne (6-18 août 1898)"
* Histoire
"Notes d'histoire"
Jean-Louis H.Bonnet
"Le domaine de Prat-Mary à Carcassonne"
également au somaire
de nombreuses notes de lecture d'ouvrages ainsi que
la bibliographie audoise pour 2012.

Bulletin de la
Société d'études scientifiques de l'Aude
Tome CXII-2012
208 pages, illustré au prix de 32€
Gratuit pour les membres de la Société.
Disponible par correspondance et chaque mercredi de 14h à 18h,
89 rue de Verdun à Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67
SESA LOGO.jpg
--------
www.sesa-aude.com

mercredi, 17 avril 2013

Invités à une conférence de l'historien Claude Marquié

Claude Marquié.jpg.jpg
L'historien et écrivain
Claude Marquié
Photo: Jean-Luc Bibal / La Dépêche du Midi
----------

Dans le cadre de la séance mensuelle de la
 Société d'études scientifiques de l'Aude
l'historien
Claude Marquié,
présentera une conférence
le samedi 20 avril à 14h30
sur le thème:
L’association des anciens élèves du Lycée Sabatier de Carcassonne
chroniques de carcassonne,lycée paul sabatier,claude marquié,société d'etudes scientifiques de l'aude
Le petit lycée, à l'emplacement actuel de la M.J.C, rue Aimé Ramond.
-------------
Les caractères spécifiques du "bahut de la rue de Verdun expliquent certainement
en partie comment une association ayant vocation à réunir ses anciens élèves
a pu, malgré le renouvellement des générations, exister pendant 129 ans.
Créée en 1878, cette amicale regroupant des notables persuadés de faire partie
de l’élite affirme avoir pour objectif l’entraide entre ses membres, mais les deux
  guerres mondiales, avec leur cortège de hausses des prix et de dévaluations,
  perturbent son fonctionnement financier.
Aussi, ses "belles années"correspondent désormais à des présidents dynamiques,
tels Raymond Azibert ou Albert Sirvent, jusqu’à ce que Paul Falcou
lui impulse un cours nouveau en agrémentant les traditionnels repas
par la venue d’anciens élèves ayant réussi une belle carrière.
Toutefois, faute d’adhésion des classes d’âge plus jeunes à cette conception
de l’amicale, celle-ci disparaît en 2007, tandis que
  les "Bahutiens" quadragénaires ont créé une nouvelle association en 1976.
L-ancien coll-ge des j-suites vers 1907.jpg
Le lycée à l'emplacement de l'actuel "Jardin du collége royal".
-----------
Sesa logo.jpg.jpg
Samedi 20 avril à partir de 14h30
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite

--------------
www.sesa-aude.com

vendredi, 15 février 2013

Une conférence sur Jean Guiraud présentée samedi à Carcassonne par la Société d'études Scientifiques de l'Aude

Jean Guiraud en 1895.jpg
Jean Guiraud
(1866-1953)
----------
Dans le cadre de la séance mensuelle de la
 Société d'études scientifiques de l'Aude
 deux conférences auront lieu à partir de 14h30
samedi 16 février
à l'Auditorium de la chapelle des Jésuites.
Charles Peytavie Carcassonne 2012.jpg
Charles Peytavie
Photo: Chroniques de Carcassonne
------------
Charles Peytavie  présentera:
"De Quillan à Carcassonne, les pays d’Aude de
Jean Guiraud
"
(1866-1953).
A propos de l’édition récente de ses souvenirs de jeunesse

Polémiste et militant chrétien, rédacteur en chef laïc du Journal La Croix entre 1917 et 1939, Jean Guiraud (1866-1953) est également connu pour son travail d’historien, spécialiste de l’histoire de l’Eglise. A ce titre, il a notamment travaillé sur l’histoire de l’ordre dominicain, celle du monastère de Prouille (près de Fanjeaux) ou encore celle du catharisme ou de l’Inquisition.
En août 1944, dans un contexte de profonde crise personnelle, il commence la rédaction de ses souvenirs de jeunesse depuis sa prime enfance à Quillan, sa ville natale, puis à Campagne et dans la Haute vallée de l’Aude, ou encore du côté du Lauragais et du Cabardès, entre les villages de Cenne, Villemagne et Montolieu. Viennent ensuite, entre 1876 et 1883, les années du lycée à Carcassonne sur lesquelles Guiraud, militant de l’enseignement catholique, jette un regard sévère mais aussi particulièrement vivant.
L’historien et le journaliste ne sont jamais loin du mémorialiste. L’intérêt de ces mémoires, publiées aujourd’hui grâce à son petit-fils Didier Ozanam par l’historienne Brigitte Watché, est de nous montrer d’abord le profond attachement de Jean Guiraud aux pays d’Aude. On y découvre bien sûr la nostalgie des lieux de son enfance (Quillan, Campagne, Cenne, Carcassonne), l’envie de faire partager son enthousiasme pour l’histoire de ces châteaux du Razès et des Corbières à l’origine de sa vocation historienne mais aussi un art consommé du portrait qui nous fait revivre aussi bien quelques grandes figures de la préfecture audoise de jadis comme Pierre Foncin, Achille Mir, l’archiviste Jules Doinel ou ses camarades, devenus célèbres ou non, du lycée de Carcassonne entre 1876 et 1883.
Au détour de nombreuses anecdotes, Guiraud, toujours marqué par son parcours personnel d’intellectuel engagé pour la cause du Christ, nous fait revivre quelques pans de la vie quotidiennes des audois et des Carcassonnais autour des années 1870-1880. On y découvre un précieux témoignage sur l’itinéraire peu banal d’un enfant des pays d’Aude, symbole du rôle d’ascenseur social joué par l’école de la République, devenu singulièrement un militant catholique convaincu et un propagandiste de la défense de l’enseignement catholique.
A lire : Jean Guiraud, " Souvenirs de jeunesse"
Avant-propos de Didier Ozanam.
Edités par Brigitte Waché. Editions de l’Université de Savoie, 2012
---------
La deuxiéme conférence sera présentée par
Claude-Marie Robion
 :
 
"L’Eglise contre la danse, au XVIIe siècle. Deux exemples languedociens"

Dans le contexte de la Réforme catholique, l’Eglise du XVIIème siècle relance la lutte contre les festivités populaires et en particulier contre la danse, si prisée par les ruraux. Les condamnations se multiplient alors dans les textes normatifs et seront réitérées de façon plus ou moins véhémente jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.
Deux exemples languedociens permettent ainsi d’illustrer de façon significative ce long combat toujours recommencé. Parmi les évêques, certains prélats sont particulièrement attachés à l’interdiction de ces pratiques festives au nom de la morale chrétienne et de l’ordre public.
C’est notamment le cas de Nicolas Pavillon, évêque d’Alet, et de François-Etienne de Caulet, évêque de Pamiers, d’inspiration janséniste, qui poursuivent sans relâche et punissent sévèrement danseurs et musiciens, confondus dans une même réprobation.

Par ailleurs, le clergé multiplie les ouvrages dénonçant la danse, perçue comme un théâtre mondain de débauche, d’immodestie, d’irrévérence et d’impiété. Dans une paroisse reculée des hautes Corbières (Soulatgé), l’abbé Tailhant, modeste curé de campagne, entreprend ainsi à la fin du siècle de rédiger un petit traité sur la question qui connaitra un certain succès de librairie et demeure représentatif des difficultés du clergé paroissial à policer une société villageoise attachée à ses traditions.
-------------
sesa logo.jpg
Samedi 16 février à partir de 14h30
Auditorium-Chapelle des Jésuites
Rue des Etudes à
Carcassonne
Renseignements:
04.68.47.10.67

Entrée libre et gratuite

--------------
www.sesa-aude.com